PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Les États-Unis ont exhorté la Russie à ne pas envoyer de carburant en Iran, mais elle l'a fait

( Russie punie ? ) http://perledediamant.blog4ever.com/blog/lire-article-186499-1871358-l_arme_climatique.html

Un ancien haut responsable a averti qu'Israël a moins d'une semaine pour attaquer l'Iran sans générer de retombées nucléaires massives

"Une fois que les tiges seront disposées dans le réacteur, une attaque sur celui-ci risque d'envoyer des radiations dans l'air et peut-être aussi dans l'eau  du Golfe Persique", a déclaré M. Bolton.

Dans une entrevue sur la chaîne américaine Fox, M. Bolton a déclaré que son évaluation était fondée sur l'hypothèse que ni Israël ni les États-Unis ne veulent créer des retombées nucléaires massives qui pourraient nuire à la coopération du Conseil des États du Golfe.  Il a dit que le lancement des opérations du réacteur de 1000 mégawatts de Bushehr enlève la possibilité d'une attaque aérienne. 

Il croit donc qu'Israël a peu de temps pour s'activer et que la plupart des gens pensent que ni Israël ni les États-Unis vont attaquer le réacteur après qu'il ait été ravitaillé en carburant.

[Le 16 août, le Vice-Président iranien Ali Salehi, a déclaré qu'une deuxième usine d'enrichissement d'uranium serait construite en 2011, faisant de cette usine un des 10 sites nucléaires.]

Bolton a été l'un des plus ardents défenseurs d'une frappe aérienne israélienne ou américaine sur les installations nucléaires de l'Iran avant que Teheran commence sa production d'armes.  Il a passé une grande partie de sa carrière comme analyste du contrôle des armes au Département d'État, qui avait comme focus le programme nucléaire irannien.

Bolton a déclaré que Bushehr, en dépit de la surveillance par l'Agence Internationale de l'énergie atomique, pourrait produire du plutonium pour des armes nucléaires et ce, dans un processus rapide.

"Selon le fonctionnement normal de ce réacteur, en une courte période,  vous pourriez obtenir des quantités importantes de plutonium à utiliser comme armes nucléaires", a déclaré M. Bolton.

Les États-Unis se sont longtemps opposés à l'achèvement par la Russie du réacteur de Bushehr.  Au cours de la dernière année, l'administration Obama a discrètement autorisé de telles opérations.  Les États-Unis ont exhorté la Russie à ne pas envoyer de carburant en Iran, mais elle l'a fait.  C'est un point délicat puisque ça donne à Israël une cible possible et la justification à une action militaire.

Résumé de l'article trouvé sur:

http://www.worldtribune.com/worldtribune/WTARC/2010/me_iran0785

 
 

 

 

 

 

 

 

 



17/08/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres