PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

UN JUIF TUNISIEN RACONTE ISRAEL PENDANT LE CONFLIT...

UN JUIF TUNISIEN RACONTE ISRAEL PENDANT LE CONFLIT...

http://www.montraykreyol.org/spip.php?article1917

Mais que se passait-il à l’intérieur d’Israël au moment où son armée bombardait sans pitié la bande de Gaza ? Un psychanaliste juif tunisien témoigne de ce qu’il a vu dans un courrier adressé à l’un de ses confrères juif français. Il en profite, au passage, pour dénoncer le concept de "haine de soi" que l’on ressort chaque fois qu’un Juif ose critiquer l’état hébreu...

Je rentre d’Israël où j’ai passé 10 jours, puisqu’une bonne partie de ma famille y habite et j’aimerais te raconter ce que j’y ai vu, ça t’intéressera peut-être.

Samedi matin, Tel Aviv : des centaines de personnes sur la plage dansant des "danses folkloriques", des terrasses de café, de restaurants pleins de monde. Plus au sud, à une cinquantaine de kilomètres, sur des collines proches de Gaza des familles en pique-nique et barbecue, munies de jumelles braquées sur Gaza pour voir l’avancée des tanks porteurs de mort. Ca ne te rappelle rien ? Ca ne te rappelle pas des gens qui regardent passer certains trains ? Et à quelques centaines de mètres, des frères humains que l’on tue, que l’on brule au phosphore, après les avoir affamés pendant des années, des frères humains assoiffés, sans courant, sans eau, sans lait pour les bébés. Ce sont nos frères !

J’ai été à une manifestation pour la paix face au ministère de la guerre, la kyria comme on dit. Nous étions à peine 50 derrière le vieux Uri Avnery entourés par des flics hilares devant notre petit nombre.

1000 morts, 4000 blessés qu’on ne peut soigner convenablement. A qui la faute ? Mais à ceux qui les tuent !

Tu as lancé une action contre les dangers qui menacent la psychiatrie française, contre ce que tu appelles "le formatage des esprits". Mais tu ne te rends pas compte combien tes arguments balancés dénotent un formatage certain de ton esprit comme de celui de beaucoup d’autres juifs comme toi et moi.

Tu aurais du lire depuis des années les textes de Leibowitz, d’Avnery et de quelques autres admirables qui vivent là bas, et qui résistent à l’incroyable bourrage de crâne et qui dénoncent la fascisation avancée d’Israël depuis la guerre de 6 jours. Israël n’est pas le pays des juifs, c’est le pays d’une clique militaire qui contrôle tout y compris les hôpitaux psychiatriques. Je le sais, j’y ai vécu.

Pour l’amour du ciel, laissons de côté une certaine psychanalyse de café de commerce. Je pense à cette "haine de soi" que vous avez ressortie pour qualifier le cri de douleur du professeur ou l’article de Gideon Lévy. Moi j’ai trouvé ces textes admirables. J’y retrouvais le souffle d’Amos ou de Jérémie ... ou de Leibowitz. Mais les chauvins juifs lisent-ils Amos et Jérémie ? La "haine de soi" me parait surtout habiter ces chauvins qui haïssent notre bel héritage aujourd’hui noyé dans le sang des enfants de Gaza.

Cher ami, sortons de nos obsessionnels balancements, condamnons le crime d’un état en lequel nous avions tant espéré et qui n’est plus qu’une horreur criminelle et préparons-nous à demander pardon au peuple palestinien, organisons un comité de médecins juifs qui se rendrait à Gaza pour soigner les horreurs de la soldatesque tsahalienne.

Rappelons la belle parole du prophète Malachie "Ce n’est ni par les armes, ni par la force que Je triompherai mais par l’esprit !"

Bien à toi et à quelques autres.

M. G, Psychanalyste.



la rédaction de Montray Kreyol

Articles de cet auteur

Répondre à cet article

0 | 15 | 30 | 45

 



13/04/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres