PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Neurosciences : une puce dans le cerveau pour commander des membres artificiels ?

Neurosciences : une puce dans le cerveau pour commander des membres artificiels ?

 

Cerveau (illustration)

Royaume-Uni – Une équipe universitaire cherche à développer un dispositif high-tech permettant aux personnes paralysées d'actionner leur prothèse avec leur propre cerveau. 

Tout part du constat fait par le Pr Quiroga, du département de bio-engineering de l'université de Leicester. Si un patient souffrant d'une lésion de la moelle épinière ne peut saisir un objet, son cerveau, lui, demeure parfaitement capable d'avoir cette intention et même d'émettre l'ordre destiné à son bras : le signal ne se perd qu'au niveau de la moelle épinière. Si on peut le capter à la source, dans les neurones, et l'interpréter via des algorithmes de décodage, on pourrait l'utiliser pour animer un dispositif robotique implanté dans le membre paralysé.    
Des électrodes pour capter les impulsions et un processeur pour les décoder : tels seront donc les composants de la puce d'à peine plus d'un centimètre actuellement à l'étude. Autre nouveauté : le  système de transmission sans fil pour amener le signal jusqu'au membre. En effet, si des expériences similaires avaient déjà été menées chez le singe, elles nécessitaient de percer un trou dans le crâne pour y faire passer un câble conducteur, source possible d'infections interdisant toute application médicale chez l'Homme.
Selon le Pr Quiroga, la puce cérébrale pourrait équiper des personnes souffrant de la moelle épinière d'ici cinq ans. Des recherches qui font écho à celles déjà menées aux États-Unis, lesquelles avaient permis à des patients au cerveau muni d'électrodes de mouvoir une main artificielle ou le curseur d'un ordinateur.  


28/06/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres