PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Le Congrès américain doit se prononcer sur une législation qui autorise l'ouverture officielle de la troisième Guerre mondiale .

Le Congrès américain doit se prononcer sur une législation qui autorise l'ouverture officielle de la troisième Guerre mondiale .

 

 

Lundi 16 mai 2011 1 16 /05 /Mai /2011 08:21

Le Congrès américain doit se prononcer sur les pleins pouvoirs donné au président des US, la pleine autorité pour lancer des frappes militaires contre un pays, organisation, ou personne, y compris.

La loi autorise le Président des États-Unis à entreprendre une action militaire unilatérale contre toutes les nations, les organisations et les personnes, tant au pays qu'à l'étranger, qui sont soupçonnées d'être actuellement, ou qui ont soutenu dans le passé, ou engagées dans des hostilités, ou qui ont fourni une aide à l'appui des hostilités, contre les États-Unis ou l'un de ses alliés de la coalition.

Le projet de loi supprime l'exigence de l'approbation du Congrès pour l'utilisation de la force militaire et donne au Président l'autorité totalitaire dictatoriale de s'engager dans toute action militaire pour une période de temps indéfinie.

Il donne même au président l'autorité pour lancer des attaques contre des citoyens américains à l'intérieur des États-Unis sans que ce soit sous le contrôle du Congrès.

Pour résumer :

Endless War - La guerre se poursuivra jusqu'à ce que toutes les hostilités soient terminées, ce qui n'arrivera jamais.

No Borders - Le président aura la pleine autorité pour lancer des frappes militaires contre un pays, organisation ou personne, y compris contre des citoyens américains sur le sol américain.

Action militaire unilatérale - les pleins pouvoirs pour envahir toute la nation à tout moment, sans l'approbation du Congrès.

Aucun ennemi clairement défini - Les Etats-Unis peuvent déclarer une personne un terroriste, ou prétendre qu'ils sont ou ont été l'appui des «hostilités» contre les États-Unis et l'attaquer à volonté.

Autorisation d'envahir des pays - Le président aurait toute autorité pour envahir l'Iran, la Syrie, la Corée du Nord, ainsi que plusieurs autres pays en Afrique et au Moyen-Orient et même la Russie et la Chine en vertu de la législation qui sont tous des "sconnu" d'avoir soutenu,  ou aidé, les hostilités contre les États-Unis.

Lire la suite ICI

 



17/05/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres