PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

La géopolitique des pipelines à un tournant capital

Le Turkménistan réserve ses fournitures de gaz à la Chine, la Russie et l'Iran
La géopolitique des pipelines à un tournant capital

La géopolitique des pipelines à un tournant capital


par M. K. Bhadrakumar  |
Le 6 janvier 2010, l'Iran et le Turkménistan inauguraient le gazoduc Dovletabat-Sarakhs-Khangiran, un projet commun d'une ampleur exceptionnelle. Ce grand pas en avant pourrait véritablement bouleverser la donne dans le « Grand échiquier » pour le contrôle de l'énergie : les États-Unis sont mis hors-jeu par leurs concurrents sans que ces derniers ne provoquent les agressions et les effusions de sang dont les États-uniens s'étaient rendus responsables au cours des seules opérations de sécurisation des routes d'accès. Si l'avenir de l'énergie se trouve non pas dans le pétrole mais dans le gaz, alors le contrôle du Proche-Orient pourrait bien passer par celui du bassin de la mer Caspienne.

//www.voltairenet.org/



04/02/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres