PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Résistance au Nouvel Ordre Mondial: des agriculteurs bio américains attaquent Monsanto, le roi du poison transgénique, en justice…

Résistance au Nouvel Ordre Mondial: des agriculteurs bio américains attaquent Monsanto, le roi du poison transgénique, en justice…

Posté dans actualité, écologie & climat, économie, OGM et nécro-agriculure, résistance politique, science et nouvel ordre mondial avec des tags , , , , , , le août 2, 2011 par Résistance 71

Les agriculteurs bio traînent Monsanto en justice

 

 

RT le 28 Juillet 2011

 

Url de l’article original:

 

http://rt.com/usa/news/organic-monsanto-lawsuit-seed/

 

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Près de 300 000 agriculteurs bio attaquent le géant de l’agro-business Monsanto, qui a ces dernières années, écrasé les agriculteurs bio indépendants de la côte Ouest à la côte Est des Etats-Unis.

270 000 d’entr’eux ont déposé plainte le 30 Mars dans une tentative de maintenir bio une certaine portion des récoltes mondiales. Les plaignants dans cette affaire sont des membres d’environ 60 associations agricoles représentant des fermes familiales, des grainetiers et des associations agricoles bio.

Emmenée par l’association des grainetiers bio, la procédure s’en prend à Monsanto afin que l’entreprise maintienne ses créations de graines de colza Genuity® et Roundup Ready® en dehors de leurs fermes.. Les agriculteurs bio disent que leur maïs, coton, betteraves à sucre et autres cultures, ont été contaminées par les graines Monsanto et même si la contamination a été largement d’origine naturelle et non intentionelle, Monsanto quant à eux ont attaqué en justice des centaines de fermiers pour avoir déroger à leurs conditions de patentes en ayant même incidemment utilisé leur produit.

Non seulement les agriculteurs bio essaient de garder leurs culturees… bio, mais dorénavant beaucoup d’entr’eux sont obligés de jeter l’éponge alors que Monsanto continue malheureusement une guerre contre la compétition en attaquant en justice les fermiers qui cultivent bio. Ces dernières années, Monsanto a acquit plus de 20 des plus importants grainetiers de détails et de vente en gros du pays et The Street rapporte qu’ils ont instauré une politique avec laquelle leurs client sont obligés d’utiliser les graines génétiquement modifiées, de les acheter tous les ans; à défaut les fauteurs sont mis sur une lise noire à tout jamais. La Commission de la Sécurité en Bourse (NdT: la SEC) a lancé une enquête au sujet du “programme clientèle de motivation” de Monsanto l’an dernier et le département de la justice a indiqué la possibilité d’une violation de la loi anti-trust en regard de la mise en liste noire de clients depuis 2009.

Alors que Monsanto achète sa compétition et attaque en justice ceux qui résistent, ses profits ont augmenté l’an dernier de 77% à 680 millions de dollars.

 

La juge fédérale Naomi Buchwald sera en charge du dossier de l’Organic Seed Growers & Trade Association, et al. contre Monsanto dans une cour de justice de Manhattan.

Dan Ravicher, directeur exécutif de la fondation des patentes publiques (PUBPAT) a dit  dans un communiqué que ce cas en revient de savoir “si Monsanto a le droit de poursuivre en justice des fermiers bio contaminés pour infraction à leur patente si les graines transgéniques ou leur pollen arrivent sur leur terrain ou propriété.”

“Il est assez pervers de constater qu’un agriculteur bio, contaminé par des graines transgéniques puisse être accusé de violation de droit de patente,  mais Monsanto a fait ces accusations auparavant et a la réputation d’avoir attaqué en justice des centaines d’agriculteurs pour ce fait, donc nous devons agir pour protéger les intérêts de nos clients.”

PUBAT a deposé ce recours en justice pour 270 000 plaignants. La fondation sert d’organisation de conseil juridique à but non liucratif, qui est associée avec la faculté de droit Benjamin N. Cardozo.

 



03/08/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres