PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

"Le Sperme Non Juif Donne Naissance A Une Progéniture Barbare"

Les fous de dieu israéliens ont encore frappé

 Publié le 17-01-2011

Après la lettre des rabbins israéliens racistes appelant leurs coreligionnaires à ne pas louer ou vendre de logement à des non juifs, puis celle de leurs épouses exigeants des jeunes filles juives de ne pas fréquenter des non juifs, c’est maintenant le sperme des non juifs que les couples juifs stériles doivent refuser pour éviter de donner naissance à des "barbares", selon le rabbin Dov Lior. (Article publié par le site Planète Non Violence).

Rabbin Dov Lior : "Le Sperme Non Juif Donne Naissance A Une Progéniture Barbare"

Le caractère fasciste de l’état d’Israël éclate au grand jour. On assiste à une véritable surenchère de déclarations fascistes de Juifs religieux sionistes.

La dernière en date c’est celle du rabbin Dov - colombe en hébreu- Lior réputé être une haute autorité en matière de Loi Juive dans le mouvement religieux sioniste. Il préside le Conseil Rabbinique Juif en Cisjordanie occupée et est aussi grand rabbin de la colonie de Kiryat Arba et de celle d’Hébron. Lors d’une conférence sur la santé de la femme qui s’est tenue récemment au Puah Institute une clinique spécialisée dans les problèmes de fertilité il a affirmé que - selon son interprétation- la Loi Juive interdit aux couples stériles d’avoir recours à l’utilisation de sperme de mâle non juif même si c’est la seule solution possible pour avoir un enfant préconisant l’adoption à la place.

Lior affirme qu’un enfant né en utilisant le sperme d’un non juif pour insémination aura « les traits négatifs génétiques qui caractérisent les non juifs »

Selon Lior :

« le Sefer HaChinuch (un livre de loi juive) déclare que les traits de caractères du père sont transmis au fils « si le père n’est pas juif quels traits de caractère aura-t-il ? « La cruauté, la barbarie ! Ce ne sont pas des traits de caractère qui caractérisent le peuple d’Israël "

Lior a ajouté que les Juifs eux sont cléments charitables modestes - des qualités qui peuvent selon lui être transmises. Il a expliqué que : « Une personne née de parents juifs même si elle n’a pas été élevée dans l’étude de la Torah - il y a des choses qui lui sont transmises par le sang, c’est génétique. Si le père est un gentil (non juif) alors l’enfant est privé de ces choses là. J’ai même lu dans des livres que parfois le crime, les traits de caractère difficiles, l’amertume - un enfant né de ces traits ce n’est pas surprenant qu’il n’aura pas les qualités qui caractérisent le peuple d’Israël ».

Lior a condamné l’insémination artificielle et le don de sperme en général affirmant que cela conduit à du gaspillage de sperme, une généalogie pas claire, et viole d’autres lois juives. Il a mis en garde contre le fait d’avoir recours à l’insémination artificielle à l’hôpital car a-t-il affirmé le personnel peut mélanger les échantillons de sperme pour une raison ou une autre une violation majeure de la Loi Juive.

De plus Lior a précisé que la femme est faite pour avoir des enfants et que c’est l’influence de la culture occidentale qui fait que les femmes veulent étudier pour obtenir des diplômes et travailler même si il n’y a rien de mal à vouloir exercer une profession réitérant le fait que le rôle de la femme c’est d’abord de procréer.

Lior a aussi vivement critiqué les mères célibataires :

« si un enfant est né sans père il ne peut pas être 100% normal ». Selon lui la littérature rabbinique définit ces enfants comme des « criminels en proie à d’autres caractéristiques négatives ».

Lior s’était déjà fait remarquer par des propos fascistes tenus contre les non juifs plus particulièrement les Palestiniens lors de « L’Opération Plomb Durci » en affirmant publiquement que :

« En période de guerre tuer des civils non juifs c’est permis si cela permet de sauver des vies juives ». Il a ajouté que les vies juives étaient plus importantes que les vies non juives.

En 1994 Lior a soutenu l’assassinat de sang froid par Baruch Goldstein un colon juif sioniste originaire des Etats Unis de 29 Palestiniens priant à la Mosquée Ibrahimi. Il a fait l’éloge de Goldstein en disant que c’était un « grand rabbin saint….bénie soit sa mémoire ».

Lior est même allé jusqu’à publier un édit religieux statuant que :

« Un millier de vies non juives ne valent pas un ongle d’une main juive ».

De plus en plus de diplomates étrangers en poste en Israël se plaignent sous couvert de l’anonymat aux médias israéliens de la dérive fasciste - Exprimé diplomatiquement, cela donne que le caractère démocratique de l’état d’Israël est en danger - observée dans l’état sioniste. (...)

Autre sujet d’inquiétude c’est que dans les milieux juifs religieux français des rabbins comme Lior sont vénérés leurs paroles acceptées comme des édits religieux indiscutables. D’ailleurs certains d’entre eux sont régulièrement invités à faire des conférences dans certaines synagogues ici même en France.

Alors même que les dirigeants politiques français se préoccupent de savoir ce qui est enseigné dans les mosquées, ce qui se dit dans les synagogues est totalement ignoré. La police prête même main forte aux milices juives du Betar et de la LDJ pour assurer la sécurité de tels rabbins extrémistes quand ils viennent y distiller leur poison fasciste."

Myriam Abraham

Source : //www.planetenonviolence.org

//www.planetenonviolence.org/Rabbin-Dov-Lior-Le-Sperme-Non-Juif-Donne-Naissance-A-Une-Progeniture-Barbare_a2354.html

CAPJPO-EuroPalestine




19/01/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres