PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Le pont des Catalans cache la misère

 

 

 Interpellation de votre maire, conseiller général , député par courriel afin que la rumeur monte jusqu'aux portes du Capitole puisque visiblement la distance qui sépare les élus du pont de la honte semble infranchissable!

  
Il serait temps dans ce pays que les élus se rendent compte combien ils sont coupés, pour certains, des réalités de la rue avant qu'ils découvrent que la rue peut les rappeller à leurs devoirs un beau matin en lisant leur quotidien favori ou en célébrant la messe du J.T.
  
Merci pour eux.
  
C.L.
 plus d'infos :
  

 

 


samedi 12 février 2011

 

Le pont des Catalans cache la misère


Depuis le mois de juillet 2010, une dizaine de personnes sans abris vivent dans des conditions extrêmes sous le pont des Catalans de Toulouse. Face à l'inertie municipale, un vent de contestation s'élève...
Une dizaine de personnes, et au moins autant de chiens vivent dans les conditions les plus précaires sous le pont des Catalans. Des détritus éparpillés partout, des tentes trouées, pas d'eau, entre le froid et le manque d'hygiène, « la situation est intolérable » pour Patricia, membre de Don Quichotte.

Les occupants du pont des Catalans demandent depuis juillet à la mairie qu'on mette à leur disposition une benne à ordure pour évacuer leurs déchets. Aucune action n'a suivi.
Mais aujourd'hui, « c'est les gens qui faut sortir d'ici », déclare Patricia, « les tantes, c'est la dernière alternative des plus démunis ».

En plus de l'association Don Quichotte, le syndicat Solidaire 31 et Myriam Martin, porte-parole du NPA Toulouse, soutiennent les sans abris. Tous demandent une solution d'urgence adaptée: un terrain en centre ville, avec des bungalows, pour leur permettre de rester avec leurs chiens.

Et tous, dénoncent le « comportement antisocial de la mairie », pour reprendre les mots de Patricia.

Le but à présent, médiatiser la situation de ces sans abris, et faire pression sur la municipalité. Une action est d'ailleurs en train de se préparer pour les semaines à venir, nous confie Loïc, un membre de Solidaire 31.

Coralie Bombail


13/02/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres