PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

ONU

L'armée israélienne, mise en cause par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR

 

Des projectiles ont fait deux blessés légers dans le nord d'Israël. Mais l'hypothèse d'une implication du Hezbollah libanais a été écartée, le gouvernement israélien accusant les groupes palestiniens opérant au Liban, et le risque d'un embrasement supplémentaire semble repoussé.

Au treizième jour de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza, dont le bilan communiqué par l'administration Hamas du territoire est de 715 morts et 3.000 blessés au moins, le CICR a accusé Israël de ne pas respecter le droit humanitaire international.

Dans un communiqué diffusé à Genève, il évoque la découverte de quatre enfants affamés retrouvés près des cadavres de leurs mères dans une maison bombardée du quartier de Zeitoun, dans la ville de Gaza, à 80 mètres d'une position militaire israélienne. Les équipes du Croissant-Rouge et du CICR n'ont pu gagner la zone que mercredi alors qu'elles en avaient demandé l'autorisation dès le week-end.

"C'est un incident choquant", a dit Pierre Wettach, coordinateur du CICR pour Israël et les territoires palestiniens.

L'ONU a annoncé jeudi sa décision de suspendre l'ensemble de ses approvisionnements d'aide humanitaire dans la Bande de Gaza, faisant état d'une série d'attaques israéliennes sur des installations et des personnels onusiens.

  Cette annonce a eu lieu peu après la mort d'un chauffeur d'un camion des Nations unies tué dans un tir de char alors qu'il faisait route vers un point de passage frontalier israélien pour prendre une cargaison d'aide.

L'ONU a précisé que ses services coordonnaient la livraison avec Israël. L'armée israélienne n'a fait aucun commentaire sur l'incident.

L'UNRWA suspend ses opérations à Gaza en raison du danger

 

L'UNRWA, l'agence de l'Onu chargée de venir en aide aux Palestiniens, annonce la suspension de ses opérations dans la bande de Gaza en raison du danger que représentent les tirs israéliens.

 

L'UNRWA a décidé de suspendre toutes ses opérations dans la bande de Gaza en raison de l'augmentation des actes hostiles contre ses installations et son personnel", a dit Adnan Abou Hasna, porte-parole de l'organisation dans le petit territoire palestinien.

Il n'a pas dit combien de temps durerait cette suspension.

Mardi, une école gérée par l'UNRWA (Office de secours de l'Onu pour les réfugiés palestiniens) a été atteinte par des tirs israéliens dans le camp de réfugiés de Djabalia. Il y avait eu une quarantaine de morts, selon les services de secours.

Bureau de Gaza, version française Guy Kerivel



08/01/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres