PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Qui a dit que charité bien ordonnée commençait par soi-même ? Au début j’ai cru qu’il s’agissait d’une blague.

La république démocratique du Congo vole au secours d'Haïti

21 janvier 2010 par Cédric Kalonji La république démocratique du Congo vole au secours d'Haïti

Qui a dit que charité bien ordonnée commençait par soi-même ? Au début j'ai cru qu'il s'agissait d'une blague. La RDC débourse bien 2.500.000 dollars US d'aide à Haïti, suite au séisme qui a frappé ce pays.

En faisant ce geste, le gouvernement de la République démocratique du Congo dit vouloir exprimer sa compassion aux Haïtiens, au nom du peuple congolais.

Quand j'y réfléchis bien, je me dis qu'au fond, les congolais sont des gens bien. Nous aurions bien pu envoyer des secouristes ou des médecins mais le problème c'est qu'ils sont impayés depuis des années. Envoyer des avions pleins de bouffe et de médicaments comme certains pays aurait pu faire l'affaire mais le problème c'est que nous n'avons qu'un seul avion en bon état : le jet personnel du président (déjà faut-il vérifier qu'il n'est pas privé).

Pas sûr non plus que les vieux avions de notre grande armée soient encore capables de voler jusqu'en Haïti et aussi, vu les problèmes que nous avons déjà avec les avions de ligne chez nous, ça n'aurait franchement servi à rien d'en affréter un qui risquait de s'écraser en chemin. Et puis, avec quoi aurions-nous rempli ces avions puisque nous dépendons déjà nous-mêmes en grande partie de l'aide internationale ?

La république démocratique du Congo vole au secours d'Haïti

Un appel à contributions auprès de la population n'aurait de toutes façons pas donné grand-chose parce que la majorité des congolais peinent déjà à se nourrir eux-mêmes.

Au regard de tout ce qui précède, nous avons donc opté pour donner à nos frères Haïtiens de l'argent cash, puisé dans le trésor public.

Ce geste courageux de ce peuple croyant va sans doute ouvrir les portes du paradis aux congolais qui ont cessé de croire en l'homme et qui n'attendent plus que la mort et leur entrée au paradis pour enfin manger à leur faim…

 
Alex Engwete dit :

@ Cédric :

Je me sens dans l'obligation de te contredire ce coup-ci. On a toujours condamné les gouvernants et le peuple congolais d'amnésie historique. Ce coup-ci, je suis bien forcé d'applaudir l'action du gouvernement et de te contredire… Le gouvernement ne s'est pas réveillé un matin après la catastrophe haïtienne pour décider sans réfléchir — comme il le fait malheureusement souvent — pour contribuer ces 2.500.000 de dollars ! C'est une dette historique qu'on paie à Haïti pour les milliers de citoyens haïtiens qui ont aidé la RDC juste après le départ massif des Belges au lendemain de l'indépendance… Considère un moment la catastrophe administrative qui a frappé le Congo au départ des Belges. Je te rappelle que le Congo n'avait que 8 diplômés du cycle universitaire. Et tout à coup, plus personne dans les bureaux, plus de professeurs dans les écoles, plus de médecins… Pays vide ! Chaos administratif total !… Parce qu'il y avait mutinerie et que les militaires congolais s'attaquaient aux Belges, pillaient leurs biens, violaient leurs femmes et leurs filles… Tu n'étais pas encore né, Cédric, mais j'étais gosse et j'ai vécu tout ça…

Tu sais qui sont venus colmater le grand trou laissé par les Belges ? Des Haïtiens. L'UNESCO a entrepris un recrutement de masse des Francophones — dont beaucoup de professionnels haïtiens qui vivaient en exil pour avoir fui la dictature de François Duvalier et de ses tontons macoutes… Ils avaient des gens, ces Haïtiens dont nous nous moquons aujourd'hui… Des milliers de Haïtiens sont ainsi venus participer à la construction du Congo.

Un petit exemple : le film « Lumumba » (2000) qui passe chaque 17 janvier sur la télé congolaise… Le réalisateur de ce film, Raoul Peck, est un Haïtien arrivé justement à Léopoldville avec son père, ingénieur agronome et professeur d'agronomie dans le cadre de ce programme. Sa mère était secrétaire à l'Hôtel de ville de Kinshasa. Ils ont aimé si bien le Congo qu'ils y sont restés plus de 24 ans — jusque, je crois, aux premiers pillages sous Mobutu. Vérifie la page Wikipédia de Raoul Peck pour t'en rendre compte…

A Kisangani, dans l'ancien Athénée de Stanleyville où étudiaient nos vieux, presque tous les profs du secondaire étaient des Haïtiens. Il y avait aussi plusieurs médecins haïtiens dans le cadre de ce programme. C'est peut-être ton père et ceux de sa génération qui pourront te raconter comment des professionnels haïtiens sont venus sauver le Congo du chaos… La dette que la RDC doit à Haïti dépasse les 2.500.000 que vient de débourser le gouvernement congolais. Si Haïti est aujourd'hui par terre, c'est suite aux longues années de dictature. La plupart d'entre eux vivent aujourd'hui dans la diaspora. Si on continue à fuir le pays comme tu l'as signalé dans l'un de tes billets, on va devenir pire qu'Haïti, je te jure…

Je suis très peiné de te contredire, mais il me fallait signaler cette dette historique…

Nono Kab dit :

Mr Alex, vous n'avez pas tors d'évoquer l'apport de Haïti en RDC, seulement ce qui choque c'est de savoir que le gouvernement est capable de décaisser un tel montant pour les autres (malgré le fait que ce soit une dette) que pour sa propre population qui crie à chaudes larmes.

Il est simplement ici question de bien analyser les faits, c.à.d. que si cette catastrophe ne s'était pas produite, la RDC ne serait pas intervenue et n'aurait jamais pris la décision de payer cette dette. Ainsi il y'aurait quelque part 2 500 000$ gardés en réserve malgré des multiples problèmes surtout sociaux que rencontre le peuple congolais.

Vous me direz surement que c'est insuffisant ce chiffre, OK! Mais l'essentiel c'est faire quelque chose pour subvenir aux besoins de la population d'abord. Combien d'enfants ne sont pas scolarisés actuellement ? Comment la RDC ne parvient t'elle pas à se prendre en charge jusqu'à présent?

C'est la seule question que chaque congolais doit tous les jours se poser. Surement que vous me direz que ça se fait progressivement, seulement nous en avons marre, please! Nous voulons du concret maintenant…

  • C'est une action de charme et non d'amour que pose le gouvernement Congolais. Les déplacés de guerre du sud et Nord kivu, les, femmes violées, les enfants de la rue sans scolarité, les centres pour Handicapés non financés, les déplacés des innondations de Kin non réinstallés…

    Comment pouvez-vous aller donner à manger aux enfants des autres quand vos propres enfants crèvent de faim? Pauvre gouvernement qui veut se montrer en faisant le riche alors que sa population est clochardisée. Les pays développés nous envoient leurs chômeurs pour travailler ici; Aidez Haiti en envoyant cette armée de médecins chômeurs et ou sous payés pour assister les sinistrés. 

  • Cédric Kalonji (auteur) dit :

    Cher Alex,
    Merci en passant pour cette leçon d'histoire. Si tu me relis, tu constateras sans doute que je ne fustige pas le fait que le Congo vienne en aide à Haïti. Je dis juste que cette aide aurait pu être humaine. Comme tu le dis si bien, les haïtiens sont venus en renforts au Congo lendemain de l'indépendance en envoyant de la main d'œuvre et non du cash.

    Cette tragédie qui frappe Haïti aurait pu être l'occasion de leur rendre l'ascenseur mais hélas, nous sommes incapables d'organiser une équipe humanitaire made in Congo, qui aurait pu être plus proche de cette population éprouvée.

    En mon sens, l'impact aurait été plus important si nous avions envoyé des médecins et des infirmiers. Mais bon, je le reconnais, c'est plus facile d'envoyer de l'argent que d'organiser une vraie mission humanitaire.

    Et puis autre chose, quelqu'un sait ce qu'il en est des ressortissants congolais qui vivent à Haïti ? Quelqu'un peut-il me dire pourquoi personne n'en parle ? La diplomatie n'est-ce pas aussi chercher à avoir des nouvelles de ses ressortissants après une catastrophe comme celle-là ? 

  • Faustin MULIRI dit :

    Bernard,
    La diplomatie est avant tout une série d'actes de « charme » et non d' »amour » ! Cela devrait être connu et reconnu. Il s'agit de vendre une image de son pays au nom d'un quelconque intérêt attendu en retour ou déjà gagné ! Nous devrions commencer à transcender des analyses superficielles et le pessimisme béat ! Oui, le Congo est agonisant ! Oui, ses dirigeants sont, pour la plupart, corrompus et corruptibles. Mais il va de soi qu'on tente de changer cette image. Il est hors de question de croiser les bras ou d'uniquement donner à manger aux Kinois sinistrés et autres déplacés de la RDC. Veux-tu affirmer que les pays les plus riches au monde n'ont pas de sinistrés ou d'affamés ? Evitons de ne voir que du noir dans tout ce que font nos dirigeants. Aider Haiti est juste et justifiable.

    Faustin Muliri
    Ecrivain de profession
    Bukavu-RDC



  • 21/01/2010

    A découvrir aussi


    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 3 autres membres