PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

La compétition des sanguinaires : 1er prix à l’OTAN

La compétition des sanguinaires : 1er prix à l’OTAN

 

Tandis que le grotesque le dispute à l’horreur, voilà que L’OTAN après avoir annoncé la fausse prise du fils de Khadafi, recherche le père qui se promènerait "incognito" dans les rues de Tripoli et que le "CNT" promet une récompense de 1,3 million d’euros pour sa capture mort ou vif. Pendant ce temps les civils libyens paient cher l’aventure occidentale.

 

(Et à côté, il réclame des millions gelés illégalement http://www.france24.com/fr/20110825-libye-benghazi-doha-tripoli-cnt-deblocage-5-milliards-dollars-avoirs-libyens-geles-etranger-kadhafi-revolution )

 

Il y aurait des forces spéciales de l’OTAN sur le sol libyen pour participer à la traque du "Guide". "Les opérations de l’Alliance Atlantique continueront jusqu’à l’élimination des poches de résistance". Résistance à qui à quoi ?

 

Pendant que l’on amuse la galerie avec le feuilleton de l’été, le nombre de civils assassinés par les bombardements occidentaux se multiplie.

 

Selon Dennis Kucinch, un député américain, l’Otan doit être tenue pour responsable des pertes civiles en Libye. Celui-ci accuse l’organisation d’avoir procédé "illégalement" au changement de régime et d’avoir engagé "imprudemment" des bombardements contre les civils. Le représentant démocrate de l’Etat de l’Ohio, a également précisé qu’il serait intéressant de "revoir le rôle curieux de l’Otan et le futur de l’interventionnisme américain", lit-on sur Africatime.

 

 "Si les membres du régime de Kadhafi en sont tenus responsables, les hauts commandants de l’Otan doivent aussi assumer la responsabilité des pertes civiles résultant des bombardements devant la Cour pénale internationale", a-t-il souligné.

Faut-il rappeler que les frappes de l’OTAN ont détruit ou atteint des habitations civiles, des hôpitaux, des écoles et collèges, la cité de l’enfance, des dépôts de nourriture, la télévision, tuant des milliers de personnes dont des femmes, des vieillards, des enfants ?

 

(Ils détruisent et après réclament de l'argent pour reconstruire...)

 

"Bilan des services médicaux libyens 1856 morts Plus de 6.000 blessés, à 14H42 de très nombreux enfants parmi les victimes bilan de cette nuit. Les chirurgiens opèrent à la lampe de poche dans certains blocs en attendant le rétablissement de l’électricité, l’Otan s’attaquant aux installations électriques. Les hélicoptères de l’OTAN ont mitraillé la foule en panique, pendant que des hommes armés débarquaient depuis des bateaux de l’OTAN. L’hôpital central de Tripoli a été touché par des roquettes. Des scènes de massacre ont été décrites. Des femmes sont emportées comme « butin de guerre », rapportaient au cour de l’été des ONG internationales sur place.

 

 

Actuellement, des journalistes au travail en Libye sont menacés de morts, d’autres blessés.

Les Sarkozy, Obama et autres Cameron ont juré, la main sur le coeur, déclencher la guerre pour "éviter le bain de sang" (sic), moyen comme on le sait éprouvé de limiter les dégâts.

 

"Khadafi a commis des crimes épouvantables et doit partir maintenant pour éviter toute souffrance supplémentaire à son propre peuple » a osé déclarer le chef du gouvernement britannique.

Toutefois ces messieurs, après nous avoir vanté les "libérateurs" du CNT, ont tenu à prendre quelques distances orales ces derniers jours par rapport aux "rebelles", dont les exactions filmées contre les femmes, les immigrés africains, et de nombreux autres Libyens, font froid dans le dos.

 

Le porte-parole de l’OTAN a ainsi démenti dimanche le "Conseil national de transition" à Benghazi qui affirmait que la bataille de Tripoli était menée en coordination avec l’Alliance atlantique. "On n’a pas de coordination avec l’opposition au régime du colonel Kadhafi. L’opération Sirène, c’est le nom d’une opération locale menée par les rebelles alors que l‘opération de l’Otan vise à protéger les civils.", a déclaré Robert Lavoie.

 

En attendant, l’OTAN a mis à leur service l’artillerie lourde : chasseurs-bombardiers, hélicoptères et autres "Predator" qui leur ouvrent la voie, en pratiquant la terre brûlée. Et les puissances occidentales comptent bien en tirer les dividendes.

 

Sous couvert de défendre des civils —on sait comme les Sarko, Obama et Cameron sont sensibles au sort des civils de par le monde, et notamment en Palestine—, l’OTAN est en train de mettre un pays à feu et à sang, de détruire ses infrastructures (cela fournira du travail à "nos" multinationales pour la reconstruction !) et à commencer à se répartir les richesses en pétrole et en gaz du pays.

 

Scénario malheureusement classique maintenant : on commence par des déclarations mensongères et alarmantes. La Cour Pénale internationale a d’ailleurs démenti les chiffres parfaitement fantaisistes de Sarkozy. Les fameux 6000 morts du début de la crise Libyenne, chiffre qui a justifié la résolution 1973, proposée par la France et prise en urgence au Conseil de Sécurité, n’ont jamais existé. (cf : http://tempsreel.nouvelobs.com/actu... )

 

Non pas que Khadafi aient les mains blanches, même si nos dirigeants n’ont pas semblé dégoûtés quand il s’agissait de lui dérouler le tapis rouge en vue de contrats plus ou moins juteux.

Mais pourquoi le Conseil de Sécurité de l’ONU, n’enquête-t-il pas sur tous les crimes commis (crimes de guerre et crimes contre l’humanité), et devrait-il se limiter à ceux de Khadafi ?

 

Et de quel droit, nos armées envahissent-elles la Libye et les autres pays qui ne les ont pas agressés, et se permettent-ils de bombarder des populations ? On voit aujourd’hui le résultat en Irak et en Afghanistan. Quand va-t-on cesser de massacrer en notre nom ?

 

Et honte à la "gauche" française qui encourage ces massacres. Pas une voix pour une Martine Aubry qui ose déclarer : "C’est avec plaisir que nous voyons les rebelles entrer dans Tripoli, la capitale où ils auraient pu entrer plus tôt, si la communauté internationale s’était mobilisée plus tôt comme je l’avais demandé. Nous avons soutenu l’intervention de la France derrière l’ONU, bien évidemment. Il fallait le faire"

 

Sanguinaire !

 

Otan : Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord

(lire "pétrole" en arabe sur les dents)

CAPJPO-EuroPalestine

 



26/08/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres