PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Le bioplastotan, un polymère pour nous reconstruire

Médecine
Le bioplastotan, un polymère pour nous reconstruire

//www.bulletins-electroniques.com/actualites/62936.htm

Le Prix du Président de la Fédération de Russie pour les jeunes chercheurs a été décerné récemment, aux côtés de trois autres lauréats, à Ekaterina Chichatskaïa, une chercheuse de l'Institut de biophysique de Krasnoïarsk, pour sa "création", le bioplastotan (un polymère biodégradable utilisable en médecine).

En quoi consiste le bioplastotan ? "A l'heure actuelle, explique Ekaterina Chichatskaïa, les praticiens manquent cruellement de matériaux capables de remplacer des segments de l'organisme humain. Nous sommes parvenus à synthétiser un matériau aux propriétés uniques, qui est capable de remplacer des éléments des organes et des tissus de l'homme."

Cette création de la jeune chercheuse de Krasnoïarsk peut s'avérer très utile, en premier lieu, en chirurgie. "L'application la plus simple, c'est, par exemple, les fils de suture réalisés à partir de notre polymère, qui se dissolvent quand la blessure se cicatrise, poursuit Ekaterina Chichatskaïa. Lorsque nous avons des os ou des vaisseaux sanguins endommagés, des "copies" artificielles peuvent être créées. Avec le temps, l'os va se reconstruire, et son substitut artificiel réalisé à partir du bioplastotan disparaîtra de lui-même. Il est également possible de réaliser des stents pour les vaisseaux sanguins. Ce sont de petits tubes creux que l'on utilise afin d'élargir les conduits. Au bout d'un certain temps après l'opération, l'artère est reconstruite et le substitut en polymère se dissout."

D'autres applications de ce matériau peuvent voir le jour en pharmacologie, notamment au sein du système d'acheminement contrôlé des médicaments. Le bioplastotan est le fruit d'études complexes menées sur les polymères destructibles d'origine microbiologique - des polymères d'acides alcalins (les polyhydroxyalcanoates - PHA). Ce supermatériau peut permettre dans les prochaines années une véritable percée dans la médecine.

L'un des avantages que présente ce "bioplastique" par rapport à ses concurrents réside dans le fait qu'il disparaît sans aucune conséquence pour l'organisme. Sa fabrication repose sur la culture de microorganismes qui, dans un régime spécial, peut être la source de protéines, d'acides aminés, de préparations médicamenteuses ou de bioplastiques. De plus, le bioplastotan est parfaitement compatible avec le sang humain, et pourrait constituer ainsi une excellente base pour produire des cellules humaines d'organes (coeur, foie, etc.).



09/04/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres