PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

•Mélenchon : les Français n’ont rien à faire en Afghanistan

Afghanistan: pour Mélenchon, c’est une impasse mentale

10 janvier, 2011 by GeantVert

L’euro-député Jean-Luc Mélenchon prend la parole dans Marianne en ce début d’année 2011, après la mort du 53e soldat français depuis le début de l’invasion. Une nouvelle fois, il répète que la France n’a rien à faire en Afghanistan, que la présence française là-bas repose sur une supercherie vendue au monde par les Américains au nom de la guerre au terrorisme et de la défense des droits de l’homme (et de la femme). Et il va aussi plus loin, en affirmant que la présence de nos troupes en Afghanistan a pour "objectif unique le contrôle des pipelines et l’acheminement du gaz et du pétrole". Et de demander la sortie de la France du commandement de l’OTAN.

M. Mélenchon irez-vous jusqu’à déclarer, comme l’a fait Noam Chomsky récemment, que les USA n’ont pas de preuve qu’al-Qaida ont commis les attentats du 11-Septembre ? (Oui mais alors, qui les a commis ?) Et que donc toutes ces guerres au terrorisme ou guerres d’invasion au Moyen-Orient sont basées sur du vent ? Un vent mortel pour des millions de personnes qui n’ont rien à voir avec le terrorisme international. Tout cela au nom du 11-Septembre, dont rien ne prouve que la version gouvernementale américaine est juste ? En attendant ce jour, et en tout état de cause, respect M. Mélenchon pour votre liberté de parole et votre engagement pour la paix.

 

 


Afghanistan: pour Mélenchon, c’est une impasse mentale

paru dans Marianne, le 8 janvier 2011

Marianne de cette semaine s’intéresse à un débat interdit : celui sur la présence des troupes françaises en Afghanistan. Il s’agit pourtant de la plus longue opération militaire extérieure à laquelle ait pris part notre pays. Mais personne n’en parle. À commencer par les responsables politiques. Marianne les a donc sollicités, à l’image de Jean-Luc Mélenchon, député européen et co-président du Parti de gauche.

* * *

Marianne : Quel constat peut-on faire de la présence militaire française en Afghanistan  ?

Jean-Luc Mélenchon : On cultive aujourd’hui en Afghanistan 80% des plants de pavot du monde, les femmes sont toujours autant voilées qu’avant, entre 2002 et 2010 l’Union européenne a versé 8 milliards de dollars alors qu’on estime que 570 millions d’euros suffiraient à régler la pauvreté en Afghanistan. Mais la guerre est une activité productive, en particulier pour les sociétés privées qui avalent 50% des aides versées à l’Afghanistan…
L’Afghanistan est en définitive le parfait symptôme du pro-américanisme de Nicolas Sarkozy. Mais pour le Parti socialiste, aussi, le désastre est total. Il nous a vendu cette intervention avec un blabla joliment décoré des rubans des droits de l’Homme. Ce qu’il faut, c’est sortir immédiatement d’Afghanistan, comme il faut quitter le commandement intégré de l’Otan. Il n’y aura aucune différence pour les Afghans.

 

Marianne : Pourquoi n’y a-t-il pas de débat en France sur ce sujet ?

 
Jean-Luc Mélenchon : Il y a une sorte d’impasse mentale dans laquelle se trouvent aujourd’hui les responsables politiques de droite comme de gauche. Au lendemain des attentats du 11 septembre, on nous a expliqué qu’Al-Qaida était basé en Afghanistan, qu’il fallait venir au secours des femmes afghanes voilées. On ne pouvait donc pas dire non à l’intervention, même si depuis que les opérations ont commencé, aucun dirigeant d’Al-Qaida ou réputé comme tel n’y a été capturé… Il y a donc à l’origine une confusion des objectifs. Car l’objectif unique de notre présence en Afghanistan est le contrôle des pipelines et l’acheminement du gaz et du pétrole. Les responsables politiques ne pouvaient donc pas dire “non” à l’époque comme ils ne peuvent pas dire aujourd’hui que nous sommes présents là-bas pour le pétrole. L’illustration parfaite de cette impasse est le nom que l’on donne à ceux que l’on combat. On les appelle tantôt des “rebelles”, tantôt des “talibans” et tantôt des “insurgés”. On ne connaît même pas le nom de l’ennemi !

 

Paru sur marianne2, le 8 janvier 2011

 


 

En lien avec l’article :




01/02/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres