PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Le complot de Dick Cheney pour déclencher une guerre contre l'Iran.

Dick Cheney voulait couler un navire américain pour déclencher une guerre contre l'Iran

 Dick Cheney, vice président américain, a envisagé un plan pour provoquer une guerre contre l'Iran : faire abattre un navire américain. C'est Seymour Hersh, le célèbre et efficace journaliste d'investigation, auteur de nombreuses révélations au parfum de scandale, qui a dévoilé l'affaire. Son magazine, The New Yorker, a refusé de publier l'information.

Seymour Hersh est coutumier du fait. En 1969, il dénonce le massacre de My Lai au Viêt Nam, ce qui lui vaudra le prix Pulitzer. En 1974, une de ses enquêtes amènera le chef du contre-espionnage de la CIA à démissionner, pour avoir secrètement organisé des actions contre les opposants au gouvernement, sur le territoire américain. En 2004, il révèle le scandale de la prison d'Abu Ghraib, en Irak. En juillet 2008, lors de la conférence sur les médias Think Progress, il déclare qu'une de ses informations a été censurée par son magazine, le prestigieux The New Yorker. Et pas la moindre...

Envoyer des américains tirer sur des américains

Dick Cheney aurait en effet fomenté un complot destiné à déclencher une guerre contre l'Iran. Hersh dixit : "Il y avait une douzaine d'idées avancées pour déclencher une guerre. Celle qui m'a intéressé le plus était pourquoi nous ne construirions pas quatre ou cinq vedettes qui ressembleraient aux vedettes lance-torpilles iraniennes. Nous mettrions dessus des soldats de la Navy SEAL puissamment armés, et la prochaine fois qu'un de nos navires passe par le détroit d'Ormuz, nous ouvririons le feu". "Ça couterait quelques vies humaines, et ça a été rejeté parce que des Américains ne peuvent pas tuer des Américains. Mais voilà le niveau et le genre d'idées discutées en réunion dans le bureau même du vice Président : une provocation" ajoute-t-il. C'est le fait que cette option a été rejetée qui aurait amené The New Yorker à refuser de diffuser l'information. Sans importance, donc.

 

 

L'histoire se répète

Vincent Bugliosi, ancien procureur de Los Angeles, a ainsi déclaré devant la commission judiciaire du Congrès des Etats-Unis que George Bush, exaspéré de voir les inspecteurs de l'ONU ne trouver aucune arme de destruction massive en Irak, avait évoqué dans le bureau ovale, en présence de Tony Blair, trois moyens possibles pour "provoquer une confrontation" avec Saddam Hussein. L'un de ces moyens consistait à camoufler un avion de reconnaissance américain sous les couleurs de l'ONU, pour provoquer des tirs irakiens, ce qui aurait certainement justifié une résolution de l'Organisation en faveur d'une action guerrière.

Autres exemples : l'opération Northwoods qui avait été imaginée en 1962 pour justifier l'invasion de Cuba et qui avait heureusement été rejetée par Kennedy. Ou encore l'incident du Golfe du Tonkin qui avait permis aux Etats-Unis de justifier son entrée en guerre au Vietnam. Et aussi, l'incident de Gleiwitz du 31 Aout 1939, qu'Hitler utilisa pour attaquer la Pologne et ainsi déclencher le Deuxième Guerre Mondiale.

Paix, amour, liberté et fleurs...



29/12/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres