PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Les agressions des colons sionistes..tous les jours...

Des colons sionistes mettent le feu aux fermes palestiniennes
[ 15/10/2010 - 19:26 ]
Ramallah – CPI

Ce matin, vendredi 15 octobre 2010, des colons sionistes ont attaqué des fermiers qui ramassaient leurs olives, dans le village de Azmoutt, au nord de la ville de Naplouse.

Des témoins oculaires ont rapporté qu’un groupe de Sionistes venant de la colonie d’Aloun Morier, installée sur le terrain du village d’Azmoutt, ont pourchassé les fermiers, en tirant des balles réelles, en les menaçant et en insultant les Palestiniens et tous les Arabes.

Et dans les villages de Tal, Sara, Djit et Faraata, dans le sous-département de Naplouse, des dizaines de colons ont mis le feu à des dizaines d’hectares de terrains d’oliviers.

Et dans le département de Qalqilia, les colons de Hafat Ghalaad ont mis le feu aux terrains du village de Farata, à l’est de la ville, laissant des dégâts importants.

En plus, les colons ont mis des bâtons dans les roues de pompiers venant éteindre le feu, un retard qui a aggravé les préjudices.

Les colons ont choisi le temps de la prière du vendredi, un temps propice pour que les colons fassent leurs crimes, les fidèles étant dans leurs mosquées, ajoutent les témoins oculaires.

Expulsion d’un enfant du quartier Shaikh Jarrah alors qu’il a été agressé par des colons sionistes
[ 15/10/2010 - 11:15 ]
Al-Qods occupée – CPI

Des sources locales dans le quartier de Shaikh Jarrah à al-Qods occupée, ont affirmé que la police sioniste à al-Qods a émis un ordre d’expulsion d’un jeune garçon, Aymen Nasser al-Ghawi, de son domicile dans le quartier de Shaikh Jarrah, pendant quinze jours.

La police sioniste a libéré al-Ghawi après sa détention et son interrogatoire, suite à son agression par sept colons sionistes alors qu’il se trouvait dans l’avenue principale du quartier Shaikh Jarrah. Il souffre d’une fracture du nez, et d’ecchymoses au visage. Malgré cela, l’occupation n’a pas puni les colons sionistes pour leurs crimes continuels, mais a sanctionné l’enfant par son arrestation et son expulsion.

Al-Khalil : des colons tentent d’enlever un enfant palestinien de 3 ans
[ 15/10/2010 - 09:00 ]
Al-Khalil – CPI

Des sources sécuritaires palestiniennes en Cisjordanie occupée ont révélé la tentative d’un groupe de colons juifs d’enlever un enfant palestinien âgé de trois ans, dans la ville d’al-Khalil (Hébron) au sud de la Cisjordanie.

Les sources ont signalé que mercredi 13 octobre au soir, un groupe de colons sionistes a procédé à une tentative d’enlèvement d’un enfant, Moustafa Kafisha (3 ans), dans la vieille ville au centre d’al-Khalil. Néanmoins, la mère de l’enfant et sa voisine ont pu empêcher l’enlèvement, après avoir été agressées et battues pendant deux heures.

Dans un contexte similaire, l’armée sioniste a arrêté hier matin un citoyen palestinien du village de Doura au sud d’al-Khalil, devant sa fille de quatre ans, alors qu’ils se rendaient à la maternelle.

Des colons lâchent leurs porcs pour attaquer les agriculteurs lors de leur récolte des olives
[ 16/10/2010 - 09:57 ]
Naplouse – CPI

Les colons sionistes continuent d’attaquer les champs des agriculteurs pendant leur récolte des olives. Des colons de la colonie d’Itamar, au sud-est de Naplouse, ont lâché un troupeau de porcs pour qu’ils attaquent un des agriculteurs près de la colonie, l’un d’entre eux a été blessé.

Le citoyen Ismail Lotfi, âgé de 55 ans, a été blessé de fractures aux deux jambes et des contusions dans différentes parties de son corps quand il s’est battu avec les porcs pour tenter de les éloigner de sa famille qui comprenait femmes et enfants. Ils ont été pris d’une grande panique.

Les agriculteurs ont confirmé que les colons sionistes étaient sur une colline à proximité des champs d’oliviers, et ce sont eux qui ont lâché les porcs vers la famille Lotfi, et observaient la situation de loin.

Il est à noter que la méthode de lâcher des porcs dans les champs des agriculteurs en Cisjordanie, est une ancienne méthode, qui a conduit au sabotage et à la destruction des récoltes palestiniennes.
Les agressions des colons sionistes gâtent la moitié des recettes de la récolte d’olives
[ 16/10/2010 - 09:36 ]
Ramallah - CPI

L’association internationale « Oxfam » a confirmé que les attaques perpétuelles des colons extrémistes sionistes ont gâté la moitié des recettes de la récolte d’olives.

Dans un rapport sur le lancement de la récolte des olives en Palestine, publié le vendredi 15/10, « Oxfam » a indiqué que si la production d'huile d'olives palestiniens - reconnus comme le meilleur dans le monde – est faite selon des normes élevées, il peut être l’un des principaux concurrents sur les marchés du monde d’huile d'olives pour les produits biologiques et ceux du commerce équitable.

L’association a ajouté: « Ce secteur contribue d’un montant pouvant aller jusqu'à 100 millions de dollars de revenu annuel, pour certains des plus pauvres des centres de population palestinienne ».

Le directeur exécutif de l’association, Jeremy Hobbes a déclaré: « C'est à la lumière du peu d'investissements et les nouvelles méthodes simples de l’agriculture, les palestiniens agriculteurs d'olives peuvent augmenter leurs revenus et fournir de grandes quantités d'huile d'olive et d’être en mesure de rivaliser au niveau local et international sous la forme d'une base continue.

Hobbes a noté que certains des investissements n’ont aucun sens, si l’occupation ne cessera  ses actions et mesures qui empêchent l'accès des agriculteurs palestiniens à leurs terres et les moyens de leurs gains pour les revenus, ainsi que leur accès aux marchés étrangers.

L'organisation a souligné que les contraintes physiques, tels que les postes de contrôle, qui empêchent le déplacement libre des personnes et des marchandises à l'intérieur de la Cisjordanie, isolent les produits agricoles palestiniens.

Ella a attiré l’attention que les attaques des colons extrémistes et le siège israélien imposé à la bande de Gaza ont gâté beaucoup le commerce d’huile d'olive en Cisjordanie.

Le rapport a appelé à soutenir les producteurs palestiniens d'huile d'olive et leurs familles, en augmentant les investissements dans ce secteur. Il a également appelé les autorités occupantes israéliennes à s'abstenir de restreindre la capacité des agriculteurs palestiniens d’accéder à leurs terres et de traiter avec les marchés nationaux et internationaux.

 



16/10/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres