PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Israël met en place un front anti-turc dans les Balkans

dimanche 5 décembre 2010  Nena-News
Le journal Haaretz a révélé que la Bulgarie a déjà mis à disposition son espace aérien pour les exercices de l’armée de l’air israélienne.

 

(JPG)
Qui se ressemble s’assemble... La Bulgarie, véritable état mafieux, est littéralement tombé sous la coupe de l’état sioniste. Ici une visite du premier ministre bulgare Boïko Borissov (à g.) reçu en grande pompe par le criminel de guerre multi-récidiviste Netanyahu.
 

Israël s’est investi dans la formation d’un « Pacte des Balkans » s’opposant à la Turquie qui ces derniers mois s’est rapprochée de l’Iran et de la Syrie et semble prête à soutenir le Liban dans le cas d’une agression militaire israélienne.

 

Cela a été rapporté aujourd’hui par le quotidien israélien Haaretz, qui décrit les activités diplomatiques en cours comme les « plus importantes » entreprises à ce jour en politique étrangère par le gouvernement Netanyahu. Haaretz a également publié une photo montrant Meir Dagan, chef du Mossad - le service secret israélien - en conversation en Janvier dernier avec le Premier ministre bulgare, Boïko Borissov.

 

La Bulgarie, ajoute le journal, est très intéressée à resserrer les relations économiques et militaires avec Israël et aurait ainsi rendu son espace aérien disponible pour les forces aériennes israéliennes. Les deux pays échangent déjà d’importantes informations touchant au renseignement [espionnage - N.d.T]. Selon Haaretz, Israël vise à créer un front avec les pays des Balkans « alarmés » par la politique régionale d’Ankara.

 

En plus de la Bulgarie et de la Grèce, laquelle a déjà mené des exercices militaires avec Israël, la Serbie, le Monténégro, la Macédoine la Croatie et même Chypre ont exprimé leur intérêt dans le « front anti-turc » mis en place sous la houlette d’Israël.

 

Alors qu’il était hier au Liban, le premier ministre turc Erdogan a confirmé que restait non-résolue la crise dans les relations avec Tel-Aviv provoquée par l’offensive israélienne lancée il y a deux ans à Gaza (1400 Palestiniens tués, et des milliers de blessés). Cette crise a atteint son point culminant quand les commandos de l’état juif ont assassiné le 31 mai dernier neuf civils sur le navire turc Mavi Marmara appartenant à la Flottille de la liberté pour Gaza et qui transportait de l’aide humanitaire.

 

« Israël pense peut-être pouvoir entrer au Liban avec ses avions les plus modernes et ses tanks pour tuer des femmes et des enfants, utiliser des bombes à fragmentation... et et que nous gardions le silence ? » a déclaré Said Erdogan, lors d’une conférence à Beyrouth.

 

Le Premier ministre turc a fait savoir au gouvernement Netanyahu que son pays était bien conscient qu’Israël était en train de planifier une nouvelle guerre au Liban contre le mouvement chiite Hezbollah [mouvement de la résistance libanaise - N.d.T], prélude peut-être à une guerre lancée par Tel Aviv contre Téhéran et considérée comme plus proche.

 

L’avertissement de M. Erdogan est survenu quelques heures seulement après la fin de la réunion tenue mercredi par les sept ministres du cabinet de sécurité israélien et dirigée par Netanyahu. Ce cabinet s’est réuni pour examiner l’évolution de la situation interne au Liban. Le gouvernement israélien affirme que le mouvement chiite se prépare à faire un « coup » en réaction à l’acte d’accusation possible de ses membres par le Tribunal spécial pour le Liban (TSL), qui est supposé faire la lumière sur l’assassinat de l’ancien premier ministre libanais, Rafiq Hariri.

 

Un développement qui montre, selon le point de vue de Tel Aviv, que l’Iran (allié du Hezbollah), se retrouverait près de la frontière israélienne. Le gouvernement Netanyahu a également lancé des avertissements à propos de la « présence » de militants du Hezbollah dans le village libanais de Ghajar - à la frontière entre les deux pays - dont Israël a décidé de se retirer après l’avoir occupé pendant des années.

  

26 novembre 2010 - Nena News - Vous pouvez consulter cet article à :
//www.nena-news.com/?p=5204
Traduction de l’italien : Claude Zurbach



05/12/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres