PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Rapport sur les violations israéliennes des droits humains

Rapport sur les violations israéliennes des droits humains

jeudi 8 septembre 2011 - 18h:50

PCHR du 25 août au 7 septembre 2011


Les Forces d’occupation israéliennes (FOI) poursuivent leurs agressions méthodiques contre les Palestiniens et leurs biens dans les Territoires palestiniens occupés (TPO).

Durant ces deux semaines du 25 août au 7 septembre 2011 :

  • 5 Palestiniens ont été tués par les raids aériens israéliens dans la bande de Gaza :
    • 2 des victimes sont des civils ;
  • les corps de 3 travailleurs qui avaient disparu sous un tunnel dans le sud de la bande de Gaza, bombardé par des avions israéliens, ont été retrouvés ;
  • un mineur palestinien est mort de blessures antérieures dans la bande de Gaza ;
  • 28 Palestiniens, dont 13 mineurs, 7 femmes un vieillard, ont été blessés par les FOI dans la bande de Gaza, et un civil en Cisjordanie ;
  • les FOI ont continué d’user de la force contre les manifestations non violentes en Cisjordanie :
    • des dizaines de manifestants ont souffert de l’inhalation des lacrymogènes ;
    • les FOI ont conduit 68 incursions dans les communautés palestiniennes de Cisjordanie :
    • elles ont arrêté 28 Palestiniens, dont 2 mineurs et 2 députés du Conseil législatif palestinien :
  • Israël a maintenu un siège total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur :
    • les FOI ont arrêté au moins 7 Palestiniens, dont un député du CLP, sur les check-points militaires en Cisjordanie ;
  • les FOI ont poursuivi leurs activités coloniales en Cisjordanie et les colons leurs agressions contre les Palestiniens e leurs biens :
    • les colons israéliens ont incendié une mosquée à Qasra, village près de Naplouse ;
    • les FOI ont ordonné la démolition de nouveaux bâtiments civils palestiniennes ;
    • les FOI ont rasé de vastes terres cultivées et arraché 88 arbres à al-Walaja, près de Bethléhem ;
    • les colons ont arraché 20 oliviers à Qalqilya, et ont brûlé 100 arbres au sud-est de Bethléhem.
(JPG)
Les dégâts d’un incendie criminel provoqué par des colons israéliens sur la mosquée Bain al-Nourain, à Qasra, village au sud-est de Naplouse.

 

Violations israéliennes recensées durant la période du 25 août au 7 septembre 2011

1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

Jeudi 25 août

15 h, les FOI entrent dans le quartier d’al-Swaitat, dans l’est de Jénine, patouillent dans les rues quelques temsp avant de se retirer.

19 h, incursion des FOI dans Brouqin, à l’ouest de Salfit.

22 h 30, dans Deir Abu Da’if, à l’est de Jénine ; dans Deir Ghazala, au nord-est ; et dans Beit Qad, à l’est.

Vendredi 26 août

Midi, les FOI blessent intentionnellement un civil palestinien à Qasra, au sud-est de Naplouse.

Selon le frère de la victime, Nidal ‘Adli Hassan, 24 ans, après la prière du vendredi, il entend les hauts-parleurs des mosquées du village appeler alors que les colons israéliens sont en train d’arracher des oliviers dans le secteur d’al-Wa’ar, dans le sud de Qasra. Immédiatement, Nidal et son frère, Jamal ‘Adli Hassan, 23 ans, se rendent en voiture sur l’endroit. Alors qu’ils en sont à 700 mètres, ils arrêtent la voiture et continuent à pied. Quand ils arrivent, ils voient au moins 150 villageois bloqués par 9 colons israéliens. Une vingtaine de colons israéliens se trouvent à une vingtaine de mètres de soldats sur un terrain appartenant à Hilal Yousef Hassan. L’un des jeunes s’approche et s’assied sur un rocher devant les soldats israéliens, leur disant que les villageois sont empêchés de partir du secteur, à moins que les colons ne les laissent partir. Un soldat israélien le pousse et un autre tire une grenade lacrymogène sur les villageois. Jamal s’empare de la grenade et la retourne sur les soldats israéliens. Immédiatement, un soldat tire sur lui à bout portant. Il est touché par une balle dans une cuisse.

18 h 10, incursion dans Kufor al-Dik, à l’ouest de Salfit.

Dimanche 28 août

Minuit et demi, les FOI entrent dans Zeita, au nord de Tulkarem. Elles patrouillent dans les rues, puis montent un check-point à l’entrée ouest du village, stoppent les véhicules palestiniens pour les fouiller. Puis elles se retirent.

Une heure, incursion dans al-Yamoun, au nord-ouest de Jénine.

Lundi 29 août

3 h, les FOI entrent dans Zeita, au nord de Tulkarem.

3 h 45, dans al-Yamoun, à l’ouest de Jénine.

9 h 30, incursion dans Deir Ebzi’, à l‘ouest de Ramallah.

17 h, dans al-Jiftlek, au nord de Jéricho.

21 h, dans Zeita, au nord de Tulkarem.

22 h 40, dans al-‘Ouja, au nord-est de Jéricho.

Mardi 30 août

9 h, les FOI entrent dans Beit ‘Aur al-Tahta, au sud-ouest de Ramallah, patrouillent dans les rues quelques temps avant de se retirer.

11 h, dans Kufor ‘Ein, au nord-ouest de Ramallah.

11 h 30, dans Fassayel, au nord de Jéricho.

18 h, dans Rantis, à l’ouest de Ramallah.

Mercredi 31 août

Une heure, les FOI entrent dans Beit Liqya, au sud-ouest de Ramallah.

2 h 30, dans Bir Zeit, au nord de Ramallah.

9 h 30, dans Qabatya, au sud de Jénine.

19 h, dans al-‘Araqa, à l’ouest de Jénine.

19 h 30, dans ‘Arraba, au sud-ouest de Jénine.

Jeudi 1er septembre

5 h 15, les FOI entrent dans al-‘Ouja, au nord-est de Jéricho.

6 h 25, dans Silwad, au nord-est de Ramallah.

11 h 30, dans Deir Dibwan, même secteur.

Vendredi 2 septembre

Une heure, les FOI entrent dans Jourat Bahlas, quartier du nord d’Hébron ; elles fouillent la maison de Yazid Shaker al-Jnaidi, 26 ans, et l’arrêtent.

3 h, dans Qabatya, au sud de Jénine.

10 h, dans Beit ‘Aur al-Tahta, à l’ouest de Ramallah.

10 h 30, dans Deir Jarir, au nord-est de Ramallah ; dans Marj Na’ja, au nord de Jéricho.

22 h 30, dans Kifret, au sud-ouest de Jénine ; dans Qiffin et dans Eastern Baqa, au nord de Tulkarem.

Samedi 3 septembre

Minuit et demi, les FOI entrent dans Nabi Saleh, au nord-ouest de Ramallah ; dans Faqqou’a, au nord-est de Jénine.

1 h 30, dans Beit Leed, à l’est de Tulkarem.

2 h, dans al-‘Araqa, à l’ouest de Jénine.

2 h 30, dans Dura, au sud-est d’Hébron où les FOI fouillent un certain nombre de maisons et arrêtent 3 Palestiniens :

  • ‘Eissa Younis al-‘Awawda, 30 ans ;
  • Khalil Mohammed Nammoura, 22 ans, et
  • Mohammed Yousef al-Darabi’, 21 ans.

3 h, incursion dans al-Bireh ; dans Jourar Bahlas, quartier dans le nord d’Hébron où les FOI opèrent sur la maison d’‘Abdullah Waleed al-Swaiti, 21 ans, et l’arrêtent.

13 h, dans Bal’a, au nord-est d’Hébron.

17 h, dans al-‘Araqa, à l’ouest de Jénine.

17 h 30, dans al-Kfair, au sud-ouest de Jénine ; dans Sirris et Mithaloun au sud de Jénine.

18 h, dans ‘Aqqaba, même secteur.

23 h 30, dans la zone de Beet al-Jmal, à l’entrée sud de Jénine.

Dimanche 4 septembre

Minuit et demi, les FOI entrent dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine.

Minuit quarante-cinq, incursion dans Kufor al-Labad, à l’est de Tulkarem.

1 h 30, dans Zeita, au nord de Tulkarem.

2 h, dans le quartier d’al-Qazzazin, dans le centre de la vieille ville d’Hébron, où l’armée d’occupation investit de nombreuses maisons, et arrête 2 Palestiniens :

  • Tha’er Nidal al-‘Owaiwi, 19 ans, et
  • Samer Mohammed al-Hih, 20 ans.

11 h, les FOI entrent dans Qibya, à l’ouest de Ramallah.

17 h, dans Beit ‘Aur al-Tahta, au sud-ouest de Ramallah.

Lundi 5 septembre

Minuit et demi, les FOI entrent dans al-Sammou’ au sud d’Hébron, elles opèrent sur de nombreuses maisons et arrêtent 3 Palestiniens, dont 2 frères :

  • Suleiman ‘Abdul Rahman Daghamin, 20 ans ;
  • Younis ‘Abdul Rahman Daghamin, 30 ans, et
  • ‘Alil Mohammed Daghamin, 25 ans.

Une heure, incursion dans le camp de réfugiés d’‘Askar, et dans la salle publique d’accueil, au nord-est de Naplouse. L’armée fouille des maisons du camp et arrêtent 3 Palestiniens, dont 2 frères :

  • ‘Abdul Karim Fakhri Mahfouz, 24 ans ;
  • Khalil Fakhri Mahfouz, 28 ans, et
  • Shadi Fawzi Bashkar, 34 ans.

Au même moment, incursion dans Nrothern ‘Assira, village au nord de Naplouse, avec les mêmes irruptions dans les maisons et l’armée arrêtent 2 frères palestiniens :

  • Adham et Mohammed Tahseen al-Shouli, respectivement 24 et 23 ans.

1 h 20, incursion dans Qarawat Bani Hassan, au nord-ouest de Salfit.

1 h 30, dans al-Zawia, au nord-ouest de Salfit.

2 h, dans Beit Reema, au nord-ouest de Ramallah.

2 h 40, dans Bedya, au nord-ouest de Salfit ;

10 h, incursion dans Sirris, au sud de Jénine. L’armée y opère sur de nombreuses maisons, et convoque des Palestiniens pour interrogatoire.

Mardi 6 septembre

Minuit et demi, les FOI entrent dans ‘Azzoun, à l’est de Qalqilya, fouillent un certain nombre de maison et arrêtent 4 Palestiniens, dont un mineur :

  • Hussam Younis Saleem, 17 ans ;
  • Yousef Ghassan Saleem, 18 ans, et
  • Lu’ai Anwar Mash’al, 20 ans.

1 h 20, incursion dans Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya, avec fouilles de maisons et arrestations de 3 Palestiniens :

  • Khader Fat’hi Jom’a, 20 ans ;
  • Ma’awia Mohammed ‘Aamer, 17 ans, et
  • Qais Mohammed Qaddoumi, 24 ans.

L’armée conserve également la carte d’identité de Bilal Fat’hi Jom’a, 22 ans.

4 h 15, les FOI entrent dans Kufor ‘Aqab, au sud-est de Ramallah, investissent la maison de Mohammed Mahmoud Abu Tair, 60 ans, député du Conseil législatif palestinien, qui a déjà été expulsé de Jérusalem, et l’arrêtent.

15 h, incursion dans ‘Anabta, à l’est de Tulkarem.

Mercredi 7 septembre

5 h, incursion des FOI dans le camp de réfugiés de Tulkarem, elles fouillent la maison d’‘Adnan Ahmed al-Hussari, 47 ans, et l’arrêtent.


2 - Usage démesuré de la force contre les manifestations non violentes protestant contre les activités de colonisation et la construction du mur d’annexion

Durant les deux semaines écoulées, les FOI ont continué à se servir de la force contre les manifestations organisées par les Palestiniens avec des militants internationaux et israéliens contre la construction du mur et la colonisation de la Cisjordanie. Des dizaines de Palestiniens et militants étrangers ont inhalé les lacrymogènes et pris des coups par l’armée d’occupation.

Bil’in, à l’ouest de Ramallah : vendredis 26 août et vendredi 2 septembre, après la prière, les Palestiniens avec des militants internationaux et israéliens organisent la manifestation non violente hebdomadaire dans le village, pour protester contre la construction du mur d’annexion. Ils se dirigent vers les terres palestiniennes qui, selon un arrêt de la Haute Cour israélienne, doivent être rendues à leurs propriétaires palestiniens. Les manifestants se servent de mégaphones pour appeler les colons israéliens de la colonie Mitiyaho à s’en aller. Les soldats postés sur le secteur tirent sur les manifestants, à balles caoutchouc, lancent des bombes sonores et des grenades lacrymogènes. Nombre de manifestants inhalent les gaz.

Nil’in, à l’ouest de Ramallah : vendredis 26 août et 2 septembre, Palestiniens, militants internationaux et israéliens manifestent ensemble pour protester contre la construction du mur. L’affrontement a lieu près du mur quand les soldats de l’occupation les agressent en tirant à balles caoutchouc, et lançant leurs grenades. De nombreux manifestants respirent les lacrymogènes.

Check-point de Qalandya : vendredi midi, 26 août, des Palestiniens et militants internationaux et israéliens organisent une manifestation non violente à proximité du check-point de Qalandya, au sud de Ramallah, pour protester contre la construction du mur d’annexion et la colonisation. Les FOI avaient fermé le check-point et renforcé leur présence sur le secteur. Ils veulent empêcher les manifestants de se rendre à Jérusalem pour la prière du vendredi à la mosquée al-Aqsa. Alors, un affrontement se produit entre les deux côtés, les soldats israéliens tirent et lancent des grenades sur les manifestants. Des dizaines d’entre eux inhalent les lacrymogènes.

Les Israéliens arrêtent également :

  • Ashraf Ibrahim Abu Rahma, 30 ans, et
  • Bassel Mansour Mansour, 34 ans, pour les relâcher à minuit.

Al-Ma’sara, au sud de Bethléhem : vendredi 26 août, après la prière, les Palestiniens et des militants étrangers organisent une manifestation non violente dans le village. Ils se dirigent vers l’entrée ouest du village. Les FOI ont fermé cette entrée et tentent d’empêcher les manifestent de s’en approcher. Les soldats tabassent et arrêtent 2 Palestiniens :

  • Khaled Mahmoud Zawahra, 9 ans, et
  • Nahmoud ‘Alaa’ al-Din, 24 ans,

pour les relâcher 20 minutes plus tard.

Nabi Saleh, au nord-ouest de Ramallah : vendredi 2 septembre, des Palestiniens avec des militants internationaux et israéliens organisent leur manifestation non violente à Nabi Saleh pour protester contre les confiscations de terres dans le secteur de Wad al-Raya, entre Nabi Saleh et Deir Nizam. Quand les manifestant s’approchent des terres convoitées par les colons israéliens de Halmish, l’armée tire sur les manifestants.


3 - Maintien du bouclage des TPO

Israël maintient un bouclage hermétique sur les TPO et ses restrictions draconiennes sur les déplacements des civils palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est occupée.

Bande de Gaza


Cisjordanie

Israël boucle toujours la Cisjordanie. Durant cette période, il a même renforcé les restrictions aux passages des Palestiniens sur les check-points et à leurs déplacements sur ces territoires.

Jérusalem : les graves restrictions aux mouvements des Palestiniens sont maintenues. Des milliers d’entre eux, de Cisjordanie comme de la bande de Gaza, ne peuvent toujours accéder à la cité. Israël a posé de nombreux check-points autour et dans la cité. Les restrictions sont plus sévères encore les vendredis, jours de prière, empêchant nombre de Palestiniens de venir prier à la mosquée al-Aqsa, dans la vieille ville palestinienne.

La veille du dernier vendredi du mois saint du Ramadan, les FOI ont renforcé ces restrictions, ne permettant qu’aux hommes âgés de plus de 50 ans, et aux femmes de plus de 30 ans, de Cisjordanie, de venir prier à la mosquée.

Ramallah :

  • lundi 29 août, 17 h, les FOI reprennent position sur le check-point d’‘Attara, au nord de Ramallah ;
    • 20 h, elles posent un check-point au carrefour d’‘Oyoum al-Haramiya, sur la route de Ramallah à Naplouse ;
  • mardi 30 août, 10 h, pose d’un check-point sous le pont de Kharabtha al-Misbah, au sud-ouest ;
  • mercredi 31 août, 9 h 30, pose d’un check-point au carrefour de Beit ‘Aur al-Fouqa, même secteur ;
    • 10 h30, un autre sur la route de Bitounia à Beit ‘Aour al-Fouqa, à l’ouest de Ramallah ;
  • vendredi 2 septembre, 9 h, pose d’un check-point à l’entrée de Nabi Saleh, au nord-ouest ;
  • dimanche 4 septembre, 9 h 50, un autre au même endroit ;
    • 10 h, un au carrefour d’al-Taibeh, au nord-est de Ramallah ;
    • 11 h, un sur la route qui mène à Surda, au nord ;
    • 18 h 55, les FOI reviennent sur ‘Attara ;
    • 19 h, elles posent un check-point au carrefour de Silwad, au nord-est, et
  • lundi 5 septembre, 10 h 30, pose d’un check-pont sous le pont de Kharabtha al-MIsbah, au sud-ouest.

Qalqilya :

  • dimanche 4 septembre, les FOI posent un check-point à l’entrée d’Ematin ;
    • 10 h 15, un autre à l’entrée de Kufor Laqef ;
    • 16 h, un entre ‘Azzoun et ‘Izbat al-Tabib, et
  • lundi 5 septembre, elles posent 4 check-points aux environs de Qalqilya.

Tulkarem :

  • jeudi 25 août, 9 h, les FOI posent un check-pont sur la route de Tulkarem à Qalqilya ;
  • dimanche 28 et lundi 29 août, elles posent un check-point dans le même secteur ;
  • mardi 30 août, minuit et demi, un check-point sur la route ‘Attil-Deir/al-Ghossoun, au nord de Tulkarem ;
    • 10 h, un sur la route de Tulkarem à Qalqilya ;
  • mercredi 31 août, 10 h, pose d’un check-point sur cette même route ;
    • 11 h45, un autre à l’entrée de Safarin, à l’est ;
    • 23 h, un au carrefour de Bazaria, même secteur ;
  • vendredi 2 septembre, 10 h, pose d’un check-point sur la route qui mène à Ramin, au nord-est ;
  • dimanche 4 septembre, 8 h, un au carrefour de Bazaria, à l’est ;
    • 10 h30, un sur la route de Tulkarem à Qalqilya ;
    • 20 h, les FOI referment la route entre Shoufa et ‘Izbat Shoufa, au sud-est de Tulkarem, avec des blocs de béton et des barrières de sable ;
  • lundi 5 septembre, 11 h 50, elles posent un check-pont sur la route de Beit Leed à Kour, au sud, et
  • mardi 6 septembre, 10 h 30, un sur la route d’‘Anabta à Bazaria, à l’est.

Jénine :

  • jeudi 25 août, 19 h 30, les FOI posent un check-point au carrefour de Deir Abu Da’if, à l’est de Jénine ;
  • vendredi 26 août, 1 h, un sur la route de Deir Ghazala à Faqqou’a, au nord-est ;
    • 15 h, pose d’un check-point au carrefour d’al-Hashimiya, au sud-ouest ;
  • vendredi 2 septembre, minuit, un check-point à l’entrée d’al-Yamoun, au nord-ouest ;
    • 1 h 45, un au carrefour d’‘Arraba, au sud-ouest ;
  • lundi 5 septembre, 11 h, un check-point à l’entrée de Sirris, au sud ;
  • mardi 6 septembre, 11 h 50, un au carrefour de Kfiret, au sud-ouest, et
    • 15 h, les FOI ferment le check-pont près de Mavo Dutan, au sud de Jénine, jusqu’au lendemain matin.

Jéricho :

  • lundi 29 août, 10 h, les FOI posent un check-point près de l’entrée sud de Jéricho, et
  • lundi 5 septembre, 11 h, un autre à cette même place.

Salfit :

  • jeudi 25 août, 20 h, pose d’un check-point à l’entrée de Deir Estia, au nord-ouest de Salfit ;
    • 13 h 30, un sous le pond d’Eskaka, à l’est, et
  • vendredi 2 septembre, 22 h, un à l’entrée de Deir Baillout, à l’ouest.


Arrestations sur les check-poins militaires

-  Vendredi 26 août, 18 h, les FOI arrêtent Mahdi Hassan Salah, 31 ans, et Mohammed Ahmed Souqya, de Jénine.

Un groupe de soldats israéliens déguisés en arabe intercèptent la voiture dans laquelle ces deux Palestiniens circulent avec leurs épouses en direction de Jénine. Ces deux Palestiniens sont membres du Hamas.

-  Lundi 29 août, 16 h 30, les soldats israéliens sur le check-point au carrefour d’‘Arraba, au sud-ouest de Jénine, arrêtent Yasan Nasfat Jarrar, 23 ans, de Jénine.

-  Jeudi 1er septembre, midi, les soldats qui patrouillent dans la vieille ville d’Hébron arrêtent Hamad ‘Ali Taqatqa, 21 ans, du village de Beit Fajjar, au sud de Bethléhem.

-  Le même jour, 16 h 40, sur un check-point sur la route de Ramallah à Naplouse, au sud de Naplouse, l’armée arrête Hassan Yousef Dar Khalil, député du Conseil législatif palestinien, du groupe Changement et Réforme, affilié au Hamas, de la ville de Bitounia, à l’ouest de Ramallah. Selon son épouse, ils l’ont retenu pendant trois heures, et ont fouillé son véhicule. Il a refusé de signer certains papiers. Puis, ils l’ont arrêté.

-  Samedi 3 septembre, minuit, les soldats israéliens postés au check-point Container près de Bethléhem arrêtent Mo’tassem Ziad Nazzal, 22 ans, de Qabatya, près de Jénine.

-  Lundi 5 septembre, 16 h 30, les soldats sur un check-point posé à l’entrée d’‘Allar, au nord de Tulkarem, arrêtent Ahmed Mohammed Hamdan, 20 ans, de Saida, au nord de la ville.


4 - Activités de colonisation et agressions des colons contre les civils palestiniens et leurs biens

Israël poursuit la colonisation de la Cisjordanie, en violation du droit international, comme les colons qui poursuivent leurs agressions contre les Palestiniens et leurs biens.

-  Jeudi 25 août, 11 h 40, une dizaine de colons de la colonie Ramat Magharon, qui s’est implantée dans le sud-ouest du village de Mikhamas, au sud-est de Ramallah, mettent le feu à des oliviers dans le secteur d’al-Hilwa. Une centaine d’oliviers au moins brûlent avant que les villages arrivent à éteindre l’incendie.

-  Samedi 27 août, 17 h, des colons israéliens de l’avant-poste colonial Ramat Yishai, dans le quartier de Tal Rumaida, dans le centre d’Hébron, agressent Mohammed Tayseer Abu ‘Eisha, 21 ans, alors qu’il se trouve devant chez lui. Ils le frappent avec violence, en présence de l’armée. Il souffre d’ecchymoses sur tout le haut du corps.

-  Dimanche 28 août, 17 h 40, des colons de l’avant-poste colonial Beit Hadassa, rue al-Shuhada dans le centre d’Hébron, attaquent plusieurs maisons palestiniennes à coups de pierre et de bouteilles vides. Nombre de maisons sont endommagées.

-  Mardi 30 août, 14 h, des colons de la colonie Shilo, au nord de Ramallah, se regroupent sur la route de Naplouse à Ramallah et lancent des pierres sur les voitures palestiniennes. Pas de blessés de signalés.

-  Jeudi 1er septembre, 15 h, Nidal Ahmed ‘Aqel, 48 ans, de Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya, est prévenu que des colons israéliens s’en prennent à sa terre. Quand il arrive sur les lieux, il constate que 20 oliviers ont déjà été brûlés.

-  Dimanche 4 septembre, 11 h 50, les FOI entrent dans Jeet, villiage au nord-est de Qalqilya, remettent des avis à 3 Palestiniens leur ordonnant d’arrêter la construction de leurs maisons au prétexte qu’ils n’ont pas le permis de construire (israélien) :

  • ‘Abdul Salam Jamal ‘Arman ;
  • Jom’a Hussein al-Sakhem, et
  • Nidal Khaled al-Sidda.

-  Lundi matin 5 septembre, des colons de la colonie Yish Kudesh, près de Qasra au sud-est de Naplouse, brisent les vitres de la grande porte de la mosquée Thu al-Nourain, dans le sud-ouest du village. Ils poussent deux pneus à l’intérieur de la mosquée et leur mettent le feu. La mosquée est endommagée. Avant de quitter le village, les colons taguent sur les murs des slogans insultant le prophète Mahomet.

-  Le même jour, 5 h, les FOI et la police, accompagnées de colons armés, pénètrent sur le secteur d’‘Ein Jwaiza, dans le village d’al-Walaja, à l’ouest de Bethléhem. vers 7 h, ils commencent à raser les cultures palestiniennes. Ils arrachent 88 arbres. Les FOI refusent l’accès du secteur aux Palestiniens. Le maire du village d’al-Walaja déclarera que la Cour suprême israélienne n’a tenu aucun compte d’une plainte déposée par les Palestiniens contre la confiscation de leurs terres dans le secteur pour la construction du mur d’annexion.

-  Même jour, 7 h 30, des colons agressent ‘Edwan Nemer ‘Edwan, 41 ans, du village de Zawata, à l’ouest de Naplouse, conférencier à l’université de Bethléhem, alors qu’il se rend à son travail. ‘Edwan déclarera au PCHR qu’alors qu’il se trouve sur le chemin de l’université, il est surpris par des colons qui mettent le feu à des pneus sur la route de Naplouse à Ramallah, près de la colonie Shilo. Il arrête sa voiture à près de 180 mètres des pneus, mais il est agressé par un colon israélien qui se trouve sur une colline juste en face et qui lui lance des pierres. Il fait demi-tour et tente de rejoindre Naplouse, sauf qu’il entre en collision avec une autre voiture palestinienne.

Très vite, les colons s’approchent de la voiture et l’un jette une pierre sur ‘Edwan, le frappant au coude gauche. Une autre pierre arrive sur ‘Edwan lancée depuis l’autre côté, et qui le touche à la tête et à l’épaule gauche. Quand les colons s’éloignent pour ramasser d’autres pierres, il arrive à tourner sa voiture et quitte le secteur en direction de Naplouse, où il reçoit les soins nécessaires.

-  Toujours ce lundi 5 septembre, à midi, des colons de la colonie Bitar Elite, à l’ouest de Bethléhem, déversent des eaux usées sur les terres proches des villages de Houssan et Nahlin. Des centaines d’arbres sont pollués.

-  17 h 30, au moins 25 colons israéliens, escortés par les FOI, s’emparent d’un jardin et d’une culture qui appartiennent à ‘Ata ‘Abdul Jawad Jaber, dans le secteur d’al-Baq’a près de la route coloniale n° 60, à l’est d’Hébron. Ils s’en prennent ensuite à la maison de Jaber, et demandent aux FOI de l’expulser. Ils quittent le secteur vers 19 h, menaçant de revenir.

-  Mardi 6 septembre, 13 h 30, des colons israéliens de la colonie Qidoumim se mettent à lancer des pierres sur les véhicules palestiniens qui circulent sur la route de Qalqilya à Naplouse. De nombreux véhicules sont esquintés.


Recommandations du PCHR à la communauté internationale


(JPG) Document public

Pour plus d’informations, merci de vous rendre sur le site du PCHR, ou de le contacter à son bureau à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org, ou par téléphone : (+972 (0)8 2824776 - 2825893).

 

Rapport hebdomadaire pour la période du 25 août au 7 septembre 2011 : PCHR
traduction pour ce qui concerne Gaza : Jacques Salles, et la Cisjordanie : JPP

 

 



10/09/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres