PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Quelques conséquences des révoltes arabes, en particulier l’effondrement prochain du protectorat US sur le monde arabe et la fin du pétro-dollar US!

saupload_usd_cartoon1La plupart des analystes n’ont pas encore compris que les révoltes arabes, qui ne sont pas encore des révolutions parce qu’elles n’ont pas encore fait tomber les structures réelles de pouvoir (les proches de Ben Ali et de Mubarak sont toujours au pouvoir en Tunisie et en Égypte même si les deux dictateurs ont été personnellement renversés, le deuxième d’entre eux n’étant même pas inquiété dans sa villégiature sur la mer rouge alors qu’il devrait être en prison!), vont finir par se transformer en vraies révolutions en ayant tôt ou tard raison des dirigeants qui ont réussi à se maintenir, tout en faisant tâche d’huile partout en Afrique du Nord et au Proche et Moyen Orient. Ces révolutions seront constitutives de changements géopolitiques, économiques et monétaires majeurs. Avec à la clef des conséquences multiples.

Plus longtemps les Occidentaux (Américains et Européens) laisseront -par lâcheté ou par intérêt à courte vue (intérêts financiers de court terme entre affairistes de tous bords, stabilité temporaire des prix de pétrole et du dollar US, protection d’un État d’Israël non coopératif refusant la paix avec ses voisins, etc.)- les dictateurs et monarques arabes massacrer leurs peuples, plus les conséquences précitées seront radicales parce que les Occidentaux perdront ensuite tout soutien dans cette partie du monde (adieu les bases militaires US qui y sont installées!) laquelle explosera en autant de structures politiques (démocratiques, islamistes, anarchiques, etc.) devenues radicalement opposées aux USA et aux pays européens. Sans compter que les guerres d’Irak et d’Afghanistan comme la pseudo stabilisation du Pakistan sont en passe d’être perdues par ces mêmes Occidentaux, tout en entretenant la haine des populations contre eux.

Il en résultera, nécessairement, une forte hausse des prix du pétrole (retour à 150 dollars US le baril au moins, ce qui suffira à faire basculer l’économie mondiale à nouveau dans la récession) et une forte baisse du dollar US (monnaie dans laquelle le pétrole ne serait alors plus côté, adieu le pétro-dollar US!) comme des obligations d’Etat américaines (que les nouveaux pouvoirs anti américains n’auront plus de raison d’acheter ainsi que le faisaient et le font encore les dictateurs et monarques arabes pour se ménager le soutien de Washington à leurs régimes), sans compter une nouvelle vague d’immigration incontrôlée depuis le sud de la Méditerranée vers le nord que l’Europe n’est pas en mesure d’intégrer correctement. Les marchés d’actions émergents et occidentaux devraient aussi être déstabilisés, alors que les prix des métaux précieux seraient propulsés puissamment à la hausse.

Il est à souhaiter que les responsables politiques occidentaux interviennent au plus vite par tous moyens (en particulier contre les Mouamar kadhafi et autres assassins) pour empêcher que les révoltes, puis révolutions, arabes finissent dans un bain de sang comme pour éviter de perdre pour longtemps toute influence dans cette partie du monde hautement sensible pour la stabilité internationale. A cet égard, il faudrait immédiatement empêcher toute exportation de pétrole depuis la Libye et autres pays dont les dirigeants font tirer sur la foule et bloquer tous les avoirs financiers, immobiliers, etc. tant de ces Etats que de leurs dirigeants actuels dans le monde entier. Quant aux banques centrales occidentales, elles doivent impérativement cesser leurs politiques monétaires ultra laxistes inflationnistes -directement responsables de la hausse des prix des matières premières et denrées alimentaires- qui affament les populations des pays pauvres provoquant ainsi leur soulèvement, ainsi que le déplore la Banque Mondiale dans son dernier rapport. Les pays du G20 (qui continuent de perdre leur temps à discuter du “sexe des anges”) doivent s’attaquer à la réforme immédiate et radicale du Système monétaire international, en le gageant sur l’or et l’argent-métal avant que le pétro-dollar US et autres monnaies fiduciaires de papier perdent encore plus de pouvoir d’achat avec l’hyper-inflation qui s’installe, au lieu d’essayer de maintenir contre vents et marées leurs constructions monétaires, artificielles (l’euro) ou dépassées par la montée en puissance économique de la Chine et la perte d’influence géopolitique occidentale (le dollar US, la livre sterling), au moyen de la monétisation généralisée des dettes qui finira par la disparition de toutes les monnaies concernées (aucune monnaie de papier dans l’histoire n’a duré plus d’une centaine d’années!) dans un effondrement monétaire majeur du type Weimar, Argentine ou Zimbabwe, ainsi que Ludwig von Mises et les autres économistes libéraux de l’Ecole autrichienne l’ont maintes fois prévu et décrit.

//www.forum-monetaire.com/?p=3581

 
Par Eva R-sistons - Publié dans : Luttes d'influences -


07/05/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres