PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Messages de Ben Laden, de l'info très intoxiquée

Une voix qui menace, une voix qui revendique, une voix qui serait celle de Ben Laden. Le dernier message menace directement Barack Obama, revendique l'attentat manqué du 25 décembre dernier et promet de nouveaux «11 septembre» aux Etats-Unis.

Comme presque toujours, c'est Al- Jazira qui l'a mis à l'antenne le 24 janvier. C'est encore la chaîne panarabe qui a formellement identifié son auteur. A part cette dernière, personne ne certifie son authenticité, Washington la première. Du moins pas cette fois…

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, une soixantaine de messages sont attribués à Oussama ben Laden et sa nébuleuse. Il peut y avoir des années sans aucun signe de vie (2005) et d'autres plus prolixes: sept en 2009, quatre en 2008, cinq en 2007 ou quatre en 2006.

Pour la CIA, l'authenticité du premier message audio, justement publié par Al-Jazira le 12 novembre 2002, ne fait aucun doute. Une théorie mise à mal, deux semaines plus tard par les chercheurs de l'Idiap (Institut Dalle Molle d'intelligence artificielle perspective) de Martigny (VS). Avec les conditionnels de rigueur propres aux scientifiques, le message serait celui d'un imposteur (lire encadré).


2002, Ben laden n'est pas identifié

A la demande de France 2, l'Idiap analyse un enregistrement de Ben Laden en novembre 2002. Les logiciels utilisés d'analyse et de reconnaissance vocale se basent sur une vingtaine de documents. C'est cette matière première qui permet l'analyse des fréquences qui débouche sur des algorithmes certifiant une signature vocale. Les logiciels repèrent les bidouillages en studio. Quand la qualité est optimum, on certifie une fiabilité entre 97 à 98%. Si la bande est pourrie ou s'il n'y a pas assez d'échantillon on descend à 70%. A l'époque, le Dr Samy Bengio de l'Idiap, déplorait la mauvaise qualité des enregistrements.


Leurs logiciels démasquent les imitateurs, tout aussi doués soient-ils. «Ils peuvent assez facilement berner l'être humain, mais c'est beaucoup plus difficile de tromper la machine», soulignait, en 2002, le Dr Samy Bengio.

La CIA, face à l'Idiap, n'a jamais lâché le morceau et a maintenu sa version. En 2007 les services de renseignements américains identifient de nouveau avec certitude la voix de Ben Laden sur une vidéo. Le chef d'Al-Qaida nomme Gordon Brown et Nicolas Sarkozy. Ce qui daterait le document et prouverait qu'il était encore en vie.


Existence utile

Car, depuis 2001, Ben Laden a au moins été annoncé mort six fois par des officiels! La thèse défendue par bien des journalistes, c'est que l'homme qui vaut 25 millions $ (récompense offerte par les Etats-Unis pour sa capture) a perdu son capital de vie depuis longtemps. Et que, autant du côté d'Al-Qaida que des Etats-Unis, on entretient un épouvantail qui justifie bien des crédits. «Il n'existera que dans le regard de ceux à qui il est utile», commente le journaliste Philippe Madelin sur le site Rue 89. Le bidouillage des cassettes? Pour certains, comme Kevin Barrett (fameux propagandiste de la théorie du complot sur le 11 septembre) sur Internet, c'est une cause entendue. Il parle carrément de film «publicitaire réalisé par la CIA» avec un Ben Laden de pacotille pesant 20 ou 25 kilos de plus que l'original. Dans ce monde de propagande, la question de fond est de savoir qui manipule qui?

Joël Cerutti, pour Le Matin (Suisse)

http://aleth.over-blog.com/article-messages-de-ben-laden-de-l-info-tres-intoxiquee-44037972.html


 



04/02/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres