PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

israël pétrifié par un nouveau suicide de psychiatre

israël pétrifié par un nouveau suicide de psychiatre

  Michael K. Smith
Legalienation News Bureau

L’analyste du ministre de la Défense meurt d’une overdose de Valium. Le pays redoute une épidémie de « psychocides ».

(JPG)
Les deux criminels sionards ont perdu chacun leur psychiatre en quelques jours.
Israël craint une vague de "psychocides" dans une communauté psychiatrique en plein désespoir !!!
(photo Ha’aretz - Dudu Azoulay)

Tout juste une semaine après que le psychiatre de Benjamin Netanyahu, Moshe Yatom, se fut suicidé de désespoir, étant dans l’incapacité de trouver un traitement permettant de sauver le Premier ministre israélien, voici qu’un nouveau suicide de psychiatre laisse Israël groggy.

Yigal Peleg, 61 ans, un collègue de M. Yatom, qui soignait le ministre de la Défense Ehud Barak atteint du Syndrome de Dépendance à la Sécurité (SDS), a été retrouvé sans vie à son domicile de Tel Aviv lundi après midi : il est décédé d’une surdose de Valium. Un billet laissé par le suicidé indiquait que l’échec de Yatom avait provoqué un désespoir généralisé au sein de la communauté psychiatrique israélienne, qui redoute que la découverte d’un traitement de la schizophrénie ne soit repoussé à bien plus tard qu’on ne le pensait auparavant. Le Syndrome de Dépendance à la Sécurité (Security Addiction Disorder, SAD, en anglais), qui se traduit le plus souvent par des ouragans de délire schizophrénique, est par ailleurs désormais considéré comme totalement incurable.

La perte de ces deux psychanalystes aussi extraordinairement efficaces dans le traitement de la dépression clinique en aussi peu de temps amène Israël à redouter qu’une vague de « psychocides » ne soit à prévoir. Beaucoup de responsables gouvernementaux subissent actuellement une analyse, la quasi-totalité d’entre eux souffrant du même penchant pour la pensée duplice qui a mis sur le flanc Yatom et Peleg. Si les traitements actuellement disponibles persistent à s’avérer inefficaces, le risque est grand qu’il n’en résulte un véritable « Jonestown (*) » psychiatrique.(...)

Lire la suite ici : link



02/07/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres