PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Plus écolo, la viande synthétique bientôt dans nos assiettes ?

Plus écolo, la viande synthétique bientôt dans nos assiettes ? (on en doute)

//www.rue89.com/planete89/2010/06/29/plus-ecolo-la-viande-synthetique-bientot-dans-nos-assiettes-156437

Il a suffi de quelques cellules de muscle de porc à des chercheurs
pour créer de la viande artificielle en laboratoire. Censée être une
alternative de choc à l'élevage industriel, certains scientifiques
s'opposent à sa consommation.
Des scientifiques néerlandais spécialisés en physiologie et en
ingénierie biomédicale annoncent être parvenus à fabriquer de la
viande en laboratoire, juste à partir de quelques cellules de muscle
de porc. Pour le moment, cette viande n'est pas comestible mais d'ici
2012, ces chercheurs nous promettent des hamburgers, nuggets et autres
saucisses artificiels.

En agglutinant des cellules de muscle dans un liquide plein de
protéines, d'hormones et de vitamines, ils ont réussi à faire en sorte
qu'elles se multiplient. jusqu'à former une viande de substitution.

La fondation néerlandaise In Vitro Meat a accepté de financer leurs
recherches. La ligne de défense des pros-viande synthétique n'est en
rien gastronomique. Cette dernière permettrait :

- la réduction de la quantité de bétail,
- la réduction des surfaces de pâturage, (pour laisser la place au béton? )
- la réduction des émissions de gaz à effet de serre,
- un meilleur rendement en termes de production de viande,
- d'éviter des maladies du type vache folle ou infection à la
  salmonelle puisque tout est fait en laboratoire, (ce n'est pas un argument valable.)
- de diminuer la souffrance animale.
Ce que les chercheurs parviennent à cultiver aujourd'hui, c'est une
sorte de masse visqueuse. Les chercheurs reconnaissent qu'elle n'a pas
encore de goût et qu'elle est assez peu alléchante puisque ce muscle
n'a jamais travaillé.

Le seul moyen pour la viande synthétique d'être compétitive par
rapport à la viande d'élevage -et d'atterrir dans nos assiettes- est
d'envisager une production de masse. Et ça, les scientifiques en sont
loin, d'autant que la demande côté consommateur ne risque pas d'être
affolante.

« Encore un moyen de chosifier l'animal »
De façon surprenante, ces travaux n'enchantent pas les défenseurs des
animaux. Pour Thierry Auffrey, directeur de la Ligue
française des droits de l'animal,

« C'est la même logique que dans la production industrielle actuelle :
l'animal est chosifié. »

De façon moins surprenante, l'Académie de la viande, lobby regroupant
scientifiques, éleveurs et commerçants en bestiaux, se déclare très
sceptique mais « décidée à suivre ces questions avec intérêt » :

« Ne serait-ce que pour ne pas laisser s'accréditer l'idée que "la
viande sans animaux" constitue une hypothèse crédible de production
alimentaire. »

Jean-François Hocquette, de l'Académie de la viande et directeur de
l'unité de recherches sur les herbivores à l'Institut national de la
recherche agronomique (INRA) précise :

« Pour l'instant nos collègues néerlandais ont fabriqué quelque chose
qui ressemble à du muscle mais qui n'en est pas encore. Le muscle doit
maturer et s'attendrir pour se transformer en viande.

Ils ont composé la partie majoritaire du muscle : la fibre musculaire.
Mais les cellules minoritaires (graisses, nerfs, cellules sanguines
etc.) sont indispensables au fonctionnement du muscle. »

Les ingrédients indispensables à la préparation de viande en
laboratoire ne mettent pas spécialement en appétit. Jean-François
Hocquette exprime de sérieux doutes :

« Pour que le muscle se développe, il a besoin d'hormones qu'il faut
apporter en grande quantité pour la culture de viande en laboratoire.

Déjà que le consommateur n'aime pas beaucoup le bouf aux hormones, je
ne vois pas comment il pourrait être favorable à ça. »

En attendant, pour que cela ressemble un peu plus à de la « vraie »
viande, les chercheurs néerlandais bourrent leurs substance
d'aromates.



01/07/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres