PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Les services secrets suisses agissent-ils hors de tout contrôle ?

« Sécurité intérieure » contre libertés fondamentales
Les services secrets suisses agissent-ils hors de tout contrôle ?
 
Depuis les attentats du 11 septembre nos sociétés ont changé de visage. Alors que la Suisse n’a jamais été confrontée à des attentats, son gouvernement a-t-il eu raison de mettre le terrorisme en tête des priorités de la lutte pour la « sûreté intérieure » ? Les moyens de surveillance accrue, accordés aux services de renseignements après ces attentats, sont-ils compatibles avec les libertés fondamentales ? Vingt ans après le « scandale des fiches » et douze ans après l’entrée en vigueur de la loi sur la sécurité de l’État (sûreté intérieure), où en sommes-nous ? Maître Jean-Michel Dolivo (*), élu par le parti de la gauche radicale au Grand conseil du Canton de Vaud, répond ici à nos interrogations.
Lire l'article :
 


10/07/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres