PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Le responsable d'une ONG islamiste affirme que des militants ont disparu...

Flottille: suivez les événements de ce jeudi en direct

Créé le 03.06.10 à 08h40 -- Mis à jour le 03.06.10 à 10h09

PROCHE-ORIENT - Le responsable d'une ONG islamiste affirme que des militants ont disparu...

DERNIERE INFO - 9h14: Le responsable d'une ONG islamiste affirme qu'il y a des disparus

Le responsable de l'ONG islamiste IHH, Bülent Yildirim, un des principaux organisateurs de la flottille a affirmé à son arrivée à Istanbul que toutes les victimes du drame ne sont pas connues, et que «la liste des martyrs est plus longue». «Il y a des gens portés disparus: nos docteurs leurs ont remis 38 blessés... En retour, on nous a dit qu'il n'y a que 21 blessés», a-t-il accusé.

8h48: Deux ministres israéliens s'opposent à la constitution d'une commission d'enquête internationale.

«Aux appels lancés à la création d'une commission d'enquête internationale il faut répondre sans hésitation qu'Israël est un Etat démocratique indépendant et pas une république bananière», a affirmé à la radio publique le Premier ministre suppléant chargé des affaires stratégiques, Moshé Yaalon. «Nous sommes capables d'enquêter, d'en tirer les leçons puis de les appliquer. Mais il ne faut pas que durant tout ce processus nous nous livrions à l'auto flagellation», a ajouté cet ancien chef d'état major, membre du cabinet de sécurité.

Le ministre des Finances Youval Steinitz s'est pour sa part opposé à une commission d'enquête internationale et a suggéré la constitution d'une «commission de vérification» que pourrait constituer la commission de la Défense et des Affaires étrangères du parlement israélien. Il n'a pas toutefois exclu que «pour des raisons tactiques», Israël soit «malheureusement contraint» d'envisager une autre solution.

7h: Les activistes sont de retour en Turquie, en Grèce et en Algérie.

Ils sont de retour. 488 activistes du convoi maritime d'aide à Gaza victime lundi d'un raid israélien meurtrier  sont ainsi arrivées dans la nuit de mercredi à jeudi en Turquie. 18 Turcs et 1 Irlandais blessés dans le raid, ont été les premiers a arriver à Ankara à bord de trois avions médicalisés. Ils ont immédiatement été admis dans un hôpital. Puis quelques heures plus tard, trois avions de la Turkish Airlines (THY), affrétés par l'Etat turc, se sont posés sur l'aéroport international Atatürk d'Istanbul avec à bord 466 activistes, dont une majorité de Turcs. Seul un Turc, grièvement blessé, est resté à Tel Aviv car il était intransportable, a souligné le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu à Ankara. Les trois Airbus de la THY avaient également à bord les corps de neuf activistes, dont quatre Turcs, tués lors du raid israélien.

En Grèce, 35 activistes ont été rapatriés par un C-130 de l'armée de l'air grecque. L'appareil transportait 31 Grecs, les derniers qui se trouvaient en Israël, ainsi que trois Français et un Américain. Ils ont été accuillis par le ministre adjoint aux Affaires étrangères, Dimitris Droutsas, à l'aéroport militaire d'Eleusis, peu après 3h locales (2h, heure française).

Côté algérien, 31 membres de la délégation de la flottille sont arrivés peu avant 00h30 locales (1h30 heure française) à l'aéroport d'Alger en provenance d'Amman. Accueillis par leurs familles, les membres de la délégation ont voyagé à bord d'un appareil d'Air Algérie spécialement affrété pour les ramener de Jordanie où ils avaient été expulsés par les Israéliens. Ces 31 Algériens sont «en bonne santé, mais un dernier, blessé à l'oeil, a dû rester à Amman en observation», avait auparavant indiqué le ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci.

2h: La Ligue arabe brisera le blocus sur Gaza «par tous les moyens»

En parallèle, les ministres des Affaires étrangères de spays membres de la Ligue arabe ont annoncé, à l'issue d'une réunion au Caire, de «briser et de défier le blocus israélien [sur Gaza] par tous les moyens».

Ils ont également chargé le groupe arabe à l'ONU de «demander en coordination avec la Turquie une réunion du Conseil de sécurité pour adopter a résolution contraignant Israël à lever immédiatement le blocus sur Gaza», et décidé une série de démarches auprès des instances judiciaires internationales pour poursuivre les responsables israéliens qui assument la responsabilté de cette attaque, selon le sécrétaire général de la Ligue.



03/06/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres