PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Les autorités israéliennes volent l’eau des Palestiniens et les assoiffent

C'est pas nouveau, tactiques de vols, détournements, destructions des puits et d'empoisonnement sont récurentes.

 

Les autorités israéliennes volent l’eau des Palestiniens et les assoiffent.

 

10/11/2010  
 
Selon le site internet palestinien CPI, les autorités israéliennes ont rebouché plusieurs puits partout en Cisjordanie. Ils privent les Palestiniens de leurs eaux. Ils tuent les vrais propriétaires de la terre et son eau, afin que l’eau souterraine ne baisse pas dans les colonies sionistes installées sur les territoires palestiniens.
 
Il y a peu de temps, les forces israéliennes d'occupation ont rebouché quatre puits dans le village de Dir Abou Daïf, à l’est de la ville de Jénine, source d’eau potable et d’eau d’irrigation.
 
Le Palestinien Khaled Yassine raconte qu’un bulldozer militaire épaulé d’une dizaine d’engins a détruit quatre puits dans la vallée du village. Les puits sont les propriétés de Fayeq Abdou Al-Rahman Yassine, Mohammed Hossein Jaber Yassine, Ibrahim Abdou Al-Rahman Yassine et Yasser Asaad Yassine.
 
Les forces israéliennes  ont également détruit les pompes installées sur ces puits, des dommages estimés à des dizaines de milliers de dollars.
 
Une vingtaine de puits ont été condamnés dans le seul village de Kafrdan, à l’ouest de la ville de Jénine.
 
Le fermier Mohammed Abed, du village Kafrdan, raconte que son village fournissait l’eau potable à toute la région via les citernes. Par cette destruction, les villageois commencent à s’inquiéter quant à leur approvisionnement en eau.
  
Par ailleurs, des institutions juridiques locales et internationales accusent les autorités israéliennes de mener une réelle guerre de l’eau contre les Palestiniens. En fait, les israéliens volent les eaux palestiniennes en mettant la main sur 85% de l’eau souterraine de la Cisjordanie.
 
Ils volent leur eau et ils la leur vendent à des prix exorbitants. Ils le font contre la Cisjordanie comme ils le font contre la bande de Gaza, elle qui est privée d’eau, de nourriture, de carburant, de médicaments.
 
L’écrivain israélien Jadoun Lifi écrit dans le journal Haaretz que son gouvernement empêche l’eau d’arriver aux villages palestiniens.
 
Il note que l’organisation internationale de la santé délimite 100 litres d’eau par personne la quantité d’eau nécessaire. Un Israélien consomme en moyenne 348 litres, tandis que le gouvernement israélien ne donne au Palestinien que 70 litres, au maximum.
 
L’écrivain israélien a critiqué son gouvernement qui ne respecte pas les accords sur la distribution de l’eau. Quelque 150 villages palestiniens souffrent d’un grand manque d’eau et ne sont reliés à aucun réseau d’eau.



10/11/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres