PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

L’ambassade israélienne au Caire, attaquée par une foule de manifestants

L’ambassade israélienne au Caire, attaquée par une foule de manifestants

samedi 10 septembre 2011 - 07h:00

Al Jazeera


Des centaines de manifestants ont été blessés durant les affrontements avec la police égyptienne devant l’ambassade israélienne au Caire. Le ministère de l’Intérieur a déclaré l’état d’alerte dans la capitale égyptienne.

 

(JPG)
 
La foule s’attaque au mur de protection protégeant le périmètre de l’ambassade sioniste au Caire

Un bâtiment abritant l’ambassade d’Israël au Caire a été pris d’assaut par les manifestants qui ont démoli l’un des murs extérieurs de l’ambassade puis jeté des milliers de documents à la rue par les fenêtres.

La foule en colère a également remplacé le drapeau israélien par le drapeau égyptien après avoir investi le bâtiment la nuit de vendredi à samedi.

 

Suite aux évènements, le Premier ministre égyptien Essam Sharaf, a convoqué une cellule de crise de son cabinet pour discuter de la situation, et le ministère de l’Intérieur a décrété l’état d’alerte.

Des centaines de soldats égyptiens, appuyés par des véhicules blindés ont été envoyés dans le quartier des ambassades et se sont affrontés avec les manifestants qui ont incendié des camions de police et attaqué le siège de la police régionale à proximité.

Les manifestants ont joué au chat et à la souris avec la police toute la nuit, au milieu des nuages ​​de gaz lacrymogènes et de fumée de pneus enflammés. Les forces de police ont progressivement pris le dessus et la situation était calme samedi matin.

 

A trois heures du matin, heure locale, le ministère égyptien de la Santé a déclaré qu’il y avait officiellement 520 blessés à la suite des affrontements autour de l’ambassade. Un communiqué précédent faisait savoir qu’une personne serait morte d’une crise cardiaque.

Les manifestants qui a envahi l’ambassade avaient auparavant quitté une démonstration de masse à proximité de la place Tahrir Square, où un rassemblement organisé appelle à des réformes par les militaires, qui dirigent désormais l’Egypte.

« Des milliers de documents ont été jetés par les fenêtres, mais on ignore de quel étage, ils venaient », a dit notre correspondante Sherine Tadros.

 

Scènes de chaos

 

« Tout indique que c’est une situation chaotique. des manifestants ont mis le feu à au moins deux véhicules de police. »

Nora Shalaby, une manifestante devant l’ambassade d’Israël, a justifié les actions des manifestants.

« Je pense que c’est la seule façon dont nous pouvons faire valoir notre point. Ici, on nous traite avec du gaz lacrymogène. Il y a des balles en caoutchouc. On nous attaque de tous côtés », a-t-elle dit, se référant aux forces de sécurité gouvernementales.

(JPG)
Les manifestants égyptiens sont très déterminés !
 

Quelques heures plus tard, notre correspondant a affirmé que l’armée égyptienne était intervenu aux côtés de la police pour réprimer les manifestations.

« L’armée est en fait en train de commencer à tirer des balles réelles en l’air. Une fois encore, les manifestants tentent de prendre d’assaut le siège [égyptien] de la sécurité. »

« Pour autant que nous voyons, ces manifestants ne sont pas armés, et ils sont là depuis des heures », a déclaré Sherine Tadros.

La télévision d’Etat, citant un responsable du ministère de l’intérieur, a dit que « des mains étrangères » étaient derrière les violences. Les dirigeants égyptiens blâment souvent les étrangers pour les troubles dans le pays.

 

Fuite de l’ambassadeur israélien

 

L’ambassadeur israélien, Itzhak Levanon, sa famille et le personnel de l’ambassade se sont précipités vers l’aéroport du Caire et ont pris un avion pour Israël, selon la télévision d’Etat égyptienne et des responsables aéroportuaires.

La télévision d’Etat a également indiqué que Levanon a rencontré un général du Conseil des Forces armées égyptiennes avant son départ, et que l’ambassadeur semblait « « anxieux et même paniqué. »

Levanon était récemment retourné au Caire après des vacances en Israël, alors que les manifestations devant l’ambassade faisaient rage depuis le mois dernier.

 

Obama et Clinton volent au secours des Israéliens

 

Le président américain Barack Obama a été le premier à réagir, demandant à l’Egypte de protéger l’ambassade et « d’honorer ses obligations internationales pour assurer la sécurité de l’ambassade d’Israël. »

Une déclaration de la Maison Blanche fait savoir que « le Président a exprimé sa grande préoccupation au sujet de la situation à l’ambassade et de la sécurité des Israéliens qui y travaillent. »

 

La déclaration dit aussi que Barack Obama s’est entretenu par téléphone avec Benjamin Netanyahu, le premier ministre israélien, et les deux acolytes ont convenu de « rester en contact étroit jusqu’à ce que la situation soit calmée. »

Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine, a aussi appelé Mohamed Kamel Amr, ministre égyptien des Affaires étrangères, pour l’exhorter à répondre aux obligations de l’Egypte par rapport à la la Convention de Vienne qui protège les propriétés diplomatiques.

 

Mur de l’ambassade endommagé

 

L’incident a débuté lorsque près de 1000 personnes ont attaqué un mur récemment construit à l’extérieur de l’ambassade israélienne au Caire et destiné à protéger le bâtiment.

Utilisant des marteaux et une grande barre métallique (comme bélier), les manifestants ont réussi à partiellement détruire le mur, qui fait environ deux mètres de haut.

Un manifestant a escaladé le bâtiment de l’ambassade et a retiré le drapeau sioniste, le jetant dans la foule absolument ravie.

 

Le mois dernier, les Egyptiens ont organisé d’énormes manifestations devant l’ambassade et ont appelé à l’expulsion de l’ambassadeur israélien après l’assassinat de policiers égyptiens par l’armée israélienne qui pourchassait un groupe d’attaquants.

L’Egypte a demandé à Israël des excuses officielles et a exigé une enquête sur le décès de cinq policiers.

 

 

 

 

10 septembre 2011 - Al Jazeera - Vous pouvez consulter cet article à :
//english.aljazeera.net/news/m...
Traduction : Info-Palestine.net



10/09/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres