PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

L’instrumentalisation de l’islamisme par les services de propagande US, avec leurs filiales diverses et variées

Le problème est que mentir tout le temps et à tout le monde, ça finit par se voir.

13.07.2011 //lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2011/07/13/la-revolution-egyptienne-et-la-liberte-de-religion.html

La Révolution égyptienne et la liberté de religion

(Un délice, surtout les commentaires en fin d'articles.PDD)

Les allumés de l’intégrisme occidental, du haut de leur immense sagesse, acquise en lisant trois fois par jour « Le choc des civilisations » et les éditos de BHL, nous avaient bien avertis : les frères musulmans allaient prendre le pouvoir, pour détruire le monde. 

Mauvaise pioche : les frères chrétiens viennent d’obtenir une grande victoire devant une Cour suprême égyptienne débarrasée de ses commissaires politiques : les chrétiens ne sont plus des ex-musulmans, mais des chrétiens, tout simplement. A prévoir une grosse migraine pour les lascars qui nous vendaient depuis des années Moubarak gardien des valeurs de l’Occident face aux hordes islamistes.

La vérité est beaucoup plus simple, et ignorée seulement de ceux qui adorent rester ignorants : c’est l’instrumentalisation de l’islamisme par les services de propagande US, avec leurs filiales diverses et variées. La salade de l'islamisme nouvelle forme de l'impérialisme criminel, après le stalinisme et le fascisme. De la propagande en chemise blanche et décontractée, et çà a marché à fond.

Le problème est que mentir tout le temps et à tout le monde, ça finit par se voir.

La grande affaire, c’était les Frères Musulmans qui allaient asservir la liberté que défendait si bien Moubarak, le boss de l’Union pour la Méditerranée de Sarko... le pivot du monde libre pour Obama. Plouf !

Dans les temps anciens de Moubarak, les chrétiens égyptiens, loin des discours attendris, avaient la vie dure. On fera un jour, je l’espère, le point sur les attentats contre les églises cooptes alors que commençait la Révolution égyptienne. De manière plus contingente, les chrétiens d’Egypte connaissaient un cruel problème d'identité : ils ne parvenaient pas à être déclarés autrement que musulman. Nés en terre musulmane, ils étaient musulmans. Moubarak avait une vraie politique islamiste, fondée sur l'essentialisme.

Après bien des démarches, les chrétiens parvenaient parfois à faire reconnaître leur identité, mais c’étaient alors des apostats. Leur carte d’identité portant pour mention « ex-musulman ». L’ambassadeur d’Egypte n’avait sûrement pas eu le temps d’informer notre Sarko et notre Obama.

Vient la nouvelle Egypte, celle livrée aux dangereux islamistes, et là tout change.

La Cour suprême a annulé ces pratiques comme illégales. Les chrétiens déclarés contre leur gré musulmans ne seront plus répertoriés comme ex musulmans. Lors de la déclaration de naissance, il suffira d’attester l’enregistrement comme chrétien et avec la précision de l’église d’appartenance.

Le Père Rafic Greiche, porte-parole de l’Eglise catholique égyptienne, applaudit : « La décision de la Cour est un signal positif du changement qui s’opère dans le pays. Par le passé, la Cour a proposé plusieurs fois une révision de la norme discriminatoire, mais elle a toujours reçu une forte opposition de Habib Adli, ex-ministre de l’Intérieur, désormais emprisonné pour corruption ». Habib Adli, pourtant un grand pote de nos dirigeants.

Nicolas et Barack, vous devriez lire mon blog, vous raconteriez moins de salades.

"Les belles années passent vite", chantait Léo Ferré

 

Commentaires

Ecrit par : antimythe | 14.07.2011

Article remarquable, à lire et à relire. Merci Révoltée.
Dieu que la désinformation est grande en nos médias !

Ecrit par : longlongjohn | 14.07.2011

@mathaf hacker

10%, ce n'est quand même pas majoritaire, selon mes modestes connaissance en mathématiques!

C'est vrai que les coptes forment une église, Il y a d'ailleurs un Pape (Chénouda), pape de l'Eglise d'Alexandrie, qui en fait a une influence jusqu'en Ethiopie.

Chénouda a refusé toute allégeance à l'église de Rome, et a fermement remis Benoît XVI à sa place lors de sa visite au Caire. Chénouda a parfois des attitudes ... disons .... révolutionnaires...


Pour les quelques sionistes qui squattent ce blog, ils seraient bien avisés de reviser leurs connaissances sur le Dhimmis, un statu qui n'existe plus depuis le moyen âge.

Le chef d'état major du grand Saladin était copte. Tarek AZZIZ, me ministre de Saddam était chrétien.

Aujourd'hui, Sawiras, un entrepreneur copte, est candidat à la présidence de la république. Et de très nombreux égyptiens ne se détermineront pas en fonction de leur religion en votant.

D'ailleurs, aucun des autres candidats n'ose l'attaquer sur ce plan. Seuls les salafistes s'y mettent, sans beaucoup de succès.


Selon ce statut, aujourd'hui disparu, les non musulmans qui souhaitent être défendus pas les musulmans devaient payer une taxe spéciale, en échange, ils ne participaient pas aux combats.

Cependant, il existe encore de nos jours ... en Israel, où il s'applique aux arabes de 48, aux musulmans, et même au juifs non pratiquants. Les juifs religieux sont dispensés de service militaire. Les autres peuvent éventiuellement servir de chair à canon. Et vont parfois en prison lorsqu'ils se déclarent refusniks et refusent de participer à cette imposture.

Ecrit par : borobudur | 14.07.2011

Borobodur,

10% de chrétiens en Egypte c'est très très important en comparaison avec d'autres pays musulmans. Ce n'est pas forcément surprenant quand on pense à Alexandrie, centre culturel universaliste de la méditerranée, et qui abrite la référence de la bible hébraïque.
Il me semble que les musulmans ne peuvent porter les armes dans l'armée israelienne, à l'instar de Singapour qui a un pacte militaire avec Israel. Démocratie ? Mon cul comme dirait Zazie.

Ecrit par : Mathaf Hacker | 14.07.2011



15/07/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres