PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Un gigantesque filament s'est formé sur le Soleil

Un gigantesque filament s'est formé sur le Soleil

 http://m.futura-sciences.com/

Par Jean-Baptiste Feldmann, Futura-Sciences 

Manifestation typique de l'activité magnétique solaire, les filaments apparaissent régulièrement sur notre étoile. Celui qui se développe actuellement est tout à fait exceptionnel, puisque sa taille dépasse les 400.000 kilomètres !

  • Découvrez quelques belles images du Soleil

Imaginez un immense mur de matière qui se dresse à la verticale de la surface solaire : observé du dessus, il apparaît sombre par rapport au reste du disque et il porte le nom de filament. Vu de profil lorsque la rotation solaire l'entraîne au bord, il se détache sur le fond du ciel et on le nomme alors protubérance

Filaments et protubérances désignent donc la même manifestation vue sous deux angles différents. Il s'agit de matière environ 100 fois plus froide et plus dense que le reste de la couronne solaire dans laquelle ils sont maintenus en suspension par de puissants champs magnétiques. On assiste depuis quelques jours au développement d'un filament particulièrement spectaculaire dans l'hémisphère sud du Soleil qui s'étire sur une distance supérieure à celle qui nous sépare de la Lune. Ce filament semble connecté à une tache solaire assez banale qui porte le numéro 1112.

Image réalisée le 17 octobre, montrant plusieurs filaments sur le Soleil, dont le plus grand (en bas à droite du disque) est centré sur la tache (brillante) numéro 1112
Image réalisée le 17 octobre, montrant plusieurs filaments sur le Soleil, dont le plus grand (en bas à droite du disque) est centré sur la tache (brillante) numéro 1112. © Mark Townley

Orages magnétiques à venir ?

Si la tache 1112 entre en éruption, elle pourrait provoquer de profondes modifications dans ce filament, avec peut-être une gigantesque éjection de masse coronale (CME pour Coronal Mass Ejection) qui toucherait la Terre quelques jours plus tard. Ils y provoqueraient de gros orages magnétiques, connus pour les dommages qu'ils causent sur les installations électroniques et pour les aurores polaires qu'ils déclenchent. C'est pourquoi les scientifiques suivent avec attention les lentes transformations qui modifient l'aspect de ce filament. La surveillance est assurée par SDO (Solar Dynamics Observatory), un nouvel observatoire spatial opérationnel depuis le début de l'année.

SDO étudie avec une grande précision tous les phénomènes éruptifs qui se déroulent sur notre étoile dans différentes longueurs d'onde. L'observation des filaments n'est en effet possible que dans certaines longueurs d'onde, comme la célèbre raie H alpha (centrée sur 656,3 nanomètres), caractéristique de l'hydrogène ionisé. En revanche, la tache 1112 est observable dans le visible, à la portée d'instruments comme le NST (New Solar Telescope). Certains astronomes amateurs contemplent également le Soleil avec des instruments munis de filtres H alpha et ont déjà imagé ce filament, comme le prouvent les images de Mark Townley et Francisco A. Rodriguez.

Ce sujet vous a intéressé ? Plus d'infos en cliquant ici... Le gigantesque filament solaire vu le 16 octobre depuis l'observatoire Cabreja Mountain situé sur les îles Canaries. © Francisco A. Rodriguez



21/10/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres