PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Israël torture les enfants palestiniens. Tout le monde le sait, mais personne ne bouge

Israël torture les enfants palestiniens. Tout le monde le sait, mais  personne  ne  bouge

Un rapport publié par l’Organisation internationale de défense des enfants, Defence Children International, montre une fois de plus que l’armée et la police israéliennes se livrent à des tortures sur les enfants palestiniens qu’ils arrêtent.

Ce rapport, intitulé "Enfants palestiniens prisonniers : mauvais traitements systématiques institutionnalisés des autorités israéliennes pratiqués sur les enfants palestiniens", fait état de mauvais traitements et de tortures subis par les enfants palestiniens entre les mains de l’armée et des policiers israéliens.

Il contient les témoignages de 33 enfants qui témoignent sur les violences dont ils ont été l’objet aux mains des soldats dès le moment de leur arrestation jusqu’à leur interrogatoire, généralement violent.

Les enfants racontent qu’ils ont été douloureusement enchaînés pendant des heures, qu’ils ont reçu des coups de pieds, ont été battus et menacés, parfois de mort, jusqu’à ce qu’ils "avouent", certaines fois par écrit et en hébreu, une langue qu’ils ne parlent ni ne comprennent.

Le rapport montre que ces "aveux" obtenus illégalement sont couramment utilisés comme preuves devant les tribunaux militaires pour déclarer coupables quelques 700 enfants palestiniens chaque année.

Une fois condamnés, les enfants qui ont apporté ces témoignages ont été pour la plupart emprisonnés en Israël, en violation de la Quatrième Convention de Genève.

Ils ont reçu peu de visites de leur famille, et peu ou pas du tout d’enseignement.

Le rapport conclut que cette, violence aussi répandue que systématique, intervient dans le cadre d’ une culture générale de l’impunité, puisque pour 600 plaintes déposées contre les interrogateurs de l’"Agence Israélienne de sécurité" pour mauvais traitements et torture présumés, pas une simple enquête criminelle n’a jamais été lancée.

Le rapport contient aussi les récentes recommandations faites par le Comité contre la Torture des Nations Unies, qui a exprimé « sa profonde inquiétude » face aux rapports sur les violences pratiquées sur les enfants palestiniens, alors qu’il critiquait, en mai 2009, la manière dont Israël traite la Convention contre la Torture.

Les grandes organisations de défense des droits de l’homme n’ont jamais voulu déposer la moindre plainte contre Israël malgré les multiples témoignages apportés, y compris par les associations israéliennes de défense des Droits de l’Homme, telles que le Comité Israélien contre la Torture et B’tselem. La législation permet pourtant dans de nombreux pays, dont la France, de poursuivre des tortionnaires présumés, ou bien ceux qui les ont laissé faire ou encouragé, quels que soient le pays et la nationalité des bourreaux comme des victimes. Pourquoi ne fait-on pas respecter la Convention Internationale sur la Torture, quand il s’agit d’israël ?

http://www.dci-pal.org/english/publ/display.cfm ?DocId=1166&CategoryId=8Eliane

(Traduit par Carole SANDREL pour CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine




28/11/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres