PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Rapport sur les violations israéliennes, semaine 52

Rapport sur les violations israéliennes des droits humains

jeudi 5 janvier 2012 - 17h:05

PCHR du 29 décembre 2011
au 4 janvier 2012


Les Forces d’occupation israéliennes (FOI) continuent leurs attaques systématiques contre les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires palestiniens occupés.

Durant cette semaine du 29 décembre 2011 au 4 janvier 2012 :

  • un militant de la résistance palestinienne a été tué et un civil blessé par les FOI dans la bande de Gaza ;
  • les FOI ont continué d’user de la force contre les manifestations non violentes en Cisjordanie :
  • un civil palestinien y a été blessé ;
  • les FOI ont conduit 53 incursions dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie et 2 limitées dans la bande de Gaza :
    • elles ont arrêté 29 Palestiniens, dont 6 mineurs ;
  • Israël a maintenu un bouclage total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur :
    • les soldats israéliens ont arrêté 3 civils palestiniens sur différents check-points en Cisjordanie ;
  • Israël a poursuivi ses efforts pour créer une majorité juive à Jérusalem-Est :
    • la municipalité israélienne de Jérusalem a ordonné la confiscation de 13 dunums (1,3 ha) de terres palestiniennes dans le quartier de Wad al-Jouz ;
    • Israël a un projet de construction de centaines de logements dans les colonies de Jérusalem et de sa banlieue.
(JPG)
Les forces israéliennes saccagent une terre palestinienne à Jérusalem.

 

Violations israéliennes recensées durant la semaine du 29 décembre 2011 au 4 janvier 2012

1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

Jeudi 29 décembre 2011

Minuit, les FOI entrent dans al-‘Eizariya, à l’est de Jérusalem occupée, fouillent un certain nombre de maisons et arrêtent 4 civils palestiniens :

  • Ashraf Daoud Abu al-Reesh, 21 ans ;
  • ‘Ammar ‘Aamer Hussein, 27 ans ;
  • Mohammed Mazen Abu al-Reesh, 25 ans, et
  • Daoud Waleed al-Sinnawi, 20 ans.

Une heure, incursion dans Abu Esnaina, un quartier dans le sud d’Hébron, où l’armée fait irruption dans deux maisons et arrête deux civils palestiniens :

  • Fadi Yassin al-Rajabi, 25 ans, et
  • Ja’far ‘Abdul Rahim Abu Hussein, 27 ans.

2 h, dans ‘Attil, village au nord de Tulkarem, où l’armée investit la maison de Qassam Nazmi Ghawi, 20 ans, et l’arrête.

À environ 4 h 15, un avion de guerre israélien tire un missile sur un site de formation de la résistance palestinienne à l’ouest d’al-Mughraqa village, au sud de la ville de Gaza. Le site a été endommagé, mais aucune victime n’a été signalée.

À environ 7 h 30, des canonnières israéliennes stationnées en face de la plage de Beit Lahia dans le nord de la bande de Gaza ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche. Les pêcheurs situés dans la zone de tir ont été contraints de rentrer à terre. Aucune victime n’a été signalée.

À environ 9 h 30, des canonnières israéliennes stationnées en face de la plage de Beit Lahia dans le nord de la bande de Gaza ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche. Les pêcheurs sont contraints de rentrer à terre. Aucune victime n’a été signalée.

10 h, incursion dans Kufor Dan, au nord-ouest de Jénine, l’armée patrouille quelques temps dans les rues et contrôle des puits. Elle se retire un peu plus tard.

11 h, dans Jeet, au nord-est de Qalqilya, où l’armée monte un check-point et arrête ‘Omar ‘Ali al-Sidda, 22 ans.

À environ 13 h 45, une vedette israélienne pourchasse un petit bateau de pêche ayant à bord trois pêcheurs. Ils sont à près de 3 miles nautiques au large de Khan Yunis. Les militaires embarqués ouvrent le feu sur le bateau et ils ordonnent aux pêcheurs de couper le moteur. Puis ils ordonnent aux pêcheurs de retirer leurs vêtements, de sauter à l’eau et nager vers la canonnière. Ils sont menotté et les yeux bandés, conduits vers un poste militaire où ils sont interrogés. Deux des pêcheurs ont été libérés à environ 0 h 30, le vendredi 30 décembre 2011, tandis que le troisième est resté en garde à vue. Les pêcheurs sont les suivants :

  • Nabeel Ahmed al-Hennaoui, 34 ans ;
  • Mahmoud Ahmed al-Hennaoui, 43 ans, et
  • Munther Mousa Sahwil, 38 ans, qui est resté en garde à vue.

14 h 30, incursion dans ‘Arraba, au sud-ouest de Jénine.

23 h, dans ‘Arrana, au nord de Jénine.

Vendredi 30 décembre

À environ 6 h 30, l’aviation israélienne tire un missile sur deux activistes de la résistance palestinienne dans le nord de Juhor al-Dik village, au sud de la ville de Gaza.

Mo’men Mohammed ’Abdul Majid Abou Daf, 22 ans, de al-Zaytoun à Gaza City, est tué par des éclats de missile à travers le corps

10 h 15, les FOI entrent dans ‘Izbat al-Tabib, à l’est de Qalqilya.

13 h, dans le secteur d’al-Mentar, dans le nord d’‘Azzoun, à l’est de Qalqilya.

18 h 30, dans Jeet, au nord-est de Qalqilya.

21 h 50, dans Jayous, même secteur.

22 h, dans al-‘Araqa, à l’ouest de Jénine.

Samedi 31 décembre

À environ 18 h 30, Ismaïl Mohammed Abou Doun, 33 ans, de Tal al-Hawa, banlieue de Gaza ville, est admis à l’hôpital Kamal ’Edwan de Beit Lahia, pour avoir pris une balle à la cuisse gauche.

Selon les enquêtes menées par le PCHR, Abou Doun a quitté sa maison sur une moto, et à environ 16 h30, il est arrivé au nord du village bédouin dans le nord de la bande de Gaza. Il est descendu de sa moto et a marché jusqu’à 100 mètres de la frontière entre la bande de Gaza et Israël. Immédiatement, les soldats israéliens ont tiré sur lui et il a été blessé. Peu après ils l’ont arrêté. À environ 18 h, les FOI ont remis Abou Doun à la partie palestinienne. Selon des sources locales, Abou Doun souffre d’un trouble psychologique.

20 h 15, incursion dans Yassouf, à l’est de Salfit. L’armée patrouille dans les rues du village et arrête Ahmed Ra’ed ‘Abdul Hamid, 21 ans.

22 h 30, dans Deir Estia, au nord-ouest de Salfit où l’armée arrête deux mineurs palestiniens de 17 ans qui circulaient en voiture :

  • Yasser Rafiq ‘Awad, et
  • Jihad Nihad ‘Abdullah.

Dimanche 1er janvier 2012

Minuit cinquante, les troupes d’occupation entrent dans Jayous, au nord-est de Qalqilya, patrouillent dans les rues quelques temps et se retirent.

1 h, dans ‘Azzoun, à l’est de Qalqilya, où l’armée fouille un certain nombre de maisons et arrête deux enfants palestiniens :

  • ‘Abdullah Ahmed Hawari, 16 ans, et
  • Mahmoud ‘Abdullah Radwan, 15 ans.

8 h 30, dans Zabbouba, au nord-ouest de Jénine.

10 h 30, dans Kufor Dan, même secteur. Des enfants vont se regrouper et lancer des pierres et des bouteilles vides sur les véhicules de l’occupant. Aussitôt, les soldats tirent sur les garçons. Puis ils se retirent du village.

11 h, dans Nazlat al-Sheikh Zayed, au nord-ouest de Jénine.

14 h, dans Kharabtha al-Misbah, à l’ouest de Ramallah ; dans Fassayel, au nord de Jéricho.

17 h, dans Beit ‘Aur al-Tahta, même secteur.

18 h 30, dans Kufol Hares, au nord de Salfit.

19 h, dans al-Jiftlek, au nord de Jéricho.

19 h 30, dans Beit Liqya, au sud-ouest de Ramallah, où l’armée tire à balles caoutchouc et des lacrymogènes sur des enfants palestiniens qui se sont regroupés pour lancer des pierres sur l’occupant. De nombreux enfants inhalent les lacrymogènes.

22 h 30, dans Jéricho.

23 h 20, al-Taybeh, au nord-est de Ramallah.

Lundi 2 janvier

Minuit, incursion à nouveau dans Taybeh, où l’armée fouille deux maisons et arrête deux civils palestiniens :

  • Adham Tawfiq Abu Murad, 25 ans, et
  • Fu’ad Mahmoud Mahamid, 26 ans.

1 h, dans Beit Ummar, au nord d’Hébron, avec fouille de certaines maisons et arrestations de trois civils palestiniens, dont deux frères :

  • Mohammed Jamal ‘Alqam, 20 ans ;
  • Ma’ath Jamal ‘Alqam, 18 ans et
  • Ibrahim Yousef Sabarna, 18 ans.

1 h, dans Bir Zeit, au nord de Ramallah ; dans ‘Attil, au nord de Tulkarem.

2 h 30, dans Salem, au nord-est de Naplouse, où l’armée fouille certaines maisons et arrête deux civils palestiniens :

  • Sa’d Daoud Eshtayeh, 40 ans, et
  • ‘Abdul Hakim Daoud Eshtayeh, 42 ans.

9 h, dans Jafna, au nord de Ramallah.

10 h 30, dans Jéricho et le camp de réfugiés voisin d’‘Ein al-Sultan.

13 h 15, dans Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya. L’armée pénètre dans certaines maisons et convoque trois civils palestiniens pour interrogatoire :

  • ‘Alqama Mahmoud Jom’a, 27 ans ;
  • Mo’ein ‘Abdul Latif Barham, 30 ans ;
  • Bahaa’ Mohammed Eshtaiwi, 18 ans.

18 h 40, dans al-‘Ouja, au nord-est de Jéricho.

19 h, dans Khirbat Abu Falah, au nord-est de Ramallah.

22 h 20, dans Bitounia, à l’ouest de Ramallah.

22 h 30, dans la ville de Qalqilya, où l’armée fouille deux maisons et convoque un Palestinien pour interrogatoire :

  • Yousef ‘Abdul Rahim Eshtaiwi.

Mardi 3 janvier

Minuit de demi, les FOI entrent dans Qabatya, au sud de Jénine, patrouillent dans les rues de la ville et se retirent.

1 h, dans Yatta, au sud d’Hébron, où pendant les fouilles de maisons, les FOI arrêtent trois civils palestiniens :

  • Mahmoud Radhi ‘Oqailan, 27 ans ;
  • Majed ‘Eissa Jbour, 26 ans, et
  • Mo’ayad Yousef Abu Fanous, 18 ans.

Selon l’enquête conduite par le PCHR, durant les raids sur la maison de la famille de Sameer Hraziat, président des syndicats salariés palestiniens à Yatta, les FOI ont contraint les vingt membres de la famille à rester à l’extérieur de la maison, d’une heure du matin à six heures.

1 h, incursion dans Seilat al-Harthiya, au nord-ouest de Jénine. Fouille de la maison d’Ussama Mohammed Shalabi, 39 ans, dirigeant du Jihad islamique, qui est arrêté.

Au moment, incursion dans al-Yamoun, au nord-ouest de Jénine.

1 h 30, dans Beit Ummar, au nord d’Hébron. Fouille de plusieurs maisons et arrestations de deux civils palestiniens :

  • Hamza Nawaf Sabarna, 23 ans, et
  • Khader Fat’hi Sabarna, 19 ans.

3 h dans ‘Allar, au nord-est de Tulkarem avec fouille de la maison d’‘Ali Majed Taqatqa, 20 ans, qui est arrêté. L’armée confisque également deux ordinateurs portables, des manuels et articles appartenant à Taqatqa.

À environ 6 h, des canonnières israéliennes stationnées en face de la plage de Beit Lahia dans le nord de la bande de Gaza ouvrent le feu sur des bateaux de pêche. Les pêcheurs palestiniens sont contraints de rentrer à terre. Aucune victime n’a été signalée.

10 h, incursion dans Jénine.

11 h, dans al-Mazra’a al-Gharbiya, au nord-ouest de Ramallah.

11 h 10, dans ‘Aboud, même secteur.

11 h 30, dans Silwad, au nord-est de Ramallah.

Au même moment, dans la bande de Gaza, du haut de leurs miradors à Beit Hanoun les soldats ouvrent le feu sur un certain nombre de travailleurs qui ramassaient des débris de matériaux de construction sur l’ancienne zone industrielle au sud-ouest de la frontière. Ils sont contraints de fuir. Aucune victime n’a été signalée.

18 h, incursion dans Tulkarem.

20 h, dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine.

Mercredi 4 janvier

2 h 25, incursion dans ‘Azzoun, à l’est de Qalqilya avec fouille de certaines maisons et arrestations de deux jeunes Palestiniens de 17 ans :

  • Ansar Sa’id Radwan, et
  • Mahmoud ‘Othman Radwan.

À environ 2 h 30, les FOI pénètrent à 300 mètres dans al-Farrahin quartier de ’Abassan village à l’est de Khan Younis. Elles nivèlent les terres agricoles de la zone puis elles se déplacent au sud sur Khuza’a village et nivèlent là aussi les terres agricoles précédemment défoncées sous la protection de tirs non ciblés. Aucune victime n’a été signalée.

10 h, incursion dans Beit Ummar, au nord d’Hébron. L’armée investit et perquisitionne un atelier de pièces détachées pour automobiles, appartenant à Zain Khader al-‘Allami, 37 ans, qui est arrêté. L’armée confisque également un camion, dont la valeur est estimée à environ 50 000 ILS (nouveau shekel israélien, 10 150 € environ).


2 - Usage d’une force démesurée contre les manifestations non violentes protestant contre la colonisation et la construction du mur d’annexion

 

Durant la dernière semaine, les FOI ont continué d’user de violences contre les manifestations pacifiques organisées par les Palestiniens, avec des militants des droits de l’homme, internationaux et israéliens, pour protester contre la construction du mur et la colonisation de la Cisjordanie, et contre l’instauration d’une zone tampon à l’intérieur de la bande de Gaza.

Un civil palestinien a été blessé. Des dizaines d’autres et de militants étrangers ont inhalé les lacrymogènes. Les FOI ont également arrêté un civil palestinien.

 

Bil’in, à l’ouest de Ramallah : vendredi 30 décembre, après la prière, Palestiniens, militants internationaux et israéliens partent en manifestation non violente, comme chaque semaine, pour protester contre la construction du mur d’annexion et soutenir les efforts pour une réconciliation nationale entre Hamas et Fatah. Ils lèvent un drapeau palestinien et appellent à la fin de la division politique. Ils se dirigent vers les terres palestiniennes du village dont la Haute Cour israélienne a ordonné le retour à leurs propriétaires palestiniens. Les soldats postés dans la zone tirent à balles caoutchouc, lancent des lacrymogènes et des bombes sonores sur les manifestants.

Mohammed Shawkat al-Khatib, 19 ans, est blessé d’une balle dans le coup. En outre, un grand nombre de manifestants souffrent de l’inhalation des gaz.

 

Nabi Saleh, au nord-ouest de Ramallah : après la prière du vendredi, le 30 décembre, la même manifestation hebdomadaire non violente est organisée dans le centre du village, pour protester contre le mur et la colonisation. Les manifestants se dirigent vers la porte érigée par les FOI à l’entrée du village et qui conduit aux terres palestiniennes que les colons de la colonie Halmish convoitent et veulent confisquer. Les soldats de l’occupation sont présents, ils se sont largement déployés depuis la matinée dans tout le secteur et postés à toutes les entrées du village ; ils tirent sur les manifestants. Nombre d’entre eux respirent les lacrymogènes.

 

Ni’lin, à l’ouest de Ramallah : 30 décembre, après la prière du vendredi, la manifestation hebdomadaire non violente des Palestiniens avec des internationaux, est organisée contre la construction du mur d’annexion. L’agression par l’occupant a lieu près du mur. Nombre de manifestants inhalent les lacrymogènes.

 

Kufor al-Dik, près de Salfit : également le vendredi 30 décembre, les Palestiniens organisent une manifestation non violente dans le village. Ils se dirigent vers le secteur de Deir Sam’an, dans l’ouest du village, où les FOI ont l’intention de confisquer des terres. Les manifestants veulent faire la prière du vendredi sur place, sur leurs terres, mais les FOI les en empêchent. Aussitôt, un accrochage a lieu entre les civils palestiniens et l’occupant israélien. Les soldats israéliens tirent des lacrymogènes sur les manifestants.

Deux civils souffrent d’avoir respiré les gaz. Selon le président du Conseil local, Jamal al-Dik, les FOI ont l’intention de confisquer plus de 2000 dunums (200 ha) de terres dans le village.


3 - Maintien du bouclage des TPO

Israël maintient son bouclage serré sur les TPO, et ses restrictions sévères aux mouvements des civils palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, dont la Jérusalem-Est occupée.



07/01/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres