PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Israël continue à tuer et à blesser la population civile à Gaza

Israël continue à tuer et à blesser la population civile à Gaza

Publié le 27-04-2010


L’armée a tiré sur une manifestation non-violente à Gaza la semaine dernière : 2 Palestiniens et une militante internationale blessés. Reportage d’ISM-Gaza. Voir la vidéo.

"Lors d’une manifestation pacifique non-violente contre l’arrêt forcé de toute agriculture dans la partie définie par Israël comme « zone tampon », à laquelle ont participé 150 personnes, deux manifestants Palestiniens et une militante internationale ont été touchés par balles quand l’armée israélienne a ouvert le feu sur les manifestants.

Nidal Al Naji (18 ans) a reçu une balle dans la cuisse droite. Hind Al Akra (22 ans) a reçu une balle dans la poitrine et subit actuellement une intervention chirurgicale d’urgence.

Bianca Zimmit (28 ans), originaire de Malte, filmait la manifestation lorsqu’elle a été touchée par balle dans la cuisse gauche. Les blessés ont été traités à l’hôpital Al-Aqsa.

Environ 200 manifestants, hommes et femmes, dont 6 activistes de l’ISM, étaient partis vers 11h du matin de Maghazi en direction de la clôture israélienne qui boucle la bande de Gaza. Après s’être retrouvés sous des tirs à balles réelles alors qu’ils escaladaient une colline, certains manifestants ont continué à avancer. Ce groupe comprenait 6 femmes, 20 hommes et 2 activistes de l’ISM. 

Les 20 hommes sont arrivés près de la clôture frontalière. Zammit a reçu une balle alors qu’elle filmait la manifestation depuis une position située entre la crête et la clôture, à une distance d’environ 80 à 100 mètres. Hind Al Akra, qui se trouvait entre la crête et la clôture, a reçu une balle dans la poitrine et Niadal al Naji a reçu une balle alors qu’il se trouvait près de la clôture.

Les manifestants ont ramené les blessés en traversant un terrain accidenté jusqu’aux taxis pour les évacuer vers l’hôpital Al-Aqsa.

Pour plus d’information, contactez à l’hôpital Al Aqsa :

Bianca Zimmit 0597589688

Rada 0597-844-043

Adie-0597-717-696

Les manifestations sont organisées pour protester contre la décision arbitraire prise par Israël d’instaurer une zone tampon de 300 mètres interdite aux Palestiniens, où la politique de « tirer pour tuer » est mise en œuvre. L’armée israélienne tire régulièrement sur tout ce qui bouge jusqu’à 2 kilomètres de la frontière.

La Campagne Populaire pour la Sécurité dans la zone tampon est une plateforme qui regroupe des organisations représentant les agriculteurs et les habitants de Gaza qui vivent près de la frontière. Certains partis politiques participent également à nombreuses de ces manifestations.

Certaines personnes s’aventurent dans les zones frontalières afin de récupérer des gravats et du métal suite à la guerre d’Israël contre Gaza de l’hiver 2008-2009 qui a duré 23 jours et décimé l’économie de Gaza, en faisant disparaître 95% des usines et des entreprises de Gaza selon les Nations Unies.

En outre, le recyclage de ces matériaux de construction est vital pour Gaza, où le siège imposé par les Israéliens n’autorise l’entrée que de 40 produits.

Israel empêche l’entrée, pourtant vitale, de tous les matériaux de construction dans la Bande de Gaza, où plus de 6.400 maisons ont été détruites ou gravement endommagées pendant la guerre israélienne contre Gaza, et où près de 53.000 ont subi des dégâts moindres. Des hôpitaux et des centres médicaux, des écoles, des jardins d’enfants et des mosquées font partie des autres bâtiments détruits ou endommagés pendant la guerre israélienne contre Gaza.

Source : //palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Source et vidéo sur : //www.ism-france.org/news/article.php ?id=13767&type=communique&lesujet=Non%20Violence

CAPJPO-EuroPalestine



27/04/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres