PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Les Américains sont-ils aussi stupides et ignorants qu’on le dit ?

Les Américains sont-ils aussi stupides et ignorants qu’on le dit ?

Article placé le 26 sept 2010, par Saïd Ahmiri (Bruxelles)

Par Norman Lester

Vous avez vu les sondages récents qui indiquent que 46 % des républicains croient que le président Obama est un musulman ? Que 27 % des membres de ce parti doutent qu’il soit un citoyen américain. Mieux, la moitié d’entre eux sont sûrs que c’est lui qui a donné des milliards de dollars aux banques et aux grandes compagnies d’assurances alors que c’est George Bush qui l’a fait. Ce n’est pas arrivé en 1812, mais en 2008 et c’est facilement vérifiable. Bon, que les membres du parti républicain américain soient des gens stupides et ignorants ne surprend personne. Mais est-ce le cas des Américains en général? Les chiffres suivants, tous tirés de sondages effectués ces dernières années, peuvent le laisser croire.

En 2003 le Strategic Task Force on Education Abroad avait conclu que l’ignorance des Américains du monde extérieur est telle qu’elle constitue une menace à la sécurité nationale du pays. 37 % des Américains ne peuvent trouver les États-Unis sur un globe terrestre. Ils sont 30 % à ne pouvoir nommer l’Océan qui se trouve sur leur côte est. 80 % ne savent pas où se trouve l’Irak. Encore aujourd’hui, 33% d’entre eux sont sûrs que des armes de destructions massives ont été trouvées en Irak. Seulement 49 % savent que c’est leur pays qui a été le premier à utiliser l’arme nucléaire.77 % ignorent que George Washington a été leur premier président. 55 % sont convaincus que le christianisme a été établi comme religion d’État par la Constitution américaine, alors, qu’au contraire, elle est fondée sur la séparation de l’Église et de l’État.

La moitié des écoles américaines n’enseigne pas la science de l’évolution, lui préférant le créationnisme et/ou la Bible. En 2004, seulement 13 % des Américains croyaient à l’évolution naturelle, alors que 45 % pensaient que l’homme avait été créé par Dieu comme le révèle la Bible et 38 % que Dieu est intervenu pour guider l’évolution. Le pourcentage des Américains qui accepte l’évolution est plus faible qu’il y a 30 ans. La croyance au Diable est en hausse, passant de 63 % en 1997 à 71 % en 2004. Et ce n’est pas une affaire de vieux. 67 % des Américains de plus de 70 ans croient au Diable alors que le pourcentage atteint 79 % chez les 18-34.

500 ans après Copernic, un Américain sur cinq pense toujours que le Soleil tourne autour de la Terre comme l’affirme la Bible. 35 % d’entre eux croient que ce qu’elle dit est littéralement vrai. D’ailleurs, ils sont 65 % à affirmer que la Bible répond à toutes les questions essentielles de la vie. Ce n’est pas différent de ce que croient les intégristes musulmans. Remplacez simplement Bible par Coran.

Même s’ils sont un des peuples les plus croyants et les plus crédules de la planète, 60 % d’entre eux ne peuvent nommer cinq des dix commandements. 50 % des finissants du secondaire pensent que Sodome et Gomorrhe étaient un couple marié. 60 % des Américains croient que l’arche de Noé a vraiment existé et qu’on y a placé un couple de tous les animaux de la Terre pour les protéger du déluge universel.12 % des adultes américains identifie Jeanne d’Arc (Joan of Arc) comme étant la femme de Noé (Noah’s Ark). Le tiers d’entre eux croit que c’est Billy Graham et non Jésus qui a prononcé le Sermon sur la Montagne. 22 % pensent que Moïse était soit un disciple de Jésus, un pharaon d’Égypte ou un ange. 35 % croient aux ovnis, 31 % aux sorcières et 25 % à l’astrologie. 18 % disent avoir été en présence d’un fantôme.

Parmi les pays développés, les États-Unis ont le plus faible quotient intellectuel moyen avec 98. Dans un test du Program for International Student Assessment qui vérifiait les connaissances scientifiques et les capacités logiques et analytiques des étudiants du secondaire, les Américains se sont classés en 24e place avec un score de 483, loin derrière le top cinq : La Finlande avec 544, la Corée du Sud avec 542, le Japon avec 534, le Canada avec 532 et la Belgique 529 (hé hé hé !).

Si ces chiffres illustraient l’ignorance d’un pays sous développé, cela n’aurait guère d’importance, mais ils reflètent la façon de penser des citoyens du pays le plus puissant de la planète qui croient aussi à l’exceptionnalisme américain, au destin unique des États-Unis. Non seulement les Américains croient-ils en Dieu, mais ils sont convaincus que Dieu dans sa sagesse a créé le peuple américain différent et meilleur que la racaille qui habite le reste de la planète et qu’il lui a confié la gouverne du monde. Que Dieu nous protège !

Norman Lester

Du même auteur, lire également L’échec afghan et la spirale du déclin



30/09/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres