PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Les judéosionistes et leur haine d’une humanité juste

Les judéosionistes et leur haine d’une humanité juste,

Mais pourquoi détestent-ils autant la char’ia (avec l’accent) ? Je m’adresse aux personnes les plus intelligentes. C'est-à-dire à celles qui sont curieuses de connaître cette volonté d’interdire des lois divines. Dans le commerce ou la finance islamique, il n’y a pas de différence entre un musulman et un non musulman.

 



Avant tout, si vous détestez l’islam, évitez-vous les prochaines lignes. La vérité pourrait faire très mal. Elle pourrait transformer toute idéologie totalitaire libérale. Je ne suis pas là pour vous convertir, cela ne m’intéresse pas. En réalité, je suis  pour la compréhension. Pourquoi détestent-ils autant la loi islamique ?


S’ils vous parlent de la main coupée, c’est qu’ils ont peur de quelque chose. S’ils ont aboli la peine de mort, c’est qu’ils se sont préparés à commettre les pires crimes. En islam, les individus pardonnent, mais la loi s’applique dans sa totalité. Si la victime ne pardonne pas, la loi est implacable.


Et oui, les sionistes n’aiment pas la loi islamique, car ils ont peur d’avoir la main coupée. Effectivement, Madoff aurait eu bien plus que la main coupée… il a tué indirectement un français, et appauvri des milliers de personnes. Il reste cependant condamné à de la prison à domicile.


Is ont peur de la main coupée, car Goldman Sach, banque judéosioniste, a volontairement falsifié les comptes de la Grèce pour entrer dans la zone euro. C’était le cheval de Troie. Les traders des banques sionistes ont vendu des millions de dette (du vide) à de pauvres gens avec le mensonge habituel des conseillers financiers.
Le subprime, c’était l’usure sur des pauvres et la revente de cette usure pour refaire de l‘usure sur de l’usure à des crétins qui ne vivent que par le crédit. La loi islamique interdit la spéculation, la surenchère sournoise, l’usure et bien d’autres dérives pour spolier les biens des personnes.


Cette usure sur l’usure a été distribuée aux banques du monde entier, et surtout à des banques européennes qui n’ont eu d’autre choix que de s’appuyer sur le contribuable. Maintenant que ces banques sont sauvées (pour un temps), les contribuables sont essorés encore plus cruellement.



C’est le cas en Espagne qui reste le pays le plus touché de la zone euro.

 



L’usure en Espagne (appelé charitablement endettement) des ménages, commence à être très pesant. Les familles sont de plus en plus endettées. L’endettement est excessif chez les familles. Ce n’est pas pour rien que les gens sont sortis dans les rues. L’activité a chuté considérablement. Les prix des matières augmentent exponentiellement. Et une hausse rapide du chômage a poussé les gens à se révolter malgré la répression.

 


Puisque les crétins qui vivent par le crédit, même pour l’achat d’un véhicule, n’auront plus de sous, l’économie espagnole va sombrer petit à petit. Puisqu’il y a recul des achats et donc de l’usure dans l’immobilier, l’automobile et les biens de consommation chers, l’Espagne n’aura plus la capacité de développer sa croissance.


Son exportation de denrées alimentaires vient d’être liquidée par l’Allemagne. Croyez-vous que c’était innocent. Croyez-vous que le concombre masqué espagnol était à l’origine d’une bactérie. Ces gens n’ont pas de scrupule. Puisque le peuple manifeste sa colère, il fallait cela pour les plonger dans la misère la plus profonde.


L’Espagne, avant le destin du concombre masqué, était déjà dans une situation catastrophique. Aujourd’hui, ce coup lui a été fatal : si fatal que l’Espagne va devoir penser à une stratégie de sortie, avant que le pays ne connaisse une nouvelle guerre civile.


La seule solution qui reste à l’Espagne pour s’en sortir, est de quitter l’euro. Celui-ci devient pesant pour elle et son gouvernement. Le commerce extérieur de l’Espagne était réduit à rien ; aujourd’hui avec l’histoire du concombre, le commerce basé principalement sur les aliments, a été détruit. C’est pour cela que l’Espagne compte porter plainte contre l’Allemagne.



Donc, sortir de la zone euro, permettra à l’Espagne de dévaluer afin de relancer son économie. L’augmentation significative des prix des aliments est une aubaine pour l’Espagne. Ils auront tout intérêt à penser ainsi. Et je pense d’ailleurs qu’ils y pensent déjà : d’où cette attaque terroriste contre les concombres espagnols. Les criminels de la commission européenne ont eu vent de cette idée de l’Espagne.


Même si cette dépréciation en Espagne, par le changement de monnaie, peut provoquer une inflation importée, son exportation pourrait équilibrer le commerce…. Les salaires seront peut-être bas, mais le pouvoir de se nourrir sera significatif. Le chômage restera difficile, mais les personnes pourront, par les aides, commencer à manger, s’habiller et se loger.



Le Zimbabwe a adossé sa monnaie à l’or, alors que la Bielorussie a dévalué la sienne de près de 30% : une situation enviable par la Grèce, l’Espagne et le Portugal. Quand l’un de ces pays sortira de la zone euro ? L’inflation qu’avait subie le Zimbabwe, ressemble à celle de la zone euro, et plus particulièrement à celle des pays cités, et de la France.


Il ne reste plus qu’aux politiques d’avoir le courage de sortir de la zone euro.



C’est pour toutes ces raisons que la loi de finance islamique est contestée… c’est pour cela que la char’ia est détestée par les sionistes. Elle élimine les classes sociales.



16/06/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres