PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Les "SMP", qu'est-ce que c'est ?

J'en avais déjà fait mention il y a quelques mois : beaucoup de chomeurs iront se faire engager dans ces milices malsaines. PDD

Les "SMP", qu'est-ce que c'est ?

 

Ce soir, jeudi 30 septembre 2010, un colloque est organisé à Paris, colloque auquel les journalistes ne seront pas acceptés.

 

Son objet : la question des sociétés militaires privées (SMP).

 La diminution des effectifs de sécurité dans la fonction publique se traduit par un fort développement de sociétés de sécurité privées, légiferer sur ce sujet est maintenant à l'ordre du jour...

 

Pour en savoir plus :

 

"La France pourrait autoriser le mercenariat, interdit depuis 2003"

 

 

 

"Sans le dire vraiment, mais sans le cacher tout à fait, le gouvernement se prépare à réintroduire le mercenariat dans le droit français. Interdite depuis 2003, l'attribution à des entreprises privées employant des hommes en armes de missions "régaliennes", donc réservées en principe à l'État et à ses armées, est un sujet brûlant. Si l'Élysée n'y est pas opposé sur le fond, les armées sont plus nuancées, mais des voix s'élèvent en leur sein pour favoriser cette évolution, qui assurerait des emplois fort rémunérateurs à des centaines, voire des milliers de militaires en fin de carrière. Un colloque interdit aux journalistes se tiendra le 30 septembre à Paris pour que des dizaines de professionnels invités puissent parler entre eux de cette question, hors de tout regard extérieur.

 

 

 

Lire l'article publié sur le site "lepoint.fr" en cliquant ici.  

 

Et celui du Figaro en cliquant ici.

 

"L'État veut structurer le marché de la sécurité privée"

 

"Cent milliards de dollars: c'est le montant colossal du marché mondial de la sécurité privée en zones de guerre sur les dix prochaines années. La France ne veut plus en être exclue au profit des géants anglo-saxons. Problème: comment amener la douzaine d'entreprises du secteur à prendre leur part du gâteau? Tel est l'objet du rapport confidentiel que le SGDSN (Secrétariat général à la défense et à la sécurité nationale) a été chargé de rédiger, en début d'année, à la demande de l'Élysée, et dont nous révélons les grandes lignes. Tout part du même constat dressé dans deux documents établis l'an dernier par le Quai d'Orsay et le ministère de la Défense, que résume un expert: «Si l'on devait externaliser la sécurité de nos installations diplomatiques à l'étranger, 80% du marché iraient aux sociétés militaires privées britanniques ou américaines.»  

 

Malgré l'interdiction faite aux journalistes d'assister à ce colloque, espérons néanmoins que quelques infos filtreront !

 

 

 

 

 

 

 

deux raisons à cela :

 

les marchés raflent tout, absolument tout ; y compris les missions régaliennes de l'état, il en ira d'ailleurs de même de la justice, on pourra régler ses différends devant des conciliateurs privés. justice, santé, défense, prisons, autoroutes, eau, air, droits à polluer ... il leur faut tout.

 

les marchés vont avoir besoin de forces privées pour défendre leurs intérêts dans le monde y compris face aux états et/ou aux peuples.

 

la France de Sarkozy est le laboratoire où se prépare ce nouveau monde en Europe. C'est le maillon le plus résistant qui doit sauter en premier, le reste suivra. 

 

Les politiques abandonnent toutes les fonctions régaliennes aux marchés.

 

Il faut faire péter ce système avant qu'il ne soit trop tard.

 

Et là, les dernières plies sont en train de tomber. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



30/09/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres