PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Le peuple espagnol se révolte contre les socialistes!

Le peuple espagnol se révolte contre les socialistes!

Un pays magnifique vendue au libéralisme par son oligarchie.

Le peuple espagnol en à marre, comme d’ailleurs partout en Europe, contre ces pouvoirs arrogants et soumis aux diktats des banksters. Comme en Grèce où le peuple continue à rester mobilisé contre le FMI d’un certain DSK! Le parti socialiste ne le voit pas ça , ne le comprend pas? Les peuples en ont marre de voir le parti soi-disant de gauche appliquer les mêmes méthodes qu’un parti de droite. Avec le PSOE il n’y a eu aucune amélioration des conditions de vie. Les salaires sont les plus bas d’Europe, ce pays est ouvert massivement à l’immigration pour que les patrons puissent continuer à prospérer en fournissant des conditions de travail dignes des esclaves du XIX ème siècle. Le chômage des jeunes atteint 40%! Qu’à fait le parti socialiste espagnol à part se conformer aux directives des financiers internationaux et de l’UE? L’Espagne est un pays aligné sur le libéralisme le plus dur et le plus con du monde. Ce pays est vendu aux OGM, aux cabinets immobiliers et en plus il appartient à la zone euro ce qui le ruine!

En dehors de la crise financière qui a mis un terme à sa bulle spéculative propre son adhésion à la zone euro ne lui permet plus de faire valoir sa spécificité. Une monnaie forte n’est pas compatible pour lui avec un développement touristique espéré. Les révoltes arabes l’ont sauvé du marasme en détournant la clientèle vers l’Espagne. Mais ça ne durera pas parce que c’est cher et à concurrence directe on préférera retourner au Maroc ou en Tunisie. Et c’est le seul pilier économique qui sort la tête de l’eau. L’équilibre de ce secteur qui devait auparavant beaucoup à la demande intérieure s’en remet maintenant aux demandes étrangères. Or cette demande sera moins fiable. Bref c’est un pays fragile, surendetté comme tous les autres et qui devra suivre les recommandations du FMI et de l’UE. Lesquelles sont connues: privatisation, baisse des salaires, baisse des fonctionnaires, moins de services publics, moins d’investissement dans l’éducation etc…Comme toujours, comme partout dans le monde le FMI applique ses mêmes potions amères. Et il aurait tort de se gêner tant que les peuples trouvaient normal que les banques exigeaient toujours plus alors qu’elles se faisaient déjà un beurre énorme sur le dos des peuples.

Un beurre mis en place avec l’assentiment coupable de la droite et de la gauche au nom du dogme européiste et du libéralisme mondialisé. C’est bien pourquoi le peuple décide de se soulever contre cette hérésie qui leur suce le sang jusqu’à l’os indépendamment des partis politiques pour lesquels ils n’attendent plus grand chose. Ou alors si peut-être espèrent-ils un grand leader européen qui se lèvera contre les banques et contre la dictature qu’elles nous imposent dans ce marché de dupes où notre endettement ne provient que des taux d’intérêts qu’on leur doit! ( combien de temps faudra-t-il le répéter?). Pour l’instant l’Espagne ne voit rien venir, ni en Grèce et ni en France malheureusement. A moins que l’effet 2012 finisse par toucher les consciences politiques et évite les soulèvements en masse qui finiront bien par se répandre partout en Europe.

Merci à la grandeur du peuple espagnol pour sa mobilisation et pour sa dignité:



22/05/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres