PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

"Ni Rayer, Ni Israel, Ni Carte"....et ça recommence...

Ahmadinejad réchauffe la théorie du complot sur le 11-Septembre

ONU | Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a repris à son compte la théorie du complot à propos des attentats du 11 septembre 2001, jeudi à la tribune de l'assemblée générale des Nations Unies.

KEYSTONE-a
© KEYSTONE-a | Le chef de l'Etat iranien a dit que pratiquement seuls les dirigeants américains pensaient que les détournements d'avion à l'origine des attentats visant les tours du World Trade Center.


ATS | 24.09.2010 | 19:45

Alors que la Suisse est restée dans la salle, il a provoqué la sortie des délégations américaine et européennes.

Les représentants de la Norvège et de la Suisse sont restés dans la salle, a confirmé un membre de la délégation suisse.

La Suisse tient compte de "toutes les opinions qui sont défendues à l'ONU", a expliqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). "Mais cela ne veut pas dire que nous partageons toutes les opinions exprimées", peut-on lire dans la prise de position du DFAE.

Le chef de l'Etat iranien, qui déclare périodiquement vouloir rayer Israël de la carte du monde...

(...Marc Edouard Nabe démonte la propagande mensongère sioniste. Ni Rayer Ni Israel Ni Carte. A faire tourner !...http://www.dailymotion.com/video/xetgyt_ni-rayer-ni-israel-ni-carte_news)

 ...a dit que pratiquement seuls les dirigeants américains pensaient que les détournements d'avion à l'origine des attentats visant les tours du World Trade Center à New York et le Pentagone étaient le fait d'un groupe extrémiste.

Une autre théorie, a-t-il poursuivi, veut que "certains éléments au sein du gouvernement américain aient orchestré les attentats pour renverser le déclin de l'économie des Etats-Unis et de son emprise sur le Proche-Orient, et ce pour sauver le régime sioniste". Ahmadinejad utilise généralement cette expression pour désigner Israël.

"La majorité du peuple américain comme la plupart des nations et gouvernants de la planète partagent cette position", a-t-il assuré devant l'Onu.Peu après ces propos, la délégation américaine, celles des Vingt-Sept de l'Union européenne et de plusieurs autres pays ont quitté ostensiblement la salle en guise de protestation.



24/09/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres