PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Un bateau français pour Gaza

Un bateau français pour Gaza

mardi 30 novembre 2010 - 08h:34

 

Coalition contre Agrexco France

 

 Continuer à mobiliser et agir.

 

En 2009, en pleine guerre criminelle contre Gaza, le Conseil régional du Languedoc-Roussillon choisit le port de Sète comme le lieu de débarquement pour toute l’Europe, des fruits, légumes et fleurs de l’entreprise d’Etat israélienne Agrexco/Carmel. Cette décision a provoqué un soulèvement citoyen sans précédent en France et en Europe. La Coalition contre Agrexco France, lancée le 23 mai 2009 compte aujourd’hui 102 organisations. Une coordination européenne animée par le BNC Palestinien est en place.

 

La population de Gaza est sous un blocus total, illégal et inhumain depuis 5 ans c’est pourquoi la Coalition contre Agrexco a soutenu la précédente initiative d’un « bateau pour Gaza » qui devait faire escale dans le port de Sète et rejoindre la première flottille. Aujourd’hui elle participe à part entière à l’initative du CNPJDPI, distribué 650 tirelires, collecté près de 5000 € et d’autres sont en cours.

 

Dans le cadre de la campagne nationale et européenne contre l’implantation d’Agrexco à Sète (et ailleurs !), l’escale à Sète du bateau français pour Gaza sera une étape importante pour faire de Sète un port de la Solidarité et non un port Colonial comme le voudraient le Conseil régional L.R., GF Group et Agrexco. C’est pourquoi en s’engageant dans cette voie pacifique nous allons continuer à mobiliser et agir pour :

  

-  Dénoncer et briser le siège israélien contre Gaza
-  Promouvoir et faire respecter le droit international
-  Répondre à la crise humanitaire que subissent un million et demi de Palestiniens de Gaza

 

Comme en Cisjordanie occupée, dans les colonies de la vallée du Jourdain, Agrexco profite cyniquement du blocus de Gaza pour imposer des prix misérables aux paysans palestiniens de Gaza qui sont contraints de lui vendre fleurs et fraises pour survivre. Au mépris des considérations écologiques, environnementales et du commerce éthique, ces produits issus d’une exploitation illégale des territoires occupés et des paysans palestiniens, vendus à des prix de « dumping », sont une menace directe pour les paysans de la région et de toute l’Europe.

 

Faites vos donc pour l’achat du bateau et son chargement :

Chèques libellés à : CIMADE Nîmes (Mention « Bateau Gaza »)

 

Banque Postale : N° : 7389-64 L Marseille

 

Envoyer les chèques : CIMADE Nîmes, 12 rue Hugues Capet, la Placette, 30000 Nîmes.

 

Un reçu pour déduction d’impôts (66% de la somme versée) sera envoyé aux donateurs.

 

(JPG)

 

 

 

Reçu de la Coalition le 30 novembre 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



02/12/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres