PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Les produits de consommation courante sont toxiques

Dimanche 19 juin 2011 7 19 /06 /Juin /2011 05:34

ADDITIFS DANGER PAR Corinne Gouget

 

 

VIDÉO: ICL


S’alimenter est devenu une cause de mortalité courante ! Les produits de consommation sont des produits toxiques composés pour la plupart avec des additifs de l’aspartame, huile de palme, des colorants;  toutes ces interconnexions sont autant de facteurs déclencheurs de cancer du sein ou de tumeurs au cerveau chez l’enfant, de ruptures d’anévrismes, de maladie d’Alzheimer, de cancer de la peau. Nos chaines de production alimentaire et notre industrie pharmaceutique nous empoisonnent avec la complicité du gouvernement qui ferme les yeux au nom des profits financiers en jeu.

Nous devons réclamer plus de transparence sur les étiquettes et l’interdiction des additifs et de l’aspartame, des OGM, de l’huile de palme et tous autres poisons.

Pour plus d’information: www.santeendanger.net

Trouvé sur Webinfos

 

//noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=24343

 

ADDITIFS DANGER PAR Corinne Gouget

 

voila un guide des additifs alimentaires
//sm.coppier.free.fr/additifs/danger.php3

 

 

 

Existe t'il une liste officielle des additifs nocifs ?
Non.En revanche, la France et l'Union Européenne ont adopté le principe de la liste "positive" recensant tous les additifs autorisés dans l'industrie alimentaire et ayant fait l'objet de tests médicaux. Toute substance non inscrite sur la liste officielle est interdite d'utilisation.

 

A priori, la procédure d'agrément semble très rigoureuse...

D'où vient le problème ?
Toute substance ayant un numéro CE (par exemple E324) a été examinée par le Comité Scientifique pour l'Alimentation. Ce comité d'experts européens fixe pour chaque substance sa dose maximale admissible, son rôle et la liste des aliments pouvant en bénéficier.
Chaque pays conserve le droit de refuser l'utilisation sur son sol d'un additif qu'il estime dangereux. En France, les dossiers sont soumis au Conseil Supérieur d'Hygiène Publique et à l'Académie de Médecine.

Oui mais...
- La dose maximale est calculée par kilo de poids corporel : si vous avez une fringale, la dose est explosée (les américains dépassent 23 fois la dose maximale journalière d'aspartame !).
- La dose maximale peut être atteinte avec un aliment de votre repas. Que se passe- t'il si un autre aliment contient le même additif ? Quel est le délai d'évacuation de l'organisme pour ces substances ?
- Plusieurs additifs sont interdits dans d'autres pays car suspectés d'être cancérigènes (ex : E 320). Sont-ils plus sains chez nous ?
- Omission d'information : il n'y a aucune obligation de déclarer la présence d'OGM dans les additifs.

Comment résoudre ces problèmes ?
Aujourd'hui, les additifs font partie intégrante de notre société de consommation et il ne serait pas concevable de les supprimer parce que quelques-uns d'entre-eux sont soupçonnés d'être dangereux...
On peut cependant éviter au maximum les produits contenant ces additifs nocifs. La généralisation d'une telle attitude inciterait les fabricants à utiliser d'autres additifs, certes moins bon marché, mais aux propriétés équivalentes et sans aucun danger pour le consommateur.

Quels sont les risques pour les hommes ?
Ici, tout est question de constitution. Certaines personnes réagiront fortement alors que d'autres n'éprouveront aucun effet secondaire... Les effets courants sont des maux de tête et une digestion laborieuse, parfois des allergies et des réactions cutanées. A noter que quelques-uns d'entre-eux ont des effets cancérigènes, mutagènes ou génotoxiques.

 

 

 

Aller au sommet de la page Les substances suspectées dangereuses... (liste non exhaustive)
 
Suspectés Génotoxiques (G), Mutagènes (M) ou Cancérigènes (C)
E 104 : M aux US E 110 : C aux US E 124 : G aux US E 127 : C aux US E 128 : MG aux US
E 153 : C E 230 : G aux US E 231 : GC aux US E 232 : GC aux US E 233 : G aux US
E 251 et E 252 : C E 320 ou BHA : C E 321 : C E 431 : C E 900 : C
E 905 : C E 907 : C   E 952 : C aux US Aspartame
Déconseillés aux personnes sensibles aux allergies
E 131 E 132 E 160(b) E 210  
E 214 E 217 E 223   Aspartame
 
Aller au sommet de la page Déconseillés aux personnes sensibles à l'aspirine
E 107 E 110 E 122 à E 124 E 155 E 214
E 217        
 
Déconseillés aux asthmatiques
E 102 E 107 E 122 E 124 E 155
E 211 à E 214 E 217 E 221 à E 227 E 310 à E 312 E 621
 
Aller au sommet de la page Interdits aux nourrissons / déconseillés aux bébés
E 249 E 262(i) E 270 E 296 E 310 à E 312
E 320 ou BHA E 514 E 623 E 626 à E 635 Aspartame
Destruction des vitamines
B1 B12 D E  
E 220 E 222 à E 227 E 320 ou BHA E 925  
Autres
E 127 : hyperthyroïdieexagération de la sécrétion de la glande thyroïde avec, le plus souvent, hypertrophie de cet organe (goitre) E 142 : gain de poids   E 161(g)  
E 210 E 213 E 215 E 216 E 220 : pb de reins
E 302 : pb de reins E 510 : pb de reins E 518 : pb de reins E 925 et E 926 : irritations  
Autres
E 154 : dégénérescence E 173 : Alzheimer  E 233 : malformations E 320 ou BHA : cholestérol E 541 : Alzheimer
E 554 à E 556 : neurotoxique E 621 : divers   Glutamates Aspartame

//sm.coppier.free.fr/additifs/danger.php3

 
Par Eva R-sistons - Publié dans : Tuyaux - Conso - Abus -


19/06/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres