PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Sarkozi, planche pourrie : Salah Hamouri reste en prison, avec 11 000 autres otages palestiniens

Sarkozi, planche pourrie : Salah Hamouri reste en prison, avec 11 000 autres otages palestiniens

Publié le 28-07-2009


Salah Hamouri, le jeune franco-palestinien emprisonné depuis plus de 4 ans, n’a bénéficié d’aucune remise de peine, le 25 juillet. Sarkozy, qui prétend aller "chercher les otages français partout où ils se trouvent dans le monde", a oublié de préciser "sauf en Israël". Mais on aurait pu s’en douter, vu sa collaboration sans vergogne avec cet Etat hors la loi.

Israel vole sa jeunesse à Salah, étudiant en sociologie à l’université de Bethléem, kidnappé à un check-point, parce qu’il sympathise avec le FPLP. Faute d’avoir le moindre élément contre lui, il sera emprisonné comme bien d’autres, sans raison, puis jugé au bout de 3 ans par un tribunal militaire installé illégalement en territoire occupé, et condamné à 7 ans de prison pour avoir eu de "mauvaises pensées" en passant devant le domicile d’une personnalité israélienne d’extrême-droite.

Eh oui, c’est comme ça que cela fonctionne en Israël ! Une cinquantaine de députés démocratiquement élus, ont même été enlevés par le gouvernement israélien dans les territoires palestiniens occupés, il y a plus de 3 ans, et sont enfermés en Israël, sans que nos dirigeants ne froncent un demi-sourcil. Les mêmes qui hurlent aux élections truquées en Iran, mais qui ne pipent mot quand Israël envoie en prison les élus palestiniens.

Les mêmes qui ne ménagent pas leurs efforts et la promotion pour un soldat de l’armée d’occupation israélienne pris en otage.

Salah, tu continueras à être pour nous le symbole de l’injustice subie par des centaines de milliers de Palestiniens, hommes, femmes et enfants, passés par les geôles israéliennes, et le symbole de la résistance, car tu as refusé de quitter la Palestine pour être éxilé en France, en échange d’une remise de peine. Tout comme tu avais refusé, avec tes camarades de prison, de porter l’uniforme orange (comme à Guantanamo) que vos bourreaux voulaient vous faire endosser, pour mieux vous stigmatiser.

Ecrire à Salah Hamouri en prison : Doar Nah Guilboa. 10900 Beit Shean. Israël.

CAPJPO-EuroPalestine



30/07/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres