PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Shimon Pères objet d’une "humiliation cruelle" à Moscou

Shimon Pères objet d'une "humiliation cruelle" à Moscou

Publié le Samedi 15 Mai 2010 à 10:10
almasry-alyoum - Les autorités russes ont obligé Shimon Pères, Président israélien, d'attendre une heure avant d'examiner son passeport, ont refusé de le traiter comme une personnalité VIP, et l'ont  obligé de tenir la queue, comme tout passager ordinaire, l'empêchant d'accéder à la piste de l'aéroport avec sa voiture blindée, comme il est d'usage avec le reste des dirigeants.

Les milieux politiques israéliens ont qualifié ce qui s'est passé de  "scandale et d'humiliation". Le journal israélien "Maariv" a accusé les autorités des frontières russes d'infliger "une humiliation cruelle" à Shimon Pères, ajoutant que "contrairement aux usages communément admis, les autorités moscovites ont, de tous les passagers, particulièrement passé au crible  les passeports du Président israélien et de ses compagnons".

Le journal a rapporté que "les Russes ont refusé de prime abord, de composer avec Pères comme étant une personnalité importante, et ont astreint ses accompagnateurs d'avoir recours à des services VIP d'une société privée, ce qui a obligé le Président de l'Etat hébreu de se tenir dans la file d'attente, à l'instar de n'importe quel passager".

Les autorités aéroportuaires n'ont pas autorisé Shimon Pères d'accéder au tarmac avec sa  voiture blindée, et l'ont contraint de marcher à pieds comme tout passager ordinaire, mais l'intervention de l'ambassade israélienne a empêché cette humiliation, selon les médias hébreux.

Les milieux politiques israéliens ont déploré cette humiliation. Une source israélienne à Moscou à fait savoir que "les autorités russes essayent d'inventer des excuses et des prétextes pour justifier l'humiliation dont a fait l'objet Pères".

Une autre source a prétendu que "les Russes ont humilié délibérément le Président israélien, notamment dans la foulée de la visite du Président russe Dimitri Medvedev en Syrie avant deux jours".

Pour sa part, le ministère des Affaires étrangères israélien a affirmé que "Pères n'a attendu à l'aéroport que pendant une demi-heure seulement, mais il a fait l'objet d'un traitement humiliant et vexant".

Pères s'est dirigée à Moscou au début de la semaine dernière dans le cadre de la célébration du 65ème  anniversaire de la victoire sur le nazisme, à l'invitation de son homologue russe Dimitri Medvedev, qui a importuné les Israéliens par ses dernières déclarations, lors de sa récente visite en Syrie, sur la nécessité de négocier avec Hamas.


16/05/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres