PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Le Congo cessera-t-il un jour d’être le grand petit dernier ?

Le Congo cessera-t-il un jour d’être le grand petit dernier ?

16 octobre 2009 par Adrien Potocnjak Le Congo cessera-t-il un jour d’être le grand petit dernier ?

Dans le restaurant des « Bana ya Congo », la disette n’a de secret pour personne. La débrouille non plus. Ici, on vit au « taux du jour » comme aiment bien dire les congolais. Quelqu’un m’a dit un jour : « propose 500 dollars tout de suite à un congolais et 10 000 dollars dans un an, il sautera sur les 500. » Pourquoi attendre un an alors qu’on n’est même pas sûr d’être vivant à l’échéance ?

La précarité perdure. La situation va de plus en plus mal. Des promesses, les congolais en ont entendu et en entendent encore de toutes les couleurs. Des faits qui changeraient leurs conditions de vie se font toujours attendre.

Les élus, les gars en costard au volant de gros 4×4, ceux-là même qui ont gavé de promesses leurs électeurs pendant des mois, sollicitant leurs votes pour faire du Congo un pays démocratique et prospère préparent déjà les armes pour les prochaines élections qui devraient se tenir dans deux ans. Quel sera leur discours cette fois-ci ? J’ai hâte de l’entendre. Viendront-ils encore promettre monts et merveilles à cette population paupérisée et à bout de souffle ? Tout est possible au Congo.

Qui viendra donc au secours de la population congolaise ? La communauté internationale ? Elle est là depuis des lustres et rien ne change. Elle se contente de nous envoyer de temps en temps un peu d’oxygène, juste assez pour ne pas sombrer mais survivre et mourir à petits feux.

Viendra-t-il ce jour où le Congo cessera d’être le grand petit dernier à la main tendue ? J’espère vivement que oui, même si j’avoue qu’il m’arrive de perdre espoir…



17/10/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres