PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Mahmoud Ahmadinejad et Hugo Chavez

 
"Nous sommes unis et déterminés pour mettre un terme à l'ordre injuste actuel qui domine le monde pour le remplacer par un nouvel ordre basé sur la justice", a déclaré le président Ahmadinejad.
Le président Ahmadinejad et son homologue Hugo Chavez ont dénoncé "l'impéralisme" américain et prôné un "nouvel ordre mondial".

Le président de la République Islamique d’Iran a déclaré à la fin de la visite d'Etat de son homologue vénézuélien que les "deux pays ont convenu de la nécessité de changements dans la gouvernance du monde soulignant que les puissances hégémoniques connaissent un fort déclin ».

Ces propos sont intervenus à la fin de la visite de deux jours de M. Chavez en Iran, qui visait à renforcer la coopération des deux pays dans le domaine du pétrole, du gaz et des industries pétrochimiques.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé que les deux pays étaient «unis dans leurs efforts pour établir un nouvel ordre mondial» qui éliminera la domination de l'Occident sur les affaires mondiales.

Hugo Chavez a ajouté que tout effort visant à entraver le progrès de l'Iran et du Venezuela échouerait. Il a dénoncé «l'impéralisme» des États-Unis, affirmant qu'il était destiné au «cimetière».

Le président du Venezuela Hugo Chavez a quitté l'Iran mercredi soir après avoir signé 11 mémorandums d'accord notamment pour développer la coopération dans le domaine énergétique.

Les mémorandums d'accord prévoient notamment de créer une compagnie pétrolière commune, la participation de la compagnie pétrolière vénézuélienne dans le développement du gisement gazier South Pars mais aussi la construction d'une raffinerie en Syrie.

M. Chavez est arrivé tard lundi soir pour sa neuvième visite en République Islamique d’Iran, dans le cadre d'une tournée internationale destinée à renforcer les liens commerciaux du Venezuela avec plusieurs pays d'Europe de l'est et du Moyen et Proche-Orient.

L'Iran et le Venezuela sont déjà liés par de nombreux accords de coopération -près de 80 au total, selon l'ambassadeur vénézuélien à Téhéran- notamment dans les domaines énergétique, bancaire et industriel.

M. Chavez a rappelé au cours de cette visite les liens qui unissent son pays à l'Iran. Le Venezuela s'est fortement rapproché de Téhéran ces dernières années, apportant son soutien au programme nucléaire iranien pacifique.

L'Iran et le Venezuela sont par ailleurs deux membres influents de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) dont Téhéran va prendre la présidence le 1er janvier pour la première fois depuis la révolution islamique de 1979.

Le président Hugo Chavez est attendu en Syrie.


23/10/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres