PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Les enfants volés du franquisme, dimanche 07 août à 20:30 sur TSR 2

dimanche 07 août à 20:30 sur TSR 2

Histoire vivante

Les enfants volés du franquisme

Sous le régime du général Franco, dès 1940, des milliers de nourrissons ont été enlevés à leur parents républicains pour être placés dans des familles acquises à la cause nationaliste. Idéologique à l'origine, l'enlèvement de nourrissons, destiné à des adoptions illégales, aurait donné lieu à un trafic qui s'appuyait sur de véritables réseaux impliquant des médecins, le personnel des hôpitaux, des prêtres et des bonnes soeurs. Aujourd'hui, des centaines de témoignages affluent, et de plus en plus d'Espagnols veulent connaître la vérité sur leurs vies volées.

Les enfants volés du franquisme Réalisation Ricard Belis , Montse Armengou

vendredi 05 août 2011

histoirevivante 050811 [DR]histoirevivante 050811 [DR]
L’innommable scandale des bébés volés
En Espagne, entre 1940 et 1990, des centaines de milliers de nouveau-nés ont été enlevés à leurs parents républicains pour être placés dans des familles nationalistes. L'Argentine a connu le même fléau.
 

Près de 300000 bébés volés à leurs mères entre 1940 et 1990 en Espagne, dont 30000 entre 1936 et 1939; quelque 500 nouveau-nés soustraits à leurs mamans en Argentine durant la dictature. Cet abject point commun ne s’arrête pas là. En Espagne et en Argentine, les systèmes mis en place par Franco et Videla furent cyniquement élaborés afin d’éviter que les bébés ne suivent les idées subversives des mamans républicaines en Espagne, l’esprit rebelle et gauchisant de leurs parents en Argentine. La pratique des enfants volés en Espagne allait survivre à Franco, et se prolonger bien après sa mort.



07/08/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres