PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Le cerveau « sociable »

Science Neuroscience
Le cerveau « sociable »

//www.radio-canada.ca/util/urljs.html?/nouvelles/sante.shtml?c=F6a

Mise à jour le mercredi 20 mai 2009 à 14 h 41
Des régions du cerveau responsables du degré de sociabilité d'une personne auraient été identifiées par des scientifiques britanniques.
Selon une équipe de l'Université de Cambridge, les gens chaleureux et
sentimentaux ont tendance à avoir plus de tissu cérébral (matière grise)
dans la bande extérieure du cerveau, juste au-dessus des yeux (cortex
orbitofrontal). Ce type de tissu serait aussi plus présent dans le centre du
cerveau (striatum).
Ces deux zones sont également associées aux plaisirs, comme ceux de manger du chocolat ou d'avoir une relation sexuelle.
Cette observation indique, selon les chercheurs, que la sociabilité procure une sensation similaire pour certaines personnes.
Elle peut aussi permettre de mieux comprendre des désordres psychiatriques, comme l'autisme et la schizophrénie.
Ces résultats sont basés sur l'analyse d'examens des cerveaux de 41 hommes.Ainsi, ceux qui avaient des résultats plus élevés aux tests de sociabilité avaient plus de matière grise dans ces deux zones cérébrales.
Les chercheurs ne savent pas exactement si les hommes sociables sont nés avec ces différences dans le cerveau ou s'ils les développent en réponse à leurs expériences personnelles.
La sociabilité et la chaleur d'un individu sont des caractéristiques
complexes de notre personnalité.
- Dr Graham Murray
Selon le Dr Murray, ces travaux permettent de mieux comprendre, sur le plan biologique, pourquoi les gens sont si différents dans l'expression de ces traits de caractère.
Le détail de cette étude est publié dans l'European Journal of Neuroscience.

 



23/05/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres