PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Le criminel dit : "Toute personne qui me traite de criminel commet un crime"... chercher l'erreur...

 

Reconnaissance d’un Etat palestinien: Israël met la Suisse en garde

Proche-Orient | Dans la «SonntagsZeitung», l'ambassadeur israélien à Berne met en garde la Suisse contre une reconnaissance de la Palestine. Il se déclare par ailleurs «outré» par les récents appels au boycott des produits israéliens en Suisse.

© KEYSTONE-A | Les Palestiniens prévoient de demander à l’ONU l’admission d’un Etat palestinien lors de l’Assemblée générale annuelle de l’ONU en septembre.
 

ATS | 31.07.2011 | 11:35

L’ambassadeur israélien à Berne Ilan Elgar met en garde la Suisse contre une reconnaissance d’un Etat palestinien indépendant. Il s’agirait d’une «volte-face incompréhensible», alors que Berne s’est toujours engagée pour une solution négociée au conflit au Proche-Orient.

 

Il n’y a «aucune raison» pour que la Confédération reconnaisse un Etat palestinien indépendant, affirme M. Elgar dans une interview publiée dimanche par la «SonntagsZeitung». Selon lui, une telle décision compliquerait encore les efforts de paix.

 

«Une reconnaissance unilatérale sape le droit à l’existence d’Israël», explique-t-il. L’Etat hébreu n’est pas consulté dans cette procédure et n’est, du coup, pas considéré comme un partenaire de négociation.

Les Palestiniens prévoient de demander à l’ONU l’admission d’un Etat palestinien lors de l’Assemblée générale annuelle de l’ONU en septembre. Les accords d’Oslo, conclus en 1993 entre Israéliens et Palestiniens, prévoyaient déjà une solution à deux Etats.

 

Appels au boycott

 

M. Elgar se déclare par ailleurs «outré» par les récents appels au boycott des produits israéliens en Suisse. De tels appels ou l’envoi d’une flottille pour Gaza participent, selon lui, à «une campagne mondiale contre Israël».
«L’appel au boycott, auquel ont participé des parlementaires suisses, évoque l’appel ’N’achetez pas chez les Juifs’. On sait où cela a mené», affirme l’ambassadeur.

 

Pas de montée de l’antisémitisme

 

Pour autant, le diplomate ne constate pas d’augmentation de l’antisémitisme en Suisse. «Il y a toujours de telles vagues. Le pire, c’est que la suisse tolère de telles actions», critique-t-il, en soulignant que d’autres pays ont adopté «des lois anti- discrimination clairement plus sévères ou des lois contre les appels au boycott».

 

Le parlement israélien a adopté le 11 juillet, à l’initiative de l’extrême-droite et du lobby des colons, une loi prohibant les appels à boycotter les colonies israéliennes de Cisjordanie. De nombreux artistes et intellectuels israéliens refusent de collaborer avec ces implantations. Ce texte a été dénoncé comme une attaque contre la liberté d’expression.

 



31/07/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres