PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Le darwinisme et l’holocauste nazi

Le darwinisme et l’holocauste nazi

Posted 27 déc 2010 — by ledbusqueurdebombes
Category nouvel ordre mondial

Le darwinisme et l’holocauste nazi

hitler

par Jerry Bergman, Ph.D.

Introduction

 Les chefs nazis et les grands biologistes allemands du début du XXe siècle ont révélé dans leurs écrits que la théorie de Charles Darwin et ses publications ont eu une influence majeure sur la politique nazie. Hitler croyait que le bassin de gènes humains pouvait être amélioré par l’utilisation d’un élevage sélectif semblable à celui que les éleveurs pratiquent afin de produire des races de bétail supérieures. Dans la formulation de ses politiques raciales, le gouvernement hitlérien reposait en grande partie sur le darwinisme, en particulier sur les élaborations de Spencer et Haeckel. Il en résulte que l’une des politiques centrales de l’administration hitlérienne était le développement et l’implantation de politiques visant à protéger la «race supérieure». Ceci menait à empêcher les «races inférieures» de se mêler à celles qui étaient jugées supérieures, dans le but de réduire les risques de contamination du bassin de gènes humains ci-haut mentionné. La croyance en une «race supérieure» était fondée sur la théorie de l’inégalité de groupe à l’intérieur de chaque espèce, une présomption majeure et une exigence de la théorie darwinienne de la «survie des plus forts.» Cette philosophie a mené à la « solution finale », l’extermination d’environ six millions de Juifs et quatre millions d’autres individus issus de races jugées inférieures par les scientifiques allemands.

L’un des nombreux facteurs ayant mené à l’holocauste nazi et à la Seconde Guerre mondiale, l’une des guerres les plus importantes, a été la notion darwinienne selon laquelle le progrès s’installe lorsqu’il y a élimination des plus faibles dans le combat pour la survie. Même s’il n’est pas simple d’évaluer les motifs confus d’Hitler et de ses partisans, des eugénismes inspirés de Darwin y ont certainement joué un rôle critique. Le darwinisme a justifié et a encouragé les visions nazies de la guerre et de la race. Si le parti nazi avait simplement accepté et agi conformément à la croyance que tous les êtres humains sont des descendants d’Adam et Ève et qu’ils sont égaux aux yeux du Dieu Créateur, comme la chose est enseignée dans l’Ancien et le Nouveau Testament, l’holocauste ne se serait jamais produit.

Effacer la doctrine judéo-chrétienne de l’origine divine des humains en la remplaçant par le darwinisme dans la théologie libérale allemande et ses écoles, a ouvertement contribué à l’acceptation générale du darwinisme social, qui a mené à la tragédie de l’holocauste.[1] La théorie de Darwin, telle que modifiée par Haeckel,[2] [3] [4] [5] [6] Chamberlain[7] et les autres, a clairement participé à la mise à mort de plus de neuf millions d’individus dans les camps de concentration, et environ quarante millions d’autres être humains tout au long d’une guerre qui a coûté à peu près six trillions de dollars. En outre, la raison principale pour laquelle le nazisme s’est étendu jusqu’à l’holocauste est que le darwinisme social était massivement accepté par les communautés scientifiques et académiques. [1] [8] [9] [10]

Read More



28/12/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres