PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

LE DOUBLE-LANGAGE DES SIONISTES QUANT A L'ACCORD PALESTINIEN

LE DOUBLE-LANGAGE DES SIONISTES QUANT A L'ACCORD PALESTINIEN

 
Le régime sioniste, fidèle à sa politique de tension et de guerre, qui lui permet d'accaparer plus de terres arabes, condamne l'accord de réconciliation entre Palestiniens. Les raisons sont tragi-comiques.
Cet accord serait "un coup dur pour la paix et une grande victoire pour le terrorisme", selon les sionistes. On croit rêver. Oubliées l'occupation, le colonisation, les milliers de prisonniers politiques, les harcèlements aux centaines de barrages, etc.
L'état terroriste, pour punir l'Autorité (sic) palestinienne, a gelé les recettes douanières qui reviennent de droit aux Palestiniens.
Et la meilleure! Le régime sioniste, possédant la 5e armée du monde avec 200 bombes nucléaires, demande que le Hamas reconnaisse l'existence d'Israël. Et pour obtenir quoi en échange? Des nèfles.
Décidément l'arrogance sioniste ne connaît pas de limites. Avec la complicité de Sarkozy, Merkel, Cameron, et tout l'establishment colonial européen.
 
 dimanche 1 mai 2011

VICTOIRE DU BDS: La SNCF allemande se retire d'un projet dans les territoires occupés

 
Deutsche Bahn s'est retiré d'un projet d'une liaison ferroviaire entre Jérusalem et Tel Aviv, a indiqué dimanche une porte-parole des chemins de fer allemands. Selon l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, la Deutsche Bahn aurait plié devant les pressions politiques: cette ligne, qui devrait au plus tard en 2017 relier les deux villes, est controversée, car elle traverse sur six kilomètres la Judée-Samarie. D'après le journal, le ministre allemand des Transports, Peter Ramsauer, a envoyé une lettre au patron de la Deutsche Bahn, Rüdiger Grube, lui signalant le caractère controversé du projet. Des pressions auxquelles il aurait cédé.
 
 
Laurent Fabius demande le boycott économique de la Syrie.
Plusieurs boycotteurs, dont douze à Mulhouse, sont poursuivis en correctionnelle par les institutions juives pour avoir appelé au boycott des produits israéliens dans le cadre de la campagne internationale BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions).
Or, au parti socialiste, plusieurs personnalités ont accusé ces boycotteurs tout appelant elles-mêmes au boycott de plusieurs Etats.
Martine Aubry, embedded au dîner du CRIF de Lille y déclarait : "« Je pense que ceux qui prônent le boycott se trompent de combat : au lieu de porter la paix, ils portent l'intolérance, ils portent la haine. Et quand on veut un chemin de paix, on ne commence pas par porter cela. »
Or, quelques semaines plus tard, sans complexe, elle appelait au boycott du Mexique
François Hollande signait une tribune dans le monde : "Le boycott est une arme indigne". Autres signataires socialistes : Bertrand Delanoë et son adjointe Anne Hidalgo, Jean-Marie Le Guen et Manuel Valls.
Or, quand il s'agissait du boycott de la Chine lors des Jeux Olympiques, il l'envisageait : "François Hollande, le premier secrétaire du PS, a indiqué qu'il fallait "évoquer l'hypothèse" d'un boycott de la France aux JO, ajoutant qu'il fallait "utiliser toutes les armes et toutes les pressions internationales".
Soit il faut poursuivre ces dirigeants socialistes en correctionnelle
soit l'arme du boycott est parfois nécessaire pour faire cesser une politique criminelle sans exception et dans ce cas
TOUS LES BOYCOTTEURS DOIVENT ETRE RELAXES.
LE PARTI SOCIALISTE DOIT DEMANDER LA RELAXE DE TOUS MILITANTS POURSUIVIS

PS : la fédération PS du Haut-Rhin est signataire du comité de soutien aux douze militants poursuivis pour le boycott.
 

samedi 30 avril 2011

VENT DE REVOLTE CONTRE LE MATRAQUAGE DE LA SHOA EN PALESTINE

 
Dans une ancienne chronique de mon blog, je citais les pressions exercées sur l'UNWRA pour enseigner la Shoa aux enfants palestiniens de ses écoles. Politique téléguidée évidemment par les financiers de l'UNWRA.
Or le Syndicat des employés de l’UNRWA vient de souligner son "opposition catégorique à l’enseignement de l’Holocauste des Juifs dans le programme éducatif des écoles de l’UNRWA sur le thème des droits de l’Homme. Le syndicat a affirmé : ‘Nous affirmons notre opposition catégorique au fait de brouiller les esprits de nos élèves’ par le bais de l’enseignement de l’Holocauste dans le programme d’étude des droits de l’Homme, et soulignons l’enseignement de l’histoire de la Palestine et des actes de massacre qui ont été perpétrés envers les Palestiniens, dont le plus récent fut la guerre contre Gaza.’
[Le président du syndicat, Suheil] Al-Hindi a expliqué à l’Agence France Presse que l’UNRWA ‘avait approuvé l’enseignement de l’Holocauste…’ mais que [l’enseignement] n’avait pas encore débuté. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 14 avril 2011]
 
 

jeudi 28 avril 2011

L"ETAT SIONISTE VA FAIRE PASSER AUX FUTURS BACHELIERS ARABES UN EXAMEN SUR LA SHOA

 
Après avoir inondé l'Europe de commémorations indéfinies de la Shoa, imposé une journée mondiale, obligé les écoliers palestiniens dans les écoles de l'UNRWA à l'ingurgiter, les autorités sionistes veulent en faire une matière obligatoire pour le bac dans les écoles arabes israéliennes.

"La décision prise par le ministère de l'Éducation au début du mois d’avril 2011 d'introduire une question obligatoire sur la Shoah dans les examens du baccalauréat des étudiants arabes a donné lieu à de vives critiques des professionnels arabes de l'éducation. Les candidats arabes au baccalauréat devront donc, à partir de l’été 2011, répondre à une question posée sur la section du programme traitant de «la Shoah du peuple juif 1933 – 1945 ». Cette question aura une valeur de 24 points."

Ainsi les Arabes israéliens sauront que leurs malheurs sont totalement justifiés et qu'ils devront compatir avec les sionistes.
 
 

Jacob Cohen, écrivain franco-marocain



08/05/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres