PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Quand Israël escroque les Palestiniens de Gaza

Quand Israël escroque les Palestiniens de Gaza

mardi 13 avril 2010 - 18h:56

Ma’an News Agency


L’état sioniste non seulement impose depuis de nombreuses années un blocus sur Gaza, mais il en profite pour réaliser de véritables escroqueries sur le dos de la population assiégée. Il n’y a aucune limite au cynisme et à la perversité des forces israéliennes d’occupation ... [N.d.T]

 
Palestiniens rassemblés au poste frontière de Rafah entre l’Egypte et la bande de Gaza - Reuters

Les commerçants de Gaza étaient soulagés la semaine dernière d’apprendre que les responsables israéliens allaient restituer finalement des stocks restés bloqués au port israélien d’Ashdod depuis 2007, levant une interdiction de trois ans sur les importations de vêtements.

Toutefois, à la réception des marchandises, le jeudi, ces mêmes commerçants ont constaté que les vêtements avaient été endommagés sans espoir de pouvoir être réparés.

Les commerçants qui avaient obtenu la permission d’importer des marchandises dans la bande de Gaza avaient été forcés de payer un prix de stockage de leurs marchandises dans les conteneurs du port israélien d’Ashdod, mais pour finalement découvrir que leurs marchandises n’étaient pas sur la liste des moins de 50 articles autorisés à entrer dans le territoire assiégé.

Khaled Abu Sahlul, détaillant en vêtements à Khan Younis, a déclaré avoir été abasourdi au moment de déballé un conteneur de jeans restés stockés dans Ashdod depuis 2007.

« J’ai été choqué quand j’ai ouvert les conteneurs, les jeans avait été laissés sous la pluie pendant des jours, des mois, voire des années et ils ont été endommagés sans espoir de réparation. »

Abu Sahlul estime que 80% de sa commande n’était plus apte à la vente. « Que vais-je faire avec 35 000 paires de jeans fichus ? » a-t-il demandé.

En plus du prix d’achat des vêtements, Abu Sahlul dit qu’il a payé 1700 shekels (461 dollars) par mois au cours de la dernière année comme frais de stockage de la marchandise. « Je pensais que je payais cela surtout pour m’assurer que les vêtements étaient à l’abri de la pluie », dit-il.

Le commerçant estime ses pertes à plus d’un demi-million de shekels (136 000 dollars dollars US), et désespère à l’idée que les neuf autres conteneurs pour lesquels il continue de payer des frais dans Ashdod sont dans le même état.

Raed Fattouh, officier de liaison palestinien pour les passages vers Gaza, a déclaré que les officiels à Ramallah avaient envoyé une lettre de protestation aux responsables israéliens, suite aux rapports comme celui d’Abou Sahlul, qui l’un des dizaines de commerçants ayant déclarés des biens endommagés.

La lettre exigeait une compensation pour ces dommages, ainsi que le remboursement des frais de stockage, mais Fattouh n’était pas optimiste quand aux dédommagements que percevraient les propriétaires de magasins dans un proche avenir.



13/04/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres