PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Suisse: des personnalités politiques mettent en doute la Version officielle du 11-Septembre

Suisse: des personnalités politiques mettent en doute la Version officielle du 11-Septembre

Le prestigieux quotidien de Zürich Tages Anzeiger avait défrayé la chronique le 9 septembre 2006 lorsque sa rédaction avait osé donner la parole, non pas aux chantres de la bien-pensance qui correspondraient en France à Bernard Henri-Levy, Nicole Bacharan, Alain Bauer, ou Caroline Fourest, mais à Daniele Gänser, titulaire de la chaire d’Histoire contemporaine à l’université de Bâle, au sujet des questions scientifiques que soulève l’examen approfondi de la version officielle des événements du 11 septembre 2001. D’éminents scientifiques suisses y exprimaient leurs doutes : Kurt Spillman, professeur émérite en politique de sécurité à l’Institut ETH de Zurich, Philipp Sarasin, professeur d’Histoire à l’université de Zürich, Albert Stahel, directeur de l’Insitut d’Etudes stratégiques rattaché à l’université de Zürich,  Mario Fontana, Hugo Bachmann, et Jörg Schneider,  professeurs émérites d’analyse structurelle et de construction de l’ETH de Zurich.  Et de fait, Jacques Pilet, l’éditorialiste-phare du journal de Lausanne L’Hebdo, ne s’y était pas trompé. Ces personnalités devront à nouveau être sollicitées à la lumière des recherches et des publications intervenues depuis 2006.


 

En ce mois de juillet, le Tages Anzeiger revient sur le devant de la scène à la faveur de la création d’un nouveau site Web appelant à signer une pétition pour une nouvelle enquête sur le 11/9. Le ton de l’article est aussi neutre que le pays lui-même, et recense les arguments d’hommes et femmes politiques suisses qui doutent de la "version officielle", en plus des scientifiques déjà évoqués par Gänser il y a cinq ans. Cette audace éditoriale (des politiques qui ont le droit d’avoir le même avis que des scientifiques par ailleurs correctement cités dans un article antérieur neutre… ) ne manquera pas d’en surprendre agréablement plus d’un dans notre hexagone où les preuves de censure sont si nombreuses. Le "Mouvement international pour la Vérité sur le 11/9" est en effet plus habitué aux errances sémantiques et idéologiques de nos médias francophones "alignés" dès qu’il s’agit de questionner d’un peu trop près cet événement-clé de notre bien sombre début de siècle.

 

 
 
Légende originale : "Attentats sur le WTC en 2001 : une abondance de théories
de la conspiration fait obstinément l’objet d’un débat public"
(photo: NYPD, AP Keystone)
 

Des personnalités politiques suisses mettent en doute la version officielle du 11-Septembre

Sur internet, des célébrités politiques exigent un nouvel examen des attentats terroristes à New York.

Par David Vonplon, sur tagesanzeiger.ch, réactualisé le 22.07.2011 502 commentaires (en allemand)

Traduction Corto pour ReOpenNews

A la veille du dixième anniversaire des attentats contre les Tours Jumelles de New York, les théories du complot sur Internet vont bon train. La Suisse n’y échappe pas : sur le site ouvert il y a quelques jours 911untersuchen.ch, des personnalités politiques, des scientifiques et des personnalités des médias exigent une nouvelle enquête sur les attentats du 11-Septembre. Les rapports n’auraient à ce jour pas apporté d’éclaircissements.

Dori Schaer (photo Keystone ci-contre), l’ancienne conseillère gouvernementale du canton de Berne écrit dans une déclaration que la question demeure ouverte, de savoir si le gouvernement US a laissé faire les frappes du 11-Septembre, voire, les a mises en scène. Selon elle, l’idée que le gouvernement Bush aurait pris pour cible quelque 3000 de ses compatriotes pour atteindre ses buts politiques est certes monstrueuse, mais n’est visiblement pas aberrante, bien que les enquêtes officielles n’aient livré aucun document allant dans le sens de ces spéculations aventureuses.

 

Le député vert du canton de Berne Alec von Graffenried (photo Keystone à droite) croit lui aussi le gouvernement Bush capable de tout. "C’est pourquoi on doit pouvoir poser les questions critiques, sans être pour autant traité de théoricien de la conspiration." Comme son collègue du parti Geri Müller, député du canton d’Aargau [ Ndlr. Ville où siège l'Institut de la construction du professeur Jörg Schneider cité en introduction de cette R-News], il soutient cette action sur l’Internet.

 

Beaucoup de questions non élucidées

 

Klaus J. Stöhlker va plus loin dans sa déclaration sur le site Web : l’homme du PR tient l’ "abandon moral du pouvoir américain" pour évident – et considère les déclarations du président iranien Mahmoud Ahmadinejad comme plus crédibles que celles de l’administration US : "Au fond, il ne nous manque aujourd’hui que la preuve qu’Ahmadinejad avait raison quand il déclarait devant l’ONU que l’attentat contre le World Trade Center à New York [avait] eu lieu en toute connaissance de cause par le gouvernement US", écrit Stöhlker. Il y aurait [selon lui] suffisamment d’indices pour étayer cette thèse.

 

Roland Jeanneret (photo Keystone à gauche), la voix de la "Chaîne du Bonheur", se prononce avec plus de modération: "Celui qui connait la mentalité de George W. Bush a toutes les raisons de se méfier". De même s’exprime l’expert en sécurité Albert A. Stahel (dernière photo, Keystone) : "J’ai beaucoup de questions que je voudrais voir éclaircies." Eux aussi appellent les USA à éclaircir la question des responsabilités.

 

Avec Daniele Gänser, c’est la figure de proue helvétique des théories de la conspiration du 11/9 qui bat le rappel sur la plateforme on-line : l’historien et chercheur pour la paix a rédigé un chapitre du livre "9/11 and the American Empire" du théologien David Ray Griffin,  l’un des critiques les plus connus de la version officielle. Sur le site web, Gänser argumente qu’il est tout aussi bien possible que les attentats terroristes du 11-Septembre aient été tolérés par le gouvernement américain, ou même aient été mis en scène comme s’ils étaient commis par Al-Qaida. Et en fin de compte, les trois théories sont toutes des théories du complot. Avec de telles paroles, il a déjà conduit l’ambassade des Etats-Unis à formuler des protestations. Le blogueur de Berne Stefan Schaer qui a lancé l’initiative on-line, dit qu’il a voulu par là s’assurer que des gens comme Gänser ne soient plus relégués au rang de farceur. Aujourd’hui en effet, les scientifiques ne peuvent même pas dire qu’ils se méfient de la version officielle sur le 11/9. "Peut-être que cela va faire bouger les choses, si des gens connus pour leur sérieux se lèvent et déclarent qu’eux aussi souhaitent une clarification du déroulement des événements du 11-Septembre."

 

Ces thèses sont de "l’absurdité pure"

 

Les plus grands experts en sécurité restent cependant sceptiques : Karl Haltiner, expert en sociologie militaire de l’ETH, croit lui aussi les gouvernements US capables de certaines ruses politiques, mais il considère la démocratie américaine tellement mûre, que le système de contrôle des médias y est efficace. Les journalistes d’investigation se seraient jetés sur l’affaire après les attentats du 11-Septembre – or on n’a pas trouvé de signes crédibles d’une conspiration.

 

L’expert en terrorisme allemand Rolf Tophoven tient les thèses selon lesquelles le gouvernement Bush aurait mis en scène le 11-Septembre ou tout du moins ne l’aurait pas empêché, pour de l’ "absurdité pure"."Celui qui veut vraiment savoir comment ce projet a été planifié et exécuté, devrait lire les aveux de Khalid Sheikh Mohammed après son arrestation, celui qui tirait les ficelles derrière les attaques terroristes." Le fait que pour leur 10ème anniversaire, les attaques terroristes de New York suscitent le retour sur la scène publique des théories de la conspiration ne l’étonne pas plus que ça. Tophoven ajoute: "En Allemagne, certaines personnes ont gagné beaucoup d’argent avec ces absurdités paranoïaques. En Suisse au moins, la prudence des médias envers ces gens est mieux assurée".

 

Tages Anzeiger, paru le 22.07.2011, à 07:03

 

Traduction Corto pour ReOpenNews


En lien avec cet article : le 11-Septembre en Suisse

liens vers les défenseurs de la "Théorie officielle du Complot" purement islamiste en France:



03/08/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres