PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

La censure du web

Vous naviguez dans: La censure du web

-Article posté le 30 Mars 2010 -

http://www.prisedeconscience.org/

Cette vidéo retranscrit le cri d'alarme du très controversé Alex Jones. Un cri d'alarme qui dénonce l'augmentation constante de la censure sur internet. Alex Jones est journaliste, producteur de film, animateur radio et fondateur du site prisonplanet.com et infowars.com. Il est un important militant des mouvements anti-mondialiste aux Etats-Unis et se bat pour faire partager au peuple américain, ainsi qu'aux autres nations, une informations non manipulée qui en dit long sur les véritables intentions des  hautes sphères gouvernementales. Il est bien souvent étiqueté de conspirationniste, mais peu importe, il a le mérite de nous livrer un certain nombre d'informations réelles et pertinentes.  Bien sur, il faut savoir rester lucide et critique pour ne pas sombrer dans un complotisme délirant mais plutôt de s'en tenir simplement au fait et d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

ACTA : les négotiations secrètes se poursuivent pour museler internet

Classé dans: Intra 911NWO.info — admin @ 1:58 le Samedi 3 avril 2010

Les négociations secrètes sur l’ACTA se poursuivent au niveau mondial et se rapprochent de l’aboutissement final.


Vidéo : Les négocations secrètes de l’ACTA – par France 24

Ainsi le Nouvel Obs remarque dans l’article suivant :

<< Les craintes sur l’Acta semblent se confirmer

L’instauration d’un filtrage des contenus sur Internet ainsi que la mise en place de sanctions contre les internautes qui téléchargent illégalement se précisent.

Les négociations secrètes autour du contesté traité anti-contrefaçon (Acta) ont fuité, pour partie, sur Internet, mercredi 24 mars. La Quadrature du Net a publié un document reprenant les négociations, mais daté du 18 janvier, donc avant le septième round de négociations.
« La première partie détaille la mise en place de sanctions pénales qui pourraient créer une véritable insécurité juridique chez les acteurs de l’Internet », explique à Nouvelobs.com le porte-parole de la Quadrature du net, Jérémie Zimmermann. Concrètement, « l’Acta instaure des sanctions pénales contre les opérateurs Internet qui facilitent la contrefaçon ».
Les hébergeurs de contenus, les fournisseurs d’accès, voire même les moteurs de recherches, verraient alors leur responsabilité renforcée. Une mesure qui induirait de fait un filtrage des contenus. Par exemple, « si je suis administrateur d’un site qui propose aux internautes de partager leurs vidéos et que des vidéos illégales circulent sur mon site, je risque des sanctions pénales… Je vais donc limiter un maximum les contenus », résume Jérémie Zimmermann.

() >>

La suite et la fin de cet article sur le Nouvel Obs.

La Quadrature du Net vient de publier le texte intégral de ces négociations « discrètes » de l’ACTA, en anglais, tandis qu’après Nicolas Dupont-Aignan (divers droite) qui avait interpelé le Ministre Bernard Kouchner, c’est au tour du Sénateur PS Richard Yung a réclamé à la Ministre française de l’économie Christine Lagarde d’éclaircir cette affaire.

Mais ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’en dehors de ces affichages médiatiques qui ressemblent davantage à des jeux de rôle qu’à la volonté de faire pièces à l’Acta, c’est bel et bien la liberté de parole, la liberté d’accès à l’information et à la culture qui sont dans le collimateur des élites et de leurs mandants « discrets ».

Dans cette optique, il n’est donc pas surprenant que les négociations sur l’Acta soient secrètes et totalement déconnectées de la légitimité populaire…



03/04/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres