PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Littérature sur le phénomène juif

Le Mystère du Sang chez les juifs de tous les temps
Préface d'Edouard Drumont
Paris, Savine, 1890, 409 p. <pdf> 1,6 M

Littérateur. - Professeur de mathématiques à l'école de la Providence à Amiens, puis à Lille et Asnières (en 1895). - N'a jamais reçu les ordres (quoiqu'il signe souvent Abbé Desportes). - Il lance un mensuel "l'Alliance antijuive" (1890-1892) puis "La Terre de France" (1894-1895) ; il dirige également les "Annales de la philosophie" et fonde en octobre 1895 : "La France nouvelle". - Nom réel : Henri Déporte. - Né à Yébleron, Seine-Inférieure.

DILLING Elizabeth

The Jewish Religion. Its Influence Today.
254 p. 1963 (
1,5 Mega)

Rêveuse bourgeoise de Chicago, Elizabeth Dilling fit un malencontreux voyage en URSS en 1931, qui la transforma en anticomministe militante. Articles, livres, conférences, à partir de 1934, amenèrent de surprenantes accusations d'antisémitisme. Intriguée, ED tourna son microscope vers le monde grouillant des organisations juives et elle tomba sur le B'nai Brith'. (The Octopus, 1940, sous le nom de Frank Woodruff Johnson). Elle allait poursuivre son enquête sur le système des croyances juives. Après plusieurs éditions, sous divers titres, elle en arriva au texte que nous présentons ici et qui est impitoyable.

Being just an ordinary bourgeois wife in Chicago, E. Dilling had the misfortune to visit USSR in 1931 and she was appalled. This triggered a spate of anticommunist activities which gained her an unexpected reputation of "antisemite". Shen then turned her attention on the swarming world of Jewish organizations and, sure enough, she hit the B'nai Brith'. (The Octopus, published in 1940 under the pen name of F. W. Johnson). She then deepened her interest in researching the Jewish beliefs. After several editions, under various titles, she achieved the text we are presenting here, and which is pitiless.


DRUMONT
Édouard

La France Juive (I)
Paris, 1885, Marpon et Flammarion, <pdf> 2,1 M, 329 p. C'est la première partie.

La France Juive (II)
Paris, 1886, Marpon et Flammarion, <pdf> 1,8 M, 308 p. C'est la seconde partie.

Cet ouvrage est délocalisé (décembre 07). Vous le retrouverez sur le site UUURGH.net

La France juive devant l'opinion
<pdf> i Marpon & Flammarion, 1886. deuxième édition corrigée, allégée, 2,1 M

C'est en somme le troisième tome de la France juive, qui se veut une "introduction" aux deux autres volumes : "La France juive et la critique - La conquête juive - Le système juif et la question sociale - L'escrime sémitique - Ce qu'on voit dans un tribunal".

La Franca judia
Por Eduardo Drumont, Edición Popular, Traducida de la novena edición francesa. Por
D. Rafael Pijoán, Pbro. Con censura Eclesiástica J.M.J. Barcelona, Imprenta y librería de la inmaculada concepción 13. Buensuceso, 13, 1889 <pdf> 29 p. 200K

Ces deux ouvrages sont disponibles sur le site uuurgh.net

FORD Henry

The International Jew -- The World's Foremost Problem (This book has been transfered to:
//uuurgh.netFORDjuifinter/FORDjuifinter.html )

Français: Le juif international (voir : //uuurgh.net/FORDjuifinter/FORDjuifinter.html )
(pdf - 1 M) Traduction partielle.

Deutsch Der internationale Jude (Seh. //uuurgh.net/FORDjuifinter/FORDjuifinter.html )
<pdf> 553 p. 1 M.

Magyar A Nemzetközi zsido (-->//uuurgh.net/FORDjuifinter/FORDjuifinter.html )
<pdf> 102 p. 650 K

Polski : Miedzynarodowy Zyd

Tchèque et slovaque (Cesky a Slovensly) : Mezinarodni Zid, (-->//uuurgh.net/FORDjuifinter/FORDjuifinter.html ) 1920, 159 stranka

FREEDMAN Benjamin H.

Les Khazars
Histoire occultée des faux Hébreux
Traduit de l'anglais. <pdf> 91 p. 1 M. Présenté par Roch Richer

GARROT Henri

Les juifs algériens. Leurs origines
Relin, Alger, 1899, fac-simile, <pdf> 70 p. 2,7 M

GÉRARD

Le Juif, ce qu'il est.. Ce qu'il veut... Ce qu'il a fait
Union française pour la défense de la race, Paris, (1937) 1943, transcrit pas Phenix (des nationaux-socialistes français), <pdf> 80 p., 400K

Cette brochure insiste beaucoup pour affirmer que les Juifs sont "une nation", et non pas une race ou une religion. Elle décrète l'assimilation impossible. Elle fait le bilan de la domination juive. Ces choses sont impubliables de nos jours...

GOHIER Urbain


Isaac BLÜMCHEN (alias d'Urbain GOHIER)
À nous la France

Parodie prétendument éditée à Cracovie en 1913. <pdf> 91 p. 1,2 M

« Mais que ferions-nous, par Jéovah! de la France sans son bon peuple, bétail facile à tondre, docile au fouet,. laborieux, économe,
humble devant ses maîtres, productif au-delà de ce qu'on pouvait espérer de la Terre promise?
Nous aimons les indigènes de France comme nous aimons la France ; ils sont le cheptel de notre ferme.
Le tout était de les mater. C'est fait, et bien fait.
Non seulement dans les assemblées, dans les cafés, dans les lieux publics, mais dans les salles de rédaction, chez eux, à leur propre table, 'les indigènes baissent la voix quand ils parlent de nous : comme faisaient les Italiens à Milan, sous la terreur autrichienne. Ils murmurent quelquefois contre nous, en jetant alentour un regard inquiet ; mais si quelque insensé les excite à l'action, ils se hâtent de répondre: « Je ne peux pas ; j'ai de la famille ; j'ai besoin de gagner ma vie ; ILS tiennent tout. » (p. 15)

Certains pourraient croire qu'Urbain Gohier, célèbre polémiste de la première moitié du XXe siècle, était un homme de droite. Que nenni: c'était un partisan de la gauche qui avait identifié les juifs comme un élément principal d'oppression. Ah ! la vie est compliquée...

Disponible sur le site uuurgh.net

GOUGENOT DES MOUSSEAUX Roger

Le juif -- Le judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens
Paris, Plon, 1869, 613 p. <pdf> fac-similé. ATTENTION : 20 M

Un grand classique de ce qu'ils appellent l'antisémitisme mais qui relève plutôt de la "critique du judaïsme" que nous tenons pour parfaitement légitime. Ils crient tous contre ce livre, mais ils ne l'ont pas lu. C'est un grand inédit sur internet.

Pourquoi ce livre a-t-il été écrit ? En juin 1869, Maxime du Camp écrivait dans La Revue des deux mondes un article qui déplut à certains lecteurs. Aussitôt le consistoire israélite de Nancy écrivit au gouvernement : Nous espérons que "grâce à votre intervention auprès de l'autorité, une répression judiciaire mettra fin à des abus qui ne tendent à rien moins qu'à entretenir dans les populations ces odieux préjugés dont nous avons tant souffert dans le passé, et dont il faut, à tout prix, empêcher le retour dans l'intérêt de la paix publique et de la civilisation". (Archives israélites, 1969, xiv, p. 431).

On voit donc que, depuis plus de 150 ans, ce sont toujours les mêmes qui se plaignent de souffrances plus ou moins imaginaires et qui se cramponnent aux genoux des "autorités" pour obtenir la mise en place d'une censure qui agirait comme un mur virtuel, cachant la "communauté" aux yeux de la foule des passants, et assurant ainsi son impunité. C'est l'époque où les portes de ghettos lâchent sous la pression des Lumières. Un flot en sort qui envahit tout. Voyez, dans l'opuscule de Wilhelm Marr (ci-dessous), comment vingt ans après l'émancipation, en Allemagne, les juifs ont pris le contrôle des organes essentiels, presse, politique, banques, etc. Ce qu'on appelle l'antisémitisme au XIXe siècle est la réaction de surprise, d'étonnement et de refus impuissant devant cette marée montante. Cette réaction est celle de toutes les couches sociales, touchées très tôt par la destruction capitalistique et donc en grande partie juive, de leurs fondements économiques. Il est somme toute étonnant qu'elle n'ait pas été plus violente.

GRAETZ Heinrich

Histoire des Juifs (vol. 1)
Traduit de l'allemand par MM. Wogue et Bloch, Paris, A. Lévy, 1882, numérisé par François-Dominique Fournier (2004), <pdf> 618 p., 4,7M

C'est le classique des classiques. Nous avons ramassé les cinq volumes de l'édition de 1882 en deux ! L'original allemand fait 11 volumes, c'est donc un résumé ! Pourtant, c'est une histoire complètement fabriquée ! qui historise et valide un sac énorme de fables, de légendes, de racontars, de jérémiades en tous genre, qui est, à la fin, le socle du sionisme. Avant de le passer au marteau-piqueur, il fallait le présenter aux lecteurs de l'AAARGH, qui sont, comme chacun sait, une sacrée bande d'incrédules...

Il ne se mouche pas du pied : "Quelle est donc l'origine de cette civilisation dont se vantent les nations éclairées de nos jours ? Elles ne l'ont pas créée elles-mêmes, elles ne sont que les heureuses héritières d'un passé dont elles ont fait valoir et augmenté l'héritage. Deux races créatrices ont fondé cette noble civilisation qui a affranchi les hommes de leur barbarie première : la race hellénique et la race israélite, il n'y en a pas d'autre. La race latine n'a produit et donné au monde qu'une police bien organisée et une bonne tactique. Seuls, les Grecs et les Hébreux ont fondé la véritable civilisation."

Histoire des Juifs (vol. 2)
Traduit de l'allemand par MM. Wogue et Bloch, Paris, A. Lévy, 1882, numérisé par François-Dominique Fournier (2004), <pdf> 599 p., 4,6M

HOFFMAN II Michael A.

Judaism's Strange Gods
<pdf> Notes, glossary, bibliography, index, 135 p. 650K, 2000, Independent History and Research Company, Coeur d'Alène, Idaho

In this scholarly and deeply considered work, the author documents his provocative thesis that Judaism is not the religion of the Old Testament, but the newly formalized belief system of the Pharisees, which arose in Babylon with comitment of the formerly oral "tradition of the elders" to writing, in the wake of the crucifixion of Israel's Messiah and the destruction of the Temple. Basing his findings on authoritative Judaic sources, Hoffman demonstrates that Judaism is a man-made religion of tradition and superstition, which represents the institutionalized nullification of Biblical law and doctrine.

Le même auteur vient de publier un formidable Judaism Discovered, de 1100 pages ! A commander d'urgence (Independent History and Research, Box 849, Coeur d'Alène, Idaho 83816 USA.)

JOUHANDEAU Marcel

Le Péril juif
32 p. 1972, édition posthume, <pdf>

«J'ai bien recommandé de ne diffuser ces ultima verba que longtemps après ma mort. Dans mon petit cimetière, je suis maintenant à l'abri de la Loi Marchandeau, de la LICA et des tueurs des services secrets israéliens. Mais vous, Français d'aujourd'hui, vos jours sont comptés. Ces jours français s'amenuisent constament, bientôt ce pays qui est le mien, qui fut le vôtre, entrera dans le cub du Tiers-Monde. C'est une question de temps... c'est une questions de Juifs ou pas.»

KARO Rabbin Joseph, et beaucoup d'autres

Das Buch vom Schulchan aruch
mit Anmerkungen und Anhängen von Dr. Erich Bischoff
<pdf> 700 K, Vierte Auflage, Hammer Verlag, Leipzig, 1929, digital edition: Zeitgeschichte 2003

Ce livre est le compendium du Talmud qui a été le plus utilisé dans les communautés achkénazes, depuis sa première publication à Venise en 1565.

Als Schulchan Aruch (d.h. "gedeckter Tisch") wird im Judentum eine im 16. Jahrhundert von Rabbiner Josef Karo verfasste und im Folgenden von mehreren Rabbinergenerationen überarbeitete Zusammenfassung religiöser Vorschriften (hebr. Halacha) bezeichnet. Alle für den Alltagsgebrauch im Allgemeinen ausreichend detailliert beschriebenen Gebote und Verbote beruhen auf der Thora, auf zugehörigen Midraschim und besonders auf dem babylonischen Talmud. Die Absicht des Verfassers und der Redaktoren war eine übersichtliche Hilfestellung für den (jüdischen) Laien im sich (auf Grund seiner Komplexität) letztlich nur dem Gelehrten erschließenden Regelwerk des religiösen jüdischen Lebens.
Weitere ältere Werke bilden auch Quellen des jüdischen Rechts, Nebenquellen später wurden Tosefta (Zusätze zur Mischna), Siphra (Kommentar zu Leviticus), Siphre (Kommentar zu Numeri und Deuteronomium). Der Schulchan Aruch bildet somit eine für den täglichen Gebrauch weltweit bei allen Juden anerkannte schriftliche Rechtsvorschrift, bei der in ihrer Entstehung (Genese) auch kleinere Varianten (siehe Wilnaer Ausgabe) auftraten, was aber neuerdings nicht mehr stattfindet.

LEESE Arnold

The Jewish War of Survival
Privately printed in the UK, 1945, 86 p.

Dès 1940 Leese s'élève contre la guerre qui vient et le gouvernement le met en prison par lettre de cachet (Regulation 18b) En 1945, il écrit cet extraordinaire petit pamphlet où il montre que le conflit qui vient de s'achever était une guerre juive, pour les juifs, et que les juifs ont gagné. (pdf. - 520 K) Pour la première fois sur Internet.

This extraordinary booklet was written in 1945 while WW II was dwindling to its end. With an astonishing lucidity, Arnold Leese explains and demonstrate that this war was a Jewish war, fought by non-Jews for the survival and the benefit of the Jews. This has become the standard official view now, fifty years later: the constant rewriting of history by Judeolatrists reaches the same result. (pdf - 520 K).

Arnold Leese was the consummate gadfly on the back of the British establishment. Due to his insistence that Britain not engage in war with Germany, and thus save millions of lives as well as the British Empire, against the wishes of the Jews, he was imprisoned without charges or trial under Reg. 18b. One of the great hidden facts about WW II is that the "democratic" powers ("Allies") imprisoned people for political speech in a way little different from those of the "Axis" powers. So what's the difference? "Cui bono, cui bono . . ."

Asesinato ritual judio
Londres, 1938, 68 p. <pdf> 400 K

Arnold Leese est un célèbre antisémite britannique que Sa Gracieuse Majesty a gardé au chaud dans un de ses donjons pendant la seconde guerre mondiale. Il fait ici le bilan de la littérature concernant le fameux "crime rituel". Fantasme ? Réalité ? Le lecteur choisira.

El doctor Arnold Spencer-Leese (1877-1956) era veterinario conocido, un anti-Semite y político fascista. El hizo un experto en el camello. Hizo implicado con los grupos fascistas, comenzando en 1924. Como eligieron a un miembro de los fascistas británicos él a un consejo local que año, junto con el Henrio Simpson.
Él fundó a liga fascista imperial fracasada en 1929, encontrando su movimiento alcanzado por Oswald Mosley y la unión británica de fascistas. Él volvió a enviar grandemente a Mosley y lo dobló un "fascista kosher". El anti-Semitism de Leese le ganó un encanto en la prisión en 1936 para crear una travesura pública. Él era uno de los líderes pasados del movimiento fascista que se internará en el Reino Unido al principio de la guerra mundial II. reputado, él encontró a policía el inclinarse sobre un cajón en su dormitorio cuando él volvió a casa. El no poder resistir la tentación, Leese golpeó a policía con el pie en las nalgas.
"

My Irrelevant Defence -- being Meditations Inside Gaol and Out on Jewish Ritual Murder
<pdf> 66 p., 450 K, London, 1938, edition Imperial Fascist League.

Arnold Leese fut un antisémite anglais conséquent, cultivé, drôle, que la "démocratie" anglaise, pour bien le pénétrer de ses vertus, a mis en prison à plusieurs reprises pour ses opinions. Il reprend le dossier des crimes rituels et trouve qu'il fourmille de raisons de méditer.

"I challenge and defy the Judæo-Masonic Power, which rules this country, by publishing the present work in 1938, not only in my own defence, but in the public interest to break the attack on Free Speech that is rapidly developing wherever any criticism of the past or present conduct of Jews is concerned, an attack which relies for its success upon the ridiculous charge that a breach of the peace is likely if the truth about them is spoken!"

Gentile Folly: the Rothschilds
Booklet dated feb. 1940. <pdf> 68 p. 500K

I am not concerned with anecdotes about the Rothschilds, nor with registering their "wise-cracks," nor with their "charity." I take no interest in the Rothschilds as men or robots, but only as Jews; this book, which has been condensed so as to be within the reach of any working-man or woman, deals with the principal aspects of control over the Gentile by sheer weight of money-power, a control used for purposes not Gentile. Dealing, as it does, with the last 150 years which have been so full of world-shaking events, it has been no easy task to squeeze what I have to say within the compass of a one-shilling publication. To enable those who have either forgotten their history or (let us be honest) never learned it, to follow the narrative more easily, a calendar of some of the principal historical events of the period follows this preface, and I would advise the reader to have within reach, when reading the book, an ordinary school history-book for occasional reference.

LÉMANN L'abbé Joseph

Les Juifs dans la Révolution française
Paris, Victor Lecoffre, 1889, <pdf> 143 p. 550 K

Napoléon et les juifs
<pdf> 800 K, 182 p. 1891  Napoléon Ier et les Israélites. La prépondérance juive. 2e partie : son organisation (1806-1815)  Paris : V. Lecoffre, 1894, III-362 p. Republié en 1928, et en 1989, sous un titre modifié, par Avalon (un groupe de païens d'extrême-droite)

Ce nouveau volume vient mettre en lumière, et montrer dans les détails, l'organisation de la
prépondérance juive: Un pareil état de choses s'explique difficilement si l'on ne prend la peine de remonter jusqu'à l'Empire, continuateur de la Révolution française. A l'Assemblée constituante, de 1789 à
1791, la prépondérance juive fut redevable de son origine; à Napoléon, de 1806 à 1815, elle
est redevable de son organisation.
Ce vaste génie, aux intentions conservatrices et généreuses, a fait en grande partie fausse
route dans ses mesures vis-à-vis du peuple juif. Il a voulu emporter d'assaut la fusion de ce
peuple avec les autres peuples, et le résultat n'est pas un vrai succès. Il a cru, par ses lois et ses
institutions, fortifier la société et dissoudre les hébreux, et c'est le contraire qui devait se
produire. Enfin, lorsque la lutte s'est engagée entre le puissant Empereur et les débris vivants
du Sinaï, ce sont les débris qui ont résisté, et triomphé.

MARTIN Willie

The History of Jewish Human Sacrifice
<pdf> 89 p. 6,8 M

The Law of Human Sacrifice: For a long time the newspaper Der Sturmer endeavored to find the actual law of ritual murder, the law of human sacrifice. It finally succeeded in doing so. In a trial in which Julius Streicher and Karl Holz were being tried (because of "offending the Jewish Religious Society") it was proposed that they call as witness Dr. Erich Bischoff. Dr. Bischoff appeared. He was the leading German expert on the laws of the Talmud. He had dedicated his entire life to the study of the Jewish law books. Dr. Bischoff brought with him a translation of a secret Jewish law, which clarified with one stroke the question of ritual murder. It comes from the book of Sohar.[=Zohar] This book is considered to be holy by the Jews.

The knowledge of Jewish ritual murder is thousands of years old. It is as old as the Jews themselves. Non-Jews have passed the knowledge of it from generation to generation, and it has been passed down to us thorough writings. It is known of throughout the nation. Knowledge of ritual murder can be found in even the most secluded rural villages. The grand-father told his grand children, who passed it on to his children, and his children's children, until we have inherited the knowledge today from them.

MATHEZ Dr J.-A.

Le passé, les temps présents et la question juive TOME I,
Vevey, chez l'auteur, 318 p., 1965

TOME II
Complément, abrégé, index, bibliographie, 72 p.

TOME III
English Summary, 53 p.The is the summary written by Swiss author Dr Mathez (MD) who wrote an enormous antisemitic book, which has been burned by the Swiss courts. We revive it just to damn the Swiss "Justice" for its intolerance and narrow bigotry.

Le Docteur J.-A. Mathez, citoyen suisse, est né en 1897. Il cessa de pratiquer la médecine en 1946. Il est mort en 1974. Il écrivit le présent livre vers 1963-64 et le fit paraître, à ses frais, en 1965. Ce livre n'était pas fait pour plaire à tout le monde. Il y attaque les juifs, c'est incontestable. On peut à bon droit dire qu'il s'agit là d'un livre explicitement et ouvertement antisémite. Il revendique le droit d'être antisémite. Il explique pourquoi. Ce qui devait arriver arriva. Le livre a été condamné et brûlé par les autorités suisses.
Nous republions ce livre surtout pour montrer aux autorités suisses qu'elles se couvrent de ridicule en interdisant des livres. Les livres survivront (personne n'est obligé de les lire) et la justice suisse crévera.


MONTANDON
Dr. Georges, QUERRIOUX Dr. Fernand, PEMJEAN Lucien, REBATET Lucien

Les juifs en France 1941

Quatre livre publiés par les Nouvelles Editions Françaises, créées par Robert Denoël en 1940, sous l'Occupation. Saluons ici l'admirable travail de reprise par le scanner, exacte et minutieuse de l'ami Lenculus, pour les éditions du Pilon. Il réunit les quatre minces volumes dans un seul <pdf> de 294 p., soit 17M. Avec une introduction circonstanciée sur l'histoire de cette édition due à la plume experte du bibliophile belge Henri Thyssens. Il n'y a pas de meilleur connaisseur en la matière ! Voir //thyssens.com/index.php

MEINVIELLE Padre Julio

El judio en el misterio de la historia
Buenos Aires, ediciones Theoria, 1936, <pdf> 145 pag., 700K

¿Dónde no domina el judío? Aquí, en nuestro país, ¿qué punto vital hay de nuestra zona donde el judío no se esté beneficiando con lo mejor de nuestra riqueza al mismo tiempo que está envenenando nuestro pueblo con lo más nefasto de las ideas y diversiones? Buenos Aires, esta gran Babilonia, nos ofrece un ejemplo típico. Cada día es mayor su progreso, cada día es mayor también en ella el poder judaico. Los judíos controlan aquí nuestro dinero, nuestro trigo, nuestro maíz, nuestro lino, nuestras carnes, nuestro pan, nuestra le che, nuestras incipientes industrias, todo cuanto puede re portar utilidad, y al mismo tiempo son ellos quienes siembran y fomentan las ideas disolventes contra nuestra Religión, contra nuestra Patria y contra nuestros Hogares; son ellos quienes fomentan el odio entre patrones y obreros cristianos, entre burgueses y proletarios; son ellos los más apasionados agentes del socialismo y comunismo; son ellos los más poderosos capitalistas de cuanto dáncing y cabaret infecta la ciudad.

« Les juifs, s'ils veulent la disparition du christianisme, doivent aussi travailler à la destruction des États chrétiens, et c'est ainsi que nous les voyons à toute époque, occupés à la tâche de conspirer contre l'État qui leur donne l'hospitalité. Jamais on ne les a vus s'assimiler au pays qui les a accueillis; au contraire, ils forment en son sein un foyer permanent d'espionnage, disposés à le remettre au premier ennemi qui se présentera. »

NITOGLIA l'abbé Curzio -- RICOSSA l'abbé Francesco

Le Diable pour père / Introduction à la question juive
Recueil d'articles tirés de la revue Sodalitium
<pdf> 330 p. Traduit de l'italien 6 M illustré.

L'extraordinaire érudition, l'implacable logique, la fidélité à un enseignement millénaire, le refus des compromissions et des arrangements intellectuels de ces deux prêtres font de cet ensemble un réquisitoire qui retourne les lâchetés de l'Eglise catholique comme une peau de lapin. C'est un grand nettoyage. Les abjectes soumissions, les sournois rejets des traditions, l'opportunisme intellectuellement crapuleux depuis Vatican II sont dénoncés en termes encore plus drus que les manoeuvres des bons apôtres juifs, qui poussent leurs pointes et s'infiltrent dans la hiérarchie, avec un seul but, poignarder au coeur l'Eglise qui les a protégés et nourris pendant 2000 an. Nous qui ne sommes pas touchés par la Grâce, nous comprenons la révolte de ces curés qui ne veulent pas être offerts en sacrifice sur l'autel de l'immonde et sanglant Yahvé. Nous non plus, par le fait.

L'ouvrage ne comporte pas de table des matières. Voici ce qui pourrait en tenir lieu:

Foi, morale et rites de la religion juive / La condamnation à mort de Jésus / La question du messie / Les toledoth jeshu: l'anti-évangile juif / La cabale / Rapports entre judaïsme et franc-maçonnerie / L'homicide rituel / Encore sur l'homicide rituel / Lettre ouverte aux juifs pour leur conversion / La vie du R. P. Pio Edgardo Mortara, juif converti / Le problème des marranes / Infiltrations judéomaçonniques dans l'église romaine / Le complot judéomaçonnique contre l'église romaine / Jean XXIII et les juifs. Jules isaac. Suite: de Jules Isaac a nostra ætate / Christianisme et judaïsme. "L'ancienne alliance jamais révoquée" / Ou "religion" raciale / Islam et judaïsme / Contre-révolution et judéo-maçonnerie / Aspects contemporains du judaïsme: mondialisme, ploutocratie, franc-maçonnerie / Le grand kahal: un terrible secret / Les lois raciales / Le sionisme: un rêve magnifique ou un terrible fiasco ? Conclusion de l'introduction a la question juive: "Vous avez le diable pour père"!

PEMJEAN Lucien, voir MONTANDON.

POHL DR J.

Talmud-geißt
<pdf> Berlin, 1941, Nordland Verlag, 61 S.

"Nur die Juden bedeuten etwas in der Welt; sie sind die Weizen, die Nichjuden aber sind Stroh" (Isaak Abrabanel) "Jüdische Gerechtigkeit erhebt di Juden über alle Völker der Erde".

Même les prétendus "néo-nazebroques" sont incapables de mettre en ligne des bouquins publiés en Allemagne entre 1940 et 1945... Pourtent, il n'y avait pas que du mauvais. Les auteurs allemands de l'époque valaient largement ceux d'aujourd'hui... La liberté d'expression existait, mais goupillée en sens inverse... Et, Gott sei dank, chacun lit ce qu'il veut, ou ce qu'il peut !

PONCINS Léon de

Le judaïsme et le Vatican -- Une tentative de subversion spirituelle
<pdf> 600 K, 139 p, 1967, Londres, texte traduit de la version anglaise, numérisé par Lenculus (Librairie numérique excommuniée - Curieux de lire les usuels) qui fait un excellent travail.

Remarquable étude des opérations de subversion menée par des groupes juifs, animés par un célèbre historien de cour, Jules Isaac, au sein du monde catholique et de l'Eglise. Au Concile, les juifs ont essayé de persuader l'Eglise catholique que l'enseignement de ses Pères était erroné ! Si l'Eglise catholique bat de l'aile aujourd'hui, c'est parce qu'elle a avalé les fables juives et protestantes. Poncins explique comment ça s'est passé. Ce livre est très éclairant.

Le problème juif face au Concile
Paris, 1965, <pdf>, 30 p. 250 K

Durant le Concile de Vatican II, suite au vote, le 20 novembre 1964, lors de la troisième session, du schéma provisoire traitant de l'attitude de l'Église envers le judaïsme, Léon de Poncins a rédigé une brochure, Le Problème juif face au Concile, qui fut distribuée aux évêques avant la quatrième et dernière session. L'auteur y constatait « de la part des Pères conciliaires une méconnaissance profonde de ce que constitue l'essence du judaïsme ». Les conseils de Poncins eurent un effet notable dans la rédaction du Nostra Ætate adopté le 28 octobre 1965. (Wiki)

Ce texte est parallèle à celui que nous avons déjà, traduit d'une version anglaise.

Réponse au Times à propos de l'Église et de la question juive
<pdf> 39 p. 550K, décembre 1967. C'est le récit d'un chantage réussi.

<SPA



02/06/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres